Boxe ?: Mohamed Ali, Alexis Vastine, du grand champion poids lourd à la médaille volée aux JO de Londres de l'espoir français. - We Sport FR - "Partageons notre passion !"

Boxe ?: Mohamed Ali, Alexis Vastine, du grand champion poids lourd à la médaille volée aux JO de Londres de l’espoir français.

On connaît tous de près ou de loin la Boxe. Qu’elle soit américaine, anglaise, thaïlandaise, française, ce sport fascine le monde entier. Poids plume, mi-lourd, lourd, mais qu’est ce que c’est que ce charabia? « On peut frapper sous la ceinture ? »  « On met les pieds ou pas ? »  « C’est du sang qui sort de son œil ? ». Puis entre vous et moi, vous n’avez jamais vu Rocky ?

Aujourd’hui WeSportFR vous fait un focus de deux grands champions des gants rouges que vous connaissez obligatoirement. Que ce soit par leur gigantesque carrière, leurs exploits aux Jeux Olympiques, ou encore leur destinée tragique, leur visage ou leur nom vous disent forcément quelque chose !

Enfilez votre peignoir doré, WeSportFR sort les poings.

« I’m am the Greatest »

On commence notre focus avec, sans doute, le plus connu d’entre-eux. Qui n’a jamais entendu parler de Mohamed Ali ? Adulé dés les années 60, Cassius Clay Jr a laissé une trace indélébile dans les esprits de chaque boxeur, de chaque discipline, de chaque pays de ce monde. Même ceux qui n’ont jamais regardé un seul combat de leur vie connaissent forcément The Greatest ! Mais pourquoi Ali a laissé un tel souvenir dans nos mémoires ?

Le jeune Cassius débute la boxe à 12 ans et inflige une correction à son tout premier adversaire, il continuera ainsi à évoluer en amateur jusque sa médaille d’or en catégorie mi-lourd aux Jeux Olympiques de 1960 ! Passé professionnel cette même année, entraîné et conseillé par le grand Angelo Dundee, Clay Jr rafle tout sur son passage en catégorie poids Lourd.

Reconverti à l’Islam, Cassius Clay devient Mohamed Ali, ou Muhammad Ali, en 1964, nom sous lequel il est le plus connu aujourd’hui. S’en suit des dizaines de victoires, 56 en pro précisément dont 40 par KO. Le kid de Louisville n’aura perdu que 5 combats lors de sa carrière.

Ali raccrochera les gants en 1980, alors affaibli à cette époque, les médecins lui diagnostiquent la maladie de Parkinson 4 ans plus tard.

Sa dernière apparition officielle émeut la Terre entière. Nous sommes à Londres à l’été 2012, The Champ est alors présent lors de l’ouverture des JO, il nous apparaît un homme rongé par la maladie, ne tenant presque pas sur ses jambes. Pourtant le champion est là face au drapeau, presque pour la dernière fois.

Alerté par sa mauvaise respiration, il est hospitalisé en 2016, puis rendra son dernier souffle après 32 ans de ce qui aura été le plus grand combat de sa vie, Parkinson.

 

Palmarès :

 

Champion du monde WBA* : 1964, 1967, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978, 1979

Champion du monde WBC** : 1964, 1965, 1966, 1967, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978

* World Boxing Federation ; Fédération internationale de boxe anglaise

** World Boxing Council ; fédération internationale regroupant 11 pays


Ali reste un boxeur qui a marqué l’histoire de ce sport, mais est-ce uniquement les grands champions qui laissent une trace dans les mémoires et les encyclopédies sportives ? N’avez-vous jamais entendu l’histoire du jeune français qui s’est battu corps et âme pour cette médaille à Londres ?

Certes, nous passons du coq à l’âne, du grand Ali à la petite histoire de Vastine, mais elle valait la peine d’être racontée.

Alexis le maudit

Il nous a ému aux larmes, par sa médaille volée aux JO de Londres par les arbitres, par sa conviction que l’or des JO de 2016 serait à lui, par son respect de l’adversaire, mais tragiquement par sa destinée, le nom d’Alexis est gravé en chaque français amoureux de la boxe, du sport, des jeux olympiques.

Qui était Alexis Vastine, notre espoir français disparu si jeune ..

Fils d’un boxeur vice champion de France en poids légers, Alexis Vastine ainsi que son frère et ses trois sœurs, commence la boxe au plus jeune âge. Passionné par la discipline, il évolue aussi bien en national qu’en international, par ailleurs, étant militaire de carrière, Vastine devient champion du monde amateur à Bakou en 2008 en super poids légers.

Crédit photo : tendances ouest

 

De la médaille volée à la fin tragique.

Médaillé de bronze aux JO de Pékin en 2008, Vastine veut viser plus haut pour 2012 où se qualifie jusqu‘au quart de finale. Opposé à l’ukrainien Shelestiuk, il remporte les deux premiers rounds puis attaque lors du troisième afin d’assurer la victoire qui semblait être acquise. Il a tout donné, il le sait, il lève les bras au ciel et célèbre sa victoire sous les applaudissements de la foule. Or, la décision arbitrale tombe, égalité, après délibération l’Ukrainien remporte le combat. KO sur le staff français, pour ces millions de personnes devant leur TV, pour tous ces gens dans la salle,pour l’ukrainien qui ne comprend pas comment la victoire peut lui être acquise, même pour les anglais présents qui sont effarés devant tant d’injustices. Alexis nous montre une imagine brisante, il s’effondre sur le ring en larmes sous les applaudissements, complètement abattu, hurlant sa peine. L’appel en réclamation des français auprès de la commission olympienne sera refusé, Vastine est disqualifié.

Il n’abandonnera pas, 2016 sera à lui. Malheureusement, au mois de mars 2015, il participe au tournage de la nouvelle émission de TF1 Dropped. Il prend place dans un hélicoptère avec Camille Muffat, nageuse médaillée, et Florence Arthaud, navigatrice reconnue, tandis qu’un second hélicoptère composé des membres du tournage décolle en même temps que l’autre, la suite on la connaît. Alexis perd la vie ainsi que ses deux compagnons sportifs, il n’y a aucun survivants face à la violence du crash.

Sa détermination, sa force de vaincre, son respect et son sourire resteront éternels.

Crédit photo : téléstar

 

Charlotte Gruszeczka

A propos de l'auteur

Amoureuse du ballon rond depuis mon plus jeune âge, j'essaye d'exploiter mes talents sur les terrains depuis quelques années, même si mon profil ressemble à celui de Gregory Vignal. Le sport est ma religion, l'humour mon passe-temps.

Commentaires

  • Buzz l'éclair
    16 mars 2018

    Magnifique hommage pour ces deux géants que nous n’oublierons jamais

    Ainsi que Camille et Flo

Poster un commentaire

dolor. id, massa fringilla ut porta. diam id libero