Ça roule…

GP d’Indianapolis : victoire de Rinus VeeKay, Grosjean termine deuxième

Rinus VeeKay (Ed Carpenter Racing) remporte sa première course en IndyCar. Il devance Romain Grosjean, qui a mené la première partie de la course, et Alex Palou.

Cela peut sembler dur pour Romain Grosjean, tant sa course a été excellente, mais Rinus Van Kalmthout (dit “VeeKay”) lui a soufflé la victoire, en le dépassant à la mi-course.

Un bon début de course pour Grosjean

Et pourtant, la course avait tellement bien débuté pour le Français. Grosjean, parti en pole, se lance parfaitement au drapeau vert devant Jack Harvey et Josef Newgarden. Derrière eux, il y a un peu de chahut dans le peloton. Simon Pagenaud tente une attaque un peu osée à l’intérieur, et touche Conor Daly. L’Américain ricoche aussi sur Graham Rahal, et stoppe sa voiture sur l’herbe. Cela entraine la seule neutralisation de l’épreuve.

Certains en profitent pour se décaler stratégiquement, comme Dixon et O’Ward, en s’arrêtant au 3e tour. Mais la course est relancée au 3e tour et, de suite, Grosjean imprime un gros rythme. Il creuse un écart de deux secondes avec Harvey, qui subit la pression de Newgarden derrière lui. Le Français continue à pousser très fort, et l’écart avec ses poursuivants monte jusqu’à 6 secondes. Extrêmement impressionnant, même dans la gestion du trafic, le premier relais du Français, en pneus tendres, est l’un des plus long du plateau puisqu’il s’arrête qu’au 25e tour, quand tous ses poursuivants se sont arrêtés en 5 et 10 tours avant lui.

VeeKay passe à l’attaque

Au 30e tour, le classement s’établit ainsi. Grosjean mène devant Harvey, Palou, Newgarden et VeeKay. Et jusqu’à la seconde vague d’arrêts aux stands, le classement se fige quelque peu. Cette seconde vague est lancée au 38e tour par Jack Harvey et Josef Newgarden. Mais Harvey rencontre un problème. le pilote de la Meyer Shank Racing repart un peu vite et cale. Puis il ressort et se rend compte que sa roue arrière droite est dégonflée. Il se voit obligé de rentrer aux stands pour rechausser des enveloppes neuves et en bon état.

Juste après son arrêt VeeKay décide d’augmenter le rythme, et dépasse un à un ses adversaires. Quand Romain Grosjean ressort des stands au 43e tour, le Français ne peut rien faire face au Batave, qui creuse immédiatement un écart substantiel. Et malgré un dernier relais très bon, Romain Grosjean ne peut le rattraper. VeeKay devient ainsi le 5e vainqueur de la saison, en autant de course. Il devient aussi le 6e plus jeune vainqueur de l’IndyCar.

Le classement provisoire de la course – Crédit image: indycar.com

Au classement général, Dixon conserve sa première place (176 points) devant Alex Palou (153), Josef Newgarden (148) et Pato O’Ward (146). Simon Pagenaud est 7e avec 130 points, Romain Grosjean (81 points) et Sébastien Bourdais (79 points) sont 15e et 16e. La prochaine épreuve sera les 500 miles d’Indianapolis, le 30 mai. D’ailleurs tous les pilotes qui y participent entament dès demain la préparation pour cette coure mythique.

Crédit image une : indycar.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire