Ski Alpin

Coupe du Monde Ski Alpin 2022/2023, Madonna di Campiglio : la passe de 3 pour Daniel Yule, les Français décevants

Coupe du Monde Ski Alpin

Déjà vainqueur sur cette même piste de Madonna di Campiglio en décembre 2018 et janvier 2020, Daniel Yule a décroché un nouveau succès dans les Dolomites Italiennes, son 5ème en carrière, pour 8 centièmes sur Henrik Kristtofersen. Alors qu’on attendait beaucoup de nos tricolores, ces derniers ont déçu avec seul Alexis Pinturault qui prend une place d’honneur dans le top 15. Retour sur ce slalom nocturne de la coupe du monde ski alpin disputé jeudi soir en Italie.

Coupe du Monde Ski Alpin : Daniel Yule comme à la maison

Presque 3 ans que Daniel Yule n’avait pas levé les bras en coupe du monde ski alpin. Son dernier succès remontant à janvier 2020 lors du slalom de Kitzbühel, le Suisse n’était pas le grand favori de ce slalom nocturne de Madonna di Campiglio. Mais vainqueur à 2 reprises sur cette même piste lors des saisons 2018/2019 et 2019/2020, Daniel Yule savait qu’il pouvait faire de grandes choses. 4ème de la première manche à une demi-seconde du leader Lucas Braathen, le Suisse a su réaliser une manche de toute beauté dont un mur décisif qui lui a permis de faire la différence. Et il fallait bien ça pour prendre le meilleur sur un Henrik Kristtoffersen une nouvelle fois solide mais qui doit se contenter de la seconde place, la troisième en 5 jours après les 2 Géants d’Alta Badia. Une énorme frustration pour le Norvégien qui pensait pourtant avoir fait le plus dur après lui aussi une belle démonstration lors du second tracé. Mais décidément, les centièmes ne tournent pas en faveur de Kristo ces derniers jours ! Pour compléter le podium, félicitations au nouveau papa Linus Strasser qui monte sur la boîte pour la 9ème fois de sa carrière, un beau cadeau pour l’Allemand tout juste père de famille il y a quelques jours. Meilleur temps de la première manche, Lucas Braathen termine au pied du podium après une seconde manche où le Norvégien n’a pu suivre le rythme imposé sur la partie finale du tracé.

Alexis Pinturault loin, Clément Noël en crise de confiance

Côté tricolore, c’était la soupe à la grimace à Madonna di Campiglio. Second l’an passé, Alexis Pinturault n’a jamais été dans le bon rythme. 23ème à l’issue du premier tracé, le vainqueur du gros globe de la coupe du monde ski alpin 2021 doit se contenter de la 14ème place, très loin des premiers rôles. Premier Français au classement et surtout unique tricolore classé…

Car comme la saison passée, Clément Noël n’a pas vu la ligne d’arrivée. 15ème de la première manche et surtout dans la retenue pour terminer la course, le champion olympique avait décidé de prendre plus de risques lors du second tracé. Si la première partie de la manche s’était déroulée à merveille en passant largement en tête (un rythme qui l’aurait vu probablement terminer dans le top 5 à minima) au second intermédiaire, le Vosgien enfourcha à l’approche du mur final. Une immense déception pour skieur tricolore qui ne cachait pas sa frustration dans les colonnes de L’Équipe : « Je n'ai pas trop de solutions ni de mots, je ne suis pas dépité ni abattu, ça me met dans une situation difficile, j'en ai déjà vécu. Je ne peux qu'essayer de bosser. » La confiance reviendra par des résultats et de la constance, et nul doute que Clément Noël remontera la pente dans les semaines à venir.

Les autres tricolores engagés à Madonna di Campiglio, à savoir Victor Muffat Jeandet, Paco Rassat et Steven Amiez, n’ont pas vu la seconde manche.

Coupe du monde ski alpin : les résultats de jeudi à Madonna di Campiglio :

Jeudi 22 décembre (Slalom)

  1. Daniel Yule (Suisse)
  2. Henrik Kristoffersen (Norvège)
  3. Linus Strasser (Allemagne)
  4. Lucas Braathen (Norvège)
  5. Manuel Feller (Autriche)

Le programme à venir en Ski Alpin

Les skieurs ont rendez-vous mercredi, à Bormio (Italie), pour une Descente et un Super-G.


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut