Formule 1

Formule 1 – Présentation du GP d’Emilie-Romagne

Présentation GP Emilie Romagne

Le paddock s'est bien reposé et il est désormais l'heure de faire la présentation du GP d'Emilie-Romagne. Deux semaines après le Grand Prix de Melbourne, les pilotes enfilent de nouveau leur combinaison pour dompter la piste d'Imola. Même si cela peut paraître cliché, cette course pourrait d'ores et déjà marquer un tournant de la saison. En effet, après seulement trois courses, Charles Leclerc compte 46 points d'avance sur Verstappen. Si la Ferrari et la Red Bull semblent être les monoplaces les plus performantes, force est de constater que celle du Néerlandais manque de fiabilité. 

Max a abandonné deux des trois Grands Prix disputés cette année. À chaque fois, c'est sa voiture qui lui a causé des problèmes. Or, tout le monde est au courant que la fiabilité d'une voiture est un des facteurs les plus importants lorsque l'on se bat pour le titre des pilotes. Cette étape italienne dans la région d'Emilie-Romagne est donc une belle occasion afin de se rapprocher des Ferrari. Cependant, les Scuderia jouent à domicile ce week-end. Les tifosi seront présents en nombre pour encourager leurs coqueluches préférées. Charles Leclerc devrait une nouvelle fois se battre pour la victoire. Mais cela sera également le cas pour son coéquipier Carlos Sainz. L'Espagnol a vécu un séjour australien cauchemardesque. C'est pourquoi il entend bien se rattraper dès dimanche pour fêter au passage son nouveau contrat.

On peut dire que les choses sérieuses commenceront un peu plus tôt que d'habitude. Le GP d'Emilie-Romagne, accueille la première qualification sprint de la saison. À l'image de l'an passé, les écuries batailleront dès samedi sur une course au nombre de tours réduit afin de déterminer l'ordre de la grille de départ. Le spectacle devrait donc être au rendez-vous. D'autant que de la pluie est annoncée pour les journées du vendredi et du dimanche.

EMILIE-ROMAGNE ET SON GP HISTORIQUE

Cette région du Nord de l'Italie a longtemps été une habituée des courses automobiles. Sur le circuit de Ferrari, autodromo Enzo e Dino Ferrari, 34 Grands Prix de Formule 1 se sont déroulés. Le premier, datant de 1963, avait vu Jim Clark l'emporter à bord de sa Lotus 25. Le Britannique était alors devenu le premier pilote de F1 à remporter une course sur le circuit de Imola. Le détenteur du plus grand nombre de victoires sur le tracé est un certain Michael Schumacher avec sept triomphes. Après 2006, le calendrier de la FIA avait stoppé son partenariat avec le circuit avant d'y revenir en 2020 lors de cette fameuse saison bousculée par la pandémie. En 2022, c'est donc pour la troisième fois consécutive que le paddock se rend sur place. Sur les 20 pilotes, ils sont d'ailleurs trois à avoir remporté une course ici : Alonso en 2005, Hamilton en 2020 et Verstappen en 2021.

Qui pour 2022 ? Leclerc et sa Ferrari ? Pour cela, il faudra dompter les 4.909 km de piste et ce, à 63 reprises pour une distance totale de 309 kilomètres. Le tracé compte 19 virages mais les dépassements se font rares tant les enchaînements rapides s'enchaînent. La principale zone de dépassement se trouve dans la longue ligne droite qui passe devant les stands. Ici, les pilotes traversent l'unique zone de DRS du circuit. On se souvient encore de l'accrochage entre Bottas et Russell à cet endroit l'an passé. Enfin, avec l'édition 2021 qui s'est déroulée sous la pluie, aucun pilote n'avait pu améliorer le meilleur temps de la piste. À ce jour, c'est encore Lewis Hamilton qui détient ce record avec un temps en 1:15.484.

QUE FAIRE À IMOLA ? 

Si vous êtes venus à Imola, c'est que la Formule 1 vous passionne. Quoi de mieux alors que de se rendre à quelques mètres de la piste pour rendre hommage et se remémorer l'un des pilotes qui incarne le mieux la F1 : Ayrton Senna. En effet, c'est sur ce circuit que le Brésilien s'est tué en 1994. Au Museo Checco Costa vous pourrez retrouver une partie de l'héritage de l'un des hommes qui a forgé la F1 moderne. Toujours pour parler de Formule 1, vous n'êtes pas sans savoir que vous vous trouvez dans la région de la Scuderia. À une heure de route, vous pouvez vous rendre à Maranello, là où a commencé l'histoire de la voiture au cheval cabré. La ville est agréable et ses habitants ne jurent que par le rouge de Ferrari. Quand une Scuderia gagne une course, les cloches de la ville retentissent dans le ciel comme le veut la tradition. C'est donc une étape importante dans tout pèlerinage d'un fan de F1.

Se balader dans les villages et sentiers aux alentours de la ville est fort sympathique. Tout comme profiter de la gastronomie locale qui ne déçoit quasiment jamais. Voilà ce qu'il faut retenir pour la partie touristique. Pour le reste, nous n'avons plus qu'à attendre le lancement de ce week-end de course. Dès vendredi, vous pourrez suivre les qualifications normales qui seront suivies par celles sprint le samedi. Enfin, pour être toujours au point sur les différentes échéances du calendrier, on vous invite à garder ce lien bien au chaud dans vos favoris.

Photo : Motorsport.com

Dernières publications

En haut