Depuis les gradins : Clermont Foot – Valenciennes (0-1)

Vendredi dernier, Clermont-Ferrand recevait Valenciennes dans le cadre de la 24ème journée de Ligue 2. Retour sur une rencontre vécue au sein de l’Armada Clermont, groupe de supporters ultras du Clermont Foot.

Bienvenue chez “les ultras du Massif Central”

Tambours, mégaphone et banderoles : rien ne manque. Avant de prendre place dans la tribune Limagne, les membres de l’Armada prennent le temps d’échanger sur leur équipe autour d’une bière. Mais l’heure du match approche et l’ensemble du groupe prend la direction des gradins. Tandis que quelques-uns d’entre eux pénètrent sur la pelouse pour y accrocher une banderole, le reste de l’Armada prépare les étendards.

Dès l’entrée des joueurs, la vingtaine de supporters qui compose le groupe commence à chanter. Dans un stade très peu rempli à l’ambiance aussi froide que la température affichée sur les thermomètres, les chants de l’Armada font office de seul véritable soutient à Clermont. Mais qu’importe, l’enjeu est trop important pour baisser les décibels. Occupant la sixième place du championnat avant la rencontre, les Auvergnats pourraient recoller au peloton de tête en cas de victoire face à une équipe de Valenciennes 17ème au classement.

Malheureusement, les supporters clermontois prennent assez rapidement un coup sur la tête. Les joueurs du Clermont Foot manquent de combativité ainsi que de justesse technique et se font punir à la 20ème minute par Romil qui donne l’avantage aux valenciennois.

Mais il en faut plus pour décourager l’Armada. Si l’effectif peut paraître ridicule en comparaison à des groupes ultras de Ligue 1, les chants ne s’arrêtent jamais et reprennent même de plus belle après l’ouverture du score des visiteurs. Une volonté infaillible d’encourager leur équipe dans les bons moments qui décuple dans les instants les plus compliqués. Seule la mi-temps vient calmer la ferveur des supporters clermontois.

 

 

Sur le terrain, les clermontois ne parviennent pas à trouver la faille face à une équipe de Valenciennes bien regroupée mais réduite à dix après l’expulsion de Raspentino à vingt minutes du terme. Une exclusion qui donne de l’allant au Clermont Foot ; les offensives se succèdent mais aucune d’entre-elles ne trouve le cadre.

Dans les tribunes, les chants se font de plus en plus bruyants au fil des attaques clermontoises. Mais la passion de la vingtaine d’irréductibles supporters ne parvient pas à aider les locaux à revenir au score. Au coup de sifflet final, les joueurs viennent tout de même saluer l’Armada, conscients de son engagement et de son amour pour le club.

 

Une défaite qui relègue le Clermont Foot, désormais septième au classement, à sept points du podium. Qu’importe, les esprits du groupe ultra sont déjà tournés vers le déplacement de ce soir à Auxerre. Car comme ils n’ont cessé de le chanter, l’Armada « se déplace là où ils vont, car nous sommes ultras Clermont ».

A propos de l'auteur

Plus à l'aise stylo en main que balle au pied. Etudiant en journalisme mais avant tout fan inconditionnel de football.

Poster un commentaire

facilisis elementum non id mattis dictum ultricies consequat. amet, risus. accumsan quis