FC Chambly Oise : jeune promu deviendra grand

0
Récemment promu, Chambly impressionne pour sa première saison en Ligue 2

C’est à l’issue de la saison 2018-2019 que le club de Chambly a connu le monde professionnel. Et le moins que l’on puisse, c’est que cette entrée est une réussite pour les Hauts-de-France. En à peine moins d’un an en Ligue 2, Chambly a montré de quoi ses joueurs étaient capables. Un beau parcours qui donne envie de voir la suite. (crédit photo : france3-regions.francetvinfo.fr)

La saison :

La Ligue 2 :

Chambly est 10ème en 28 rencontre (9 victoires, 8 nuls et 11 défaites), pour un promu, c’est plus qu’honorable. Si l’on compare à d’autres clubs qui évoluent depuis plus longtemps en Ligue 2, Chambly sors les crocs dès sa première saison.

La Coupe de France :

Trois petits tours et puis s’en va. Chambly s’est incliné sur la pelouse du Red Star FC (2-1) en 32ème de finale. Une prestation en demi-teinte surtout quand on se rappelle de l’épopée de la saison 2017-2018, où le FC Chambly s’était hissé jusqu’en 1/2 finale contre les Herbiers, pour s’incliner sur le score de 2-0.

La Coupe de la Ligue :

Malheureusement pour les Camblysiens, Ajaccio a coupé court à tout espoir de qualification, en battant Chambly 2-0. Une première participation de courte durée.

L’effet rétro :

La saison est bonne surtout au vu du budget et des moyens de Chambly. 35 points en 28 matchs, devant des clubs comme Nancy, Auxerre, Paris FC et surtout personne qui n’avait surement parié dessus, Chambly a déjoué tous les pronostics. Pour Jean-Michel Rouet (interview ici : https://www.lepetitreporterfoot.fr/post/jean-michel-rouet-installer-chambly-entre-la-7e-et-14e-place), dirigeant du club, le bilan est satisfaisant.

Le fait de ne pas avoir à lutter pour le maintien est un véritable plus pour les Camblysiens, notamment grâce aux six première journées sans encaisser le moindre but, une première pour la Ligue 2.

Et puis est venue une longue traversée du désert pour le jeune promu, où un seul point a été pris en huit matchs. Une période compliquée qui a permis à l’équipe de passer un cap, notamment après la victoire à Troyes (0-4). C’est de là que le club a pu se relancer et terminer la saison sur une bonne note.

Et maintenant ?

La deuxième saison est la plus dure apparemment donc le club reste humble selon les propos de Jean-Michel Rouet surtout quand plusieurs clubs ayant plus d’expériences sont dans les tréfonds du classement comme Le Mans ou Orléans. Le championnat sera rude mais Chambly peut compter sur son esprit de famille, sur la prolongation de plusieurs éléments comme Thibault Jaques ou John Popelard mais également celle de son entraîneur Bruno Luzi, un des piliers du clubs.

Chambly, malgré les six départs de cet été, est sur une bonne pente. Malgré le budget et les moyens moindres, le cœur et la motivation sont les armes principales de ce club qui a encore beaucoup de choses à revendre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here