Didier Deschamps : le retour du succès (1/3)

0
Le 02-06-09 présentation de Didier Deschamps nouvel entraineur de l'Olympique de Marseille à la Comanderie.
Ligue 1

Suite à l’article d’Éric Gerets, We Sport revient sur les entraîneurs qui ont marqué l’histoire de l’Olympique Marseille. Aujourd’hui, retour sur le passage de Didier Deschamps à l’OM dans une première partie : le retour du succès.

Le contexte de son arrivée

Didier Deschamps succède à Eric Gerets pour la saison 2009-2010. Seul capitaine français à avoir soulevé le Coupe des Clubs Champions avec une formation française, DD arrive avec l’étiquette d’un technicien confirmé. Avec Monaco, il a réussi à mettre le club du rocher en Ligue Des Champions jusqu’à atteindre la finale de la compétition en ayant battu le Real Madrid en quart de finale lors d’un match d’anthologie.

Suite à sa collaboration avec la Juventus qu’il remonte en Série A, puis avec RMC comme consultant, la Dèche arrive sur la Canebière.

Un recrutement réfléchi

Dans un premier temps, son arrivée est fragilisée par le départ de Pape Diouf. Dans le flou, finalement, c’est Jean-Claude Dassier qui le confirme à son poste. Au point de vue des renforts, Didier Deschamps est plutôt un adepte d’avoir des noms confirmés. On retrouve ainsi Souleymane Diawara de Bordeaux en défense. L’international Sénégalais est réputé pour être une tour de contrôle, un solide roc autoritaire. Ensuite, Gabriel Heinze débarque sur la Canebière. En termes d’expérience, c’est un défenseur immense qui arrive avec une expérience riche, que cela soit à Manchester United ou au Real Madrid. La plus grande recrue qui n’aura pas su trouver sa place dans le dispositif olympien c’est bien sur Lucho Gonzalez, en provenance du FC Porto. Réputé pour être un excellent passeur et pesé dans le jeu, l’arrivée du meneur de jeu argentin sonne comme un gros coup dans une Ligue 1.

Côté départ, Djibril Cissé avait des envies de Premier League, mais le Panathinaïkos régulièrement présent en Ligue des Champions le séduit. Autre départ d’importance, c’est celui de Lorik Cana, partant découvrir la Premier League à Sunderland.

Car oui, Didier Deschamps tâche toujours d’établir un recrutement avec des joueurs aguerris (à Monaco, il avait pris un joueur comme Fernando Morientes ou encore un certain Flavio Roma pourtant méconnu du grand public, mais s’étant révélé grâce à des arrêts décisifs.)

Une première saison historique pour un club en manque de succès

Sa 1re saison est couronnée de succès avec un double Coupe de Ligue et champion de France 2009. De plus, c’est à deux journées de la fin, suite à une victoire face à Rennes, que Marseille gagne enfin le championnat. En Ligue des Champions, l’OM se rapproche à nouveau des huitièmes de finale. Hélas, elle ne parvient pas à faire le nécessaire face au Milan AC où elle partage les points à San Siro.

En Europa League, c’est un peu plus convaincant. Si elle écarte facilement le FC Copenhague par deux fois 3-1, elle ne parvient pas à se défaire du Benfica Lisbonne à domicile (défaite 2-1) à l’étape suivante, alors que dans le jeu, elle était à la hauteur. Quel dommage, car avec le but inscrit par Hatem Ben Arfa à la dernière minute, elle pouvait se tailler à Liverpool en ¼ de finale.

C’est une première depuis 1993 et la quête de la Ligue des Champions pour l’OM avec 2 titres nationaux.

Ainsi, la 1re saison de Deschamps est une réussite, malgré l’accro en Europa League. Le jeu reste avant tout sa cible de préférence.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here