ATP

ATP – Barcelone : Jannik Sinner et Stéfanos Tsitsipás en démonstration

Impressionnants ces dernières semaines, Jannik Sinner et Stéfanos Tsitsipás ont une nouvelle fois rayonné cet après-midi à Barcelone. Ils se retrouveront demain en demi-finale, pour notre plus grand bonheur.  

Favoris légitimes à la succession du légendaire “Big three” à la tête du tennis mondial, Dominic Thiem, Stéfanos Tsitsipás ou encore Daniil Medvedev voient ces dernières semaines un nouveau nom se greffer à la course, celui de Jannik Sinner.

Cet après-midi, le jeune Italien a confirmé son nouveau statut, ne faisant qu’une bouchée d’Andrey Rublev, finaliste à Monte-Carlo la semaine dernière. La partie débute sur un petit rythme. Coupable de plusieurs fautes directes en début de match, Jannik Sinner semble d’abord étonnamment fébrile. Sur son premier jeu de service, une double-faute grossière offre sa première balle de break à Andrey Rublev. Pas dans son assiette, le Russe n’en profite pas. Pire, sur le jeu qui suit, c’est lui qui offre le premier break de la partie à Jannik Sinner, là aussi sur une double-faute. L’Italien domine le combat de fond de court tant attendu. Chez lui, la fébrilité des premiers jeux a laissé place à la sérénité habituelle. En face, les trop nombreuses fautes directes ont raison d’Andrey Rublev (6/2). Attendue, la réaction du Russe tarde à arriver.  Dans la lignée de son match laborieux face à Albert Ramos-Viñolas hier, le Russe peine à trouver un second souffle. Il faut attendre un nouveau break réalisé par Jannik Sinner pour le voir se rebeller. La rébellion est de courte durée. Impassible, Jannik Sinner ne laisse pas de répit à son adversaire. Une nouvelle fois dos au mur dans le tie-break, Andrey Rublev n’en démord pas. D’abord mené 4/1, il s’offre même une balle de set à 6/5. Jannik Sinner l’écarte sans broncher avant de conclure 6/2 7/6. Le jeune Italien signe une nouvelle démonstration de force.

Imperturbable Stéfanos Tsitsipás

Barcelone : Stefanos Tsitsipas fait tomber Dominic Thiem en quart de finale - L'Équipe

© L’Équipe

La deuxième rencontre de la journée voyait s’opposer Stéfanos Tsitsipás et Félix Auger-Aliassime. À la clé, un rendez-vous avec Jannik Sinner en demi-finale demain. Contrairement à l’affiche précédente, les deux joueurs impriment d’entrée de jeu une cadence infernale. Premier à être malmené sur sa mise en jeu, Stéfanos Tsitsipás est aussi le premier à faire le break. Dans la lignée des dernières semaines, le numéro 1 à la Race semble intouchable. Face au tombeur de Denis Shapovalov, le Grec fait étalage de toute sa panoplie. Revers long de ligne, services-volées, le vainqueur à Monte-Carlo est irrésistible. Côté Félix Auger-Aliassime, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Rempli de bonnes intentions dès l’entame de la partie, le Canadien réalise l’un des meilleurs matchs de sa saison. Moins axial et stéréotypé, le natif de Montréal trouve de nouvelles zones et n’hésite pas à venir conclure au filet. Malheureusement pour lui, cela n’est pas suffisant pour inquiéter Stéfanos Tsitsipás. Le Grec s’impose 6/3 6/3 et retrouvera Jannik Sinner en demi-finale demain.

 

Crédit image en une : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire