Football

Crémillieux : “Tchouaméni ? un joueur de très haut niveau en devenir”

Nathan Cremillieux revient sur sa carrière / ASSE;fr

Ancien portier sous les couleurs de l'ASSE entre 2013 et 2020, Nathan Crémillieux a entamé une deuxième vie dans l'immobillier. Pour We Sport, il regarde dans le rétro, revient sur sa rencontre avec le néo-madrilène, Aurélien Tchouaméni en équipe de France en jeunes et enfin, évoque sa reconversion.

Néanmoins, il garde le contact avec ses anciens coéquipiers, Amine Gouri ou Maxence Caqueret “J'entretiens de très bonnes relations avec Yacine Adli, avec qui j'échange très souvent. Même avec Maxence Caqueret et Amine Gouiri. On entretient encore de très fortes relations” a confié Nathan Crémillieux à But.

Nathan Crémillieux, quel regard pourriez-vous sur votre carrière ?

” Je suis fier et heureux de ce que j'ai pu réaliser dans ma jeune carrière. Mes années de football ont été intenses.
J'ai apprécié ressentir cette immense pression que d'être le gardien de but de Saint-Étienne mais également le gardien numéro 1 en équipe de France U16 et U17. Gagner des trophées c'est ce qui nous marque, en gagnant la coupe gambardella j'ai pu garder de magnifiques souvenirs”. 

Pouvez-vous me raconter la première rencontre avec Aurélien Tchouameni et son évolution ?

 “J'ai rencontré “Aurel” en équipe de France U16. Un super gars qui était déjà très mature dans son jeu. Aussi, il avait un gros volume et pouvait répéter beaucoup d'efforts. Enfin, je trouve qu'il a franchi les étapes correctement et ça fait de lui un joueur de très haut niveau en devenir. Il ne joue pas uniquement avec son physique, mais également avec sa tête. C'est ça qui fait la différence”.

Que pensez-vous de sa signature au Real Madrid ?

C'est génial pour lui, j'en suis très content. Aussi, j'ai le sentiment qu'il est préparé à rapidement s'adapter. Enfin, le connaissant, c'est certainement pas ce qui va faire de lui un joueur qui se reposera sur ses acquis. Aurélien Tchouaméni, il a cette envie d'avancer”.

Avez-vous rencontré d'autres joueurs en équipe de France en jeunes qui ont connu la même trajectoire ?

“Chaque joueur à sa propre route. Aussi, il y a tellement de paramètres qui rentrent en compte que nous ne maîtrisons pas tout. En sélection j'étais avec Max Caqueret, Amine Gouiri, Yac Adli, Claudio Gomes, Alexis Flips, Batista Mendy et j'en oublie ! Tous aujourd'hui sont professionnels et j'apprécie les voir évoluer au plus haut niveau”. 

Comment s'est faite votre reconversion ?

“Ma reconversion s'est faite tout naturellement. Je me suis toujours intéressé à l'immobilier, ayant des parents dans la profession depuis 25 ans maintenant. Mais plus particulièrement ce qui me plaît dans l'accompagnement que j'ai avec mes clients, c'est cette bienveillance et cette aide que je leur apporte pour leur après carrière. Je mets tout en œuvre pour qu'une fois le football mis de côté, ils puissent continuer à avoir le même ” rythme de vie ” et qu'ils s'assurent de pouvoir maîtriser leur futur reconversion. Aussi, je ne peux plus entendre des histoires dans lesquels on nous dit que des joueurs se retrouvent sans rien après leur carrière. Enfin, je me dois d'être fiable et digne de confiance car parfois dans le milieu du football (ou d'autres sports) c'est difficile de savoir vers qui se tourner”.
Crédit Photo : ASSE.fr

Dernières publications

En haut