Biathlon

Biathlon Canmore 2024 : La liste de départ de la poursuite hommes (12,5km)

Ce samedi 16 mars 2024 se déroulera la dernière poursuite masculine de la Coupe du monde de biathlon sur le site de Canmore (Canada). Le coup d'envoi sera donné à 22 h 10. Découvrez sans plus attendre la liste de départ de la poursuite hommes de la Coupe du monde de biathlon.

Johannes Boe a fait un grand pas vers le gros Globe de cristal en s'imposant hier sur le sprint masculin. Sur une autre planète, tant sur les skis que sur le pas de tir, il a devancé la concurrence en infligeant plus d'une minute d'avance à ses premiers concurrents. Son frère, Tarjei, n'a pu faire mieux qu'une troisième place. Il sait pertinemment que renverser son frangin Johannes demeure désormais de l'irréel. D'autant plus quand ce dernier skie à une allure que seule une motoneige pourrait suivre. À l'inverse, la glisse n'était pas optimale pour les Français. Loin d'être maladroits avec la carabine, les Tricolores ont peiné à combler les écarts durant le reste de la course. En espérant que le fartage sera meilleur aujourd'hui. Les techniciens se serviront de la poursuite des filles pour faire les derniers ajustements.

POURSUITE HOMMES CANMORE 2024 : ORDRE DE DÉPART DES FRANÇAIS

  • 4e : Émilien Jacquelin partira 1 minute et 12 secondes derrière Johannes Boe
  • 7e : Éric Perrot partira 1 minute et 20 secondes derrière Johannes Boe
  • 17e : Quentin Fillon Maillet partira 2 minutes et 1 seconde derrière Johannes Boe
  • 35e : Fabien Claude partira 2 minutes et 51 secondes derrière Johannes Boe

BIATHLON CANMORE 2024 : LA LISTE DE DÉPART DE LA POURSUITE HOMMES

NB : Heure locale indiquée sur la liste de départ, il faut ajouter 7 heures pour avoir l’heure française

liste de départ poursuite hommes biathlon

COUPE DU MONDE CANMORE 2024 : À QUELLE HEURE SUIVRE LA POURSUITE HOMMES DE BIATHLON ?

La poursuite hommes de Canmore sera à suivre à partir de 22 h 10 (heure française). Elle sera retransmise en clair sur les antennes de L'Équipe, mais aussi sur Eurosport pour les abonnés.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut