Euro

Euro 2024 : Didier Deschamps prépare une révolution

J-4 avant le coup d'envoi de l'Euro 2024 pour l'équipe de France de football. Malgré quelques certitudes, les Bleus ont aussi révélé quelques doutes lors de leurs dernières sorties. Au point de pousser le sélectionneur national, Didier Deschamps, à tout changer ? 

Après un rassemblement de mars, le premier de l'année 2024, mitigé, marqué par une défaite à domicile face à l'Allemagne et quatre buts encaissés en deux rencontres, l'équipe de France a plutôt rassuré défensivement ces derniers jours. Certes, la modeste opposition proposée par le Luxembourg ne peut livrer bon nombre d'enseignements. Celle offerte par le Canada, davantage. En revanche, face à ces Canadiens, les hommes de Didier Deschamps ont rarement créé le danger, et sont logiquement restés muets. Dès lors, quel visage afficheront Kylian Mbappé et ses coéquipiers lundi prochain, devant l'Autriche, pour leur entrée en lice dans cet Euro 2024 très attendu ?

Euro 2024 : la France de Deschamps finalement en 4-3-3 ?

Si le onze de départ de l'équipe de France pour démarrer l'Euro 2024 ne fait pas l'ombre d'un doute, ou presque, l'animation de Didier Deschamps, elle, pose question. Durant la Coupe du monde 2022, comme en mars, les Bleus ont arboré un 4-3-3 éprouvé. Lors de leurs deux dernières sorties, les Tricolores ont successivement aligné un 3-4-2-1, puis une espère de 4-2-3-1, en l'absence de leur capitaine et moteur, Kylian Mbappé.

Selon L'Équipe, Didier Deschamps et l'équipe de France devraient repasser en 4-3-3 pour affronter l'Autriche en début de semaine prochaine. Un système qui permettrait à Antoine Griezmann de revoir ce rôle si précieux de relayeur. À Kylian Mbappé de ne pas être esseulé à la pointe de l'attaque. Avec le soutien d'un Marcus Thuram, dont l'abandon partiel du côté gauche serait compensé par Youssouf Fofana ou Adrien Rabiot. L'omniprésence d'un N’Golo Kanté retrouvé permettant de couvrir davantage de terrain. De limiter les espaces, aussi. Comme au bon vieux temps ?

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut