France-Islande: les notes

0

Face à des Islandais rugueux et très regroupés, la France a patienté et a finalement puni ses adversaires (4-0), avec plusieurs prestations de très haute volée. Les notes de ce France-Islande, c’est tout de suite!

Les notes de la France

Lloris (5) : Hugo ne comprend pas pourquoi on l’a fait venir pour deux entraînements en public.

Kurzawa (6) : 5e choix à gauche peut-être, mais le job est fait. Remplacé par Kimpembe (86e).

Umtiti (10) : un but de la tête suivi d’un cassage de démarche en règle, ça ne peut que nous ravir.

Varane (6) : Pas de but cette fois pour occuper son match, le Madrilène a donc décidé de faire le job proprement et simplement.

Pavard (7) : Il s’était lancé un défi, nous refaire une frappe de batard. On s’occupe comme on peut dans ce genre de match. Des centres de qualité cependant.

Kanté (9) : Ne connaît plus le mot “concurrence”, ni même “adversité”, il laisse sa place à Lemar (80e).

Pogba (9) : Félicitations, votre Paul le Poulpe a évolué en Paul le Kraken.

Matuidi (6) : Face à un tel adversaire, un profil plus offensif aurait peut-être été plus adapté, on a eu Blaise, on s’en contentera.

Griezmann (8) : Un petit blond qui met à l’amende des Vikings, ça nous dit quelque chose… Pas de potion magique pour Griezmann ceci-dit, qui préfère carburer aux passes de Pogba.

Mbappé (8) : Dans un rôle de punching-ball, il a quand même réussi à faire des différences et à passer plusieurs fois le mur du -sson.

Giroud (7) : Officiellement 3e meilleur buteur des Bleus, il tue le match, mais il restera à jamais contesté en Bleu… Le foot est cruel. Remplacé par un autre mal-aimé, Sissoko (90e)

Les notes de l’Islande :

Halldorson (3) : Deux ou trois interventions bien senties avant de complètement se déchirer sur le but de Giroud et d’enterrer les minces espoirs de son équipe.

Saevarsson (3) : A pris le bouillon sur des dribbles de Matuidi, mais un apport offensif relativement intéressant.

Ingason (2) : La défense à trois, ça ne s’improvise pas, surtout quand Mbappé part dans votre dos.

Arnason (2) : A bien pu admirer la magnifique typo derrière le maillot des Bleus.

R .Sigurdsson (2) : Avait un dîner de famille avec Gylfi, est excusé.

Magnusson (3) : A tenté de contenir Mbappé, avec plus ou moins de succès. Il y a perdu un rein, mais il emporte avec lui un morceau du short de son vis-à-vis.

Sigurjonsson (3) : Entre le championnat suisse avec Zürich, et une bataille face à Kanté et Pogba, l’écart était trop grand, remplacé par Traustasson (57e).

Gunnarsson (5): Une tête à participer au Hellfest et un vrai coeur de rocker.

Bjarnason (2) : Des grosses fautes, des simulations et des jérémiades auprès de l’arbitre, on avait laissé un Viking, on retrouve le cousin de Luis Suarez, c’est dommage.

G. Sigurdsson (1) : OK c’est pas facile d’être attaquant dans ce genre de match mais quand même…

Gudmunsson ( 1h02, 9.7 km, 356 kcal dépensés) : Une bonne sortie en vue du semi-marathon de Reykjavik dans un mois, remplacé par Finngobasson (62e)

Crédit photo : DR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here