Hanyu, Kihira et Gilles/Poirier vainqueurs à l’Autumn Classic

Première compétition internationale senior ce week-end avec l’Autumn Classic, à Oakville (Canada), le double champion olympique Yuzuru Hanyu a logiquement dominé la compétition chez les hommes. Rika Kihira s’est également imposée pour le Japon chez les dames tandis qu’en danse c’est les Canadiens Gilles/Poirier qui ont remporté la médaille d’or.

Hommes : Hanyu en patron, Kévin Aymoz deuxième

Il a décidé de garder ses deux programmes de l’année dernière, mais Yuzuru Hanyu, à grand renfort de difficultés techniques toujours plus impressionnantes, semble plus que motivé pour récupérer le titre de champion du monde. Avant la compétition, il a même déclaré s’entraîner pour le quadruple axel et pour les quintuples sauts, ce qui serait tout simplement historique. Le japonais remporte la compétition aisément avec 279.05 points. Mais la grosse performance du week-end, ce sont les deux excellents programmes du champion de France Kévin Aymoz, qui prend la deuxième place avec 262.47 points. Un programme court énergique, dans le même style que celui de l’année dernière, et un programme libre très émotionnel, associé à un bon contenu technique, ont fait le travail pour le natif d’Echirolles. Le canadien Keegan Messing complète le podium.

Rika Kihira prend l’avantage sur Evgenia Medvedeva chez les dames

C’était un duel très attendu, et il a tourné à l’avantage de la japonaise Kihira. Grâce notamment à deux triples axels dans son programme libre, elle s’impose avec presque 7 points d’écart (224.16 contre 217.43 pour Medvedeva). Notons également la jolie remontée de la coréenne Eunsoo Lim, qui passe de la 5ème à la 3ème place. Côté français, l’unique engagée Maé-Bérénice Méité termine à la 7ème place après une chute dans son programme libre.

Gilles/Poirier l’emportent en danse

Dans une compétition de danse plutôt réduite avec seulement six couples mais d’un bon niveau global, ce sont les canadiens Piper Gilles et Paul Poirier qui gagnent assez largement devant les anglais Fear/Gibson. Et c’est un couple français, Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac qui prennent la médaille de bronze, de seulement quelques points par rapport à leurs concurrents. Numéros deux de la hiérarchie française, derrière les intouchables Papadakis/Cizeron, ils ont réalisé deux bons programmes mais devront batailler pour ajouter des médailles à leur collection cette saison. En effet, il y a une vraie densité dans le top 15 mondial et les écarts ne sont jamais très grands dans le milieu de classement.

Cette première compétition est donc le début d’une longue saison qui s’annonce passionnante. Maintenant, même si les « Challengers » (circuit B du patinage artistique, dont fait partie l’Autumn Classic) vont continuer, les stars du sport vont très vite avoir la tête tournée vers les Grands Prix qui commencent le 18 octobre à Las Vegas pour le Skate America.

Crédit photo Une : Instagram @iraandfox

A propos de l'auteur

Hello ! Moi c'est Zélie, j'ai un âge compris entre 10 et 20 et j'habite quelque part au milieu de la France. Je suis passionnée de patinage artistique, de biathlon et de basket. J'attends avec impatience le prochain record du monde de Papadakis/Cizeron.

Commentaires

Poster un commentaire

ultricies ut neque. dolor Phasellus facilisis