Betclic Élite

Betclic Elite : Clap de fin sur la saison régulière

Ce mardi soir se jouait la dernière journée de Betclic Elite avec du suspense à tous les étages. Retour sur une soirée riche en rebondissements et déceptions.

Relégation, dernière place qualificative pour les play-offs ou bien première place de la saison régulière, beaucoup d'équipes avaient encore quelque chose à jouer sur cette dernière journée.

Orléans accompagnera Châlons-Reims en ProB

 Trois équipes luttaient hier soir encore pour ne pas finir à la 17e place synonyme de relégation en ProB. Trois équipes qui devaient gagner pour espérer et avoir un oeil sur les concurrents directs. Si le Paris Basketball, 15e avant d'entamer son match sur le parquet des Metropolitans, 3e du championnat et qui n'avaient plus rien à jouer. Avec une victoire facile 81-65, les parisiens pouvaient savourer leur survie dans l'Elite. Au contraire des Orléanais et Fosséens qui allaient transpirer jusqu'à la dernière minute, ou plutôt la dernière seconde ! Victorieux quelques minutes plus tôt de Gravelines-Dunkerque (90-87), les joueurs d'Orléans avaient fait leur partie du travail et pouvaient s'assoir pour suivre la performance de leurs concurrents du soir, en déplacement à seulement quelques kilomètres de là, au Portel. Et si la fin de match s'annonçait tranquille pour les Provençaux qui avaient mené tout le match (79-69 à 59 secondes du terme), les hommes de Rémi Giutta allaient jouer à se faire peur encaissant un 10-0 dont un panier à trois point au buzzer. Sauf que l'arbitre de la rencontre estimait que le ballon avait passé le cercle avant le buzzer et donnait une remise en jeu au Byers. C'est alors que, sur une défense peu académique, Mathieu Wojciechowski posait le pied en touche et offrait une faute technique et deux lancers-francs aux Jaunes et Noirs qui ne se faisaient pas prier pour s'imposer et sauver sa place pour la première fois en première division.

Cholet prend le dernier ticket pour les quarts, l'ASVEL en patron

Là encore, trois équipes pouvaient rêver obtenir le dernier sésame pour les play-offs : Nanterre (77-74 face à Strasbourg), Le Mans (90-62 face à Dijon) et Cholet. Et comme pour la relégation, les trois prétendants ont tous gagné, laissant le classement inchangé et la huitième place aux Choletais qui n'en espérait certainement pas tant après une saison compliquée. Car si le terme remontada pouvait s'appliquer au basket, Cholet en serait le parfait exemple. Relégables en milieu de saison, les coéquipiers de Yoan Makoundou sont inarrêtables depuis quelques semaines et se sont offert le droit d'affronter l'ASVEL en quarts de finale grâce à une nouvelle victoire de prestige face à Monaco (92-85) qui pouvait pourtant assurer la première place du classement. Une première place qui revient donc à Villeurbanne, qui a signé sa 11e victoire consécutive hier soir (79-70 à Limoges) et qui aura donc l'avantage du parquet lors de toute la campagne de play-offs. Un avantage dont ne profitera pas Strasbourg. Battus par Nanterre, les alsaciens ont longtemps cru pouvoir coiffer sur le poteau Limoges, Dijon et Pau-Lacq-Orthez mais s'inclinent finalement sur un buzzer-beater de Jérémy Senglin.

Le classement final

Alors que 12 équipes sont désormais en vacances et peuvent commencer à préparer les contours de la saison prochaine, les huit qualifiés vont pouvoir se mettre en mode play-offs afin d'être prêts le mardi 24 mai pour le début des hostilités.

Tableau à suivre.

 

Dernières publications

En haut