F2

Formule 2 – GP de Bahreïn : victoire de Drugovich sur le tracé de Sakhir

Après plusieurs semaines de pause, les 22 pilotes de Formule 2 faisaient leur retour dans le désert de Bahreïn. Au-delà de la lutte intense au championnat, cette course était la première de Théo Pourchaire dans l’antichambre de la F1. La victoire revient au Brésilien Felipe Drugovich, qui aura géré sa course de la meilleure des manières. 

 

Drugovich en patron

Deuxième sur la grille de départ, le Brésilien Felipe Drugovich a pris un très bon envol pour prendre la tête au premier virage au profit de Callum Ilott. Schumacher est également très bien parti en glanant près de 5 places dès le premier tour. Drugovich et Ilott se sont échappés et la lutte entre les deux a tourné à l’avantage du pilote MP Motorsport au jeu des arrêt au stand. En effet, Ilott a perdu de précieuses secondes qui ont permis à Drugovich de prendre le large. Daruvala a bien tenu sa place et termine sur le podium devant Schumacher qui, à cause de sa mauvaise qualification est parti sur une stratégie décalée. En fin de course, Tsunoda semblait déchainé et roulait plus vite que tout le monde. Le protégé de Red Bull termine 6e et reste dans la lutte au championnat.

 

Les Français en difficulté

Coéquipier du vainqueur dans sa MP Motorsport, Giuliano Alesi pouvait viser haut. Sixième sur la grille, le Français a pris un départ satisfaisant. Au fil des tours, son rythme commençait à baisser et le fils de Jean Alesi rétrogradait au classement. Lorsque les favoris se sont arrêtés, lui et son équipe ont décidé de rester en piste. Ces quelques tours en plus ont été préjudiciables puisque lors de son arrêt, Alesi repart en fond de peloton et n’arrivera plus à remonter. Il termine à une triste 17e place pendant que son coéquipier fêtait dignement sa victoire.

L’autre Français à bénéficier d’un baquet en Formule 2 n’est pas inconnu au bataillon. Vice-champion de Formule 3, Théo Pourchaire prenait le volant de la HWA. La seizième place en qualifications était intéressante puisqu’il s’élançait déjà devant son coéquipier Markelov. Habitué des podiums, Théo Pourchaire a appris pour sa première course en F2 et termine 18e, juste derrière Alesi sans avoir commis d’erreur. Une belle opportunité qu’il a su saisir pour progresser et se montrer aux autres teams de la catégorie.

 

 

Dès cet après-midi, les Formule 1 prendront le relai pour la séance de qualifications. Mick Schumacher et le paddock de F2 se retrouveront demain pour la course sprint. La lutte entre le pilote de la Ferrari Driver Academy et Callum Ilott promet d’être intense jusqu’au bout de la saison. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire