Denis Cheryshev sous le coup d’une enquête pour dopage

Il avait marqué quatre buts pour la Russie lors du dernier Mondial, Denis Cheryshev est maintenant sous les projecteurs pour une raison bien moins nobles.

Il ne s’attendait certainement pas à ce que le coup vienne de lui. C’est pourtant bien le père de Denis Cheryshev qui a, à travers ses propos tenus en interview avant le Mondial, a précipité l’enquête de l’agence espagnole contre le dopage.

Le joueur prêté à Valence par Villareal aurait en effet utilisé un traitement à base d’hormones de croissance. Une pratique qui, si elle n’est pas encadrée et validée médicalement, est logiquement proscrite par les règles anti-dopages.

Le père de l’international russe de 27 ans a rectifié en disant que le journaliste avait déformé ses propos. Le joueur, quant à lui, dans le quotidien russe “Sport-Express”, dit que “de [son] côté, tout a été clairet honnête, et pense qu’il n’y aura pas de problème”.

Voilà qui relance, de fait, les rumeurs de dopage qui avaient émaillé le Mondial et jeté un trouble sur la performance de l’équipe russe, qui avait réussi à se hisser jusqu’en quart-de-finale. 

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

venenatis dapibus Aliquam Praesent pulvinar quis velit, non nunc