Basketball

Cleveland – Milwaukee, objectif podium

Belle affiche en haut de la conférence Est à suivre cette nuit. Les Bucks de Giannis, toujours aussi irréguliers cette saison, se rendent dans l'Ohio pour y affronter les Cavs de Cleveland. Surprenants cinquième, les hommes de JB Bickerstaff réalisent une saison en tout point exceptionnelle, et peuvent frapper un grand coup en cas de victoire. La 3ème marche du podium est à portée de main. 

Des blessures.. et alors? 

On ne donnait pourtant pas cher de la peau des champions NBA 2016. Privés de Sexton pour le reste de la saison, sans Ricky Rubio, lui aussi absent jusqu'à la fin de l'année (foutus croisés !), les Cavs s'en sortent pourtant à merveille et caracolent tout en haut de la conférence Est. En effet, toujours devant les Sixers, les Celtics ou encore les Hornets au classement, ils ne sont qu'à une petite victoire du Heat, leader de la conférence ! Une saison tout simplement impensable il y a encore quelques mois, pour une équipe que l'on pensait lutter, à la rigueur, pour le playin. Mais force est de constater que la fougue de cette jeunesse pétillante met un sacré coup de boost à toute la ligue. « Je prends vraiment beaucoup de plaisir. Franchement, pour moi, c’est un peu comme quand j’ai vu The Last Dance pour la première fois, ça te donne envie d’aller à la salle, de jouer et de bosser et de construire quelque chose” a même reconnu Kevin Love, redevenu un vrai joueur de basket.

Le dernier survivant de l'époque LeBron James s'épanouit dans son rôle de commandant de bord. Et il a été rejoint par un vieux matelot qui n'est pas en reste : Rajon Rondo, venu pallier les absences de Sexton et Rubio à la mène, retrouve lui aussi une seconde (troisième?) jeunesse, quand il n'est pas sur le flan. Ajoutez à tout cela un Darius Garland qui réalise la meilleure saison de sa jeune carrière (19.7pts, 3.3rbds, 8.asts), en plus d'un Jarrett Allen intenable dans la raquette et voilà la recette miracle du coté de la Rocket Mortgage FieldHouse.

Tout cela est bien sympathique, mais est-ce suffisant pour aller chercher le top de la conférence Est? Sans doute pas. Mais pas de problème pour les Cavs, la solution miracle vient peut-être de la draft 2021. En effet, Evan Mobley, rookie sélectionné en 3ème position, est sans doute en course pour décrocher le titre de Rookie Of the Year. Avec 15pts, 8rbds et 2.7asts de moyenne, il est déjà incontestablement une vraie arme pour Cleveland.

Résultat? Les Cavaliers planent en ce moment, et viennent de décrocher sept victoires sur les huit derniers matchs. Dont deux magnifiques à Utah et contre les Nets. A confirmer ce soir face aux Bucks.

Milwaukee en quête de régularité

Les Bucks n'y arrivent pas. Alors certes, même les plus pessimistes vous diront qu'avec 30 victoires pour 19 défaites et une place de leader à portée de main, la saison est loin d'être un échec. Mais le champion en titre nous laisse quelque peu sur notre faim. Il est vrai que la saison régulière n'est pas la priorité des Bucks, qui avaient déjà procédé de cette façon l'année dernière, ce qui ne les avait pas empêché de décrocher le trophée Larry O'Brien. Mais les hommes de Budenholzer font le yoyo depuis le début de saison et n'arrivent pas à trouver un peu de stabilité. Si quelques séries de victoires viennent éclaircir une saison en dents de scie (cinq victoires consécutives pour terminer l'année, trois succès de suite série en cours), Milwaukee n'en reste pas moins sur courant alternatif: avant la série en cours, six défaites en huit rencontres sont venues ternir le bilan. Et pourtant, ne se dressaient pas en face des monstres imprenables: les Hornets par deux fois, les Raptors ou encore les Pistons..

Si Giannis réalise encore une saison digne d'un MVP, le reste de la meute est plus en retrait : Jrue Holiday confirme qu'il est bien indispensable à cette équipe, et ses petites absences à répétition font un mal fou aux Bucks. Middleton ne trouve pas la régularité qui a fait de lui le lieutenant du Greek Freak, et la blessure de Brook Lopez dans la raquette est un vrai coup dur.

Mais il en faudra plus pour venir contrarier cette terrible armada, qui, à l'instar du Heat depuis plusieurs saisons, ne prête guère attention au classement final de saison régulière. La vraie vérité, elle sera rétablie en post-season. Et à ce petit jeu là, les Bucks ont déjà réussi à être les plus forts. Attention à la bête blessée.

Un affront à laver 

Cette saison, les deux franchises se sont déjà rencontrées deux fois. Toujours au Fiserv Forum, pour une victoire de chaque coté. Milwaukee avait facilement dominé la première sous l'impulsion de Giannis (27pts, 12rbds) avant de se faire une légère frayeur en fin de match, les Cavs revenant à une petite possession à 5min du terme. La revanche avait tourné court, tant les Bucks étaient décimés, par les blessures et le Covid : les absents de longue date Rodney Hood, Brook Lopez, Donte DiVincenzo, Middleton blessé au genou, Antetokounmpo, Portis et Matthews dans le protocole Covid. Résultat, une balade pour Cleveland, et une victoire facile, 119-90.

Les Bucks auront à cœur de s'imposer pour la belle. D'autant qu'il y a un vrai enjeu. Si certes, les champions en titre pensent déjà à l'après saison, ils auraient la bonne idée de s'imposer à Cleveland pour reprendre l'avantage du terrain en cas d'égalité. A l'heure actuelle, il n'est pas usurpé d'imaginer les deux franchises s'affronter en playoffs. Et bien que les Bucks au complet soient, sur le papier, au dessus de ces Cavs, s'ils pouvaient s'éviter une frayeur, nul doute qu'ils le feraient volontiers. On connait l'ambiance qui peut régner dans l'ancienne Quicken Loans Arena, et si un match 7 devait se tenir là-bas, attention aux visiteurs qui  viendraient pour un match couperet.. C'est pourquoi Milwaukee tentera à coup sûr de remettre l'église au milieu du village. Réponse dès 1h du matin, pour ce premier match d'une journée riche en belles affiches.

LES PRÉCÉDENTES CONFRONTATIONS CETTE SAISON

Milwaukee Bucks / Cleveland Cavaliers : 112-104

Milwaukee Bucks / Cleveland Cavaliers : 90-119

LES LEADERS STATISTIQUES DE CHAQUE ÉQUIPE

Points :

• Darius Garland (Cleveland) 19.7 points

• Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) 28.6 points

Rebonds:

• Jarrett Allen (Cleveland) 11.0 rebonds

• Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) 11.3 rebonds

Passes :

• Darius Garland (Cleveland) 8.2 passes

• Jrue Holiday (Milwaukee) 6.4 passes

LE PROGRAMME DE LA NUIT NBA (Jeudi 27 JANVIER 2022)

1h00: Indiana Pacers – Charlotte Hornets

1h00: Orlando Magic – Los Angeles Clippers

1h30: Atlanta Hawks – Sacramento Kings

1h30: Miami Heat – New York Knicks

1h30: San Antonio Spurs – Memphis Grizzlies

2h00: Brooklyn Nets – Denver Nuggets

2h00: Chicago Bulls – Toronto Raptors

4h00: Utah Jazz – Phoenix Suns

4h00: Portland Trail Blazers – Dallas Mavericks

Crédit photo : FeartheSword

Dernières publications

En haut