Basketball

Jeep Élite : Dijon termine la saison régulière en tête

La 22e journée de Jeep Élite s’est terminée hier. Dijon devait l’emporter pour être sûr de rester leader, Chalon-sur-Saône n’avait pas le droit au faux pas, tout comme l’Asvel. Une dernière journée pleine d’enjeux pour beaucoup de clubs. 

Dijon et l’Asvel toujours en tête

En gagnant contre Le Portel, Dijon a validé sa première place en saison régulière avec un total de 27 victoires. Les joueurs de Laurent Legname ont été bousculés en première mi-temps (35-32) avant de tuer le match au troisième quart-temps (59-45). Dijon a pu compter sur son jeune arrière, Robin Ducote, qui inscrit 19 points avec un 4/7 à trois points (2 rebonds) mais aussi sur David Holston auteur de 9 passes décisives (10 points). La rencontre s’est terminée sur le score de 73-57 en faveur des Dijonnais qui l’ont emporté à domicile. 

L’Asvel a remporté le derby face à Roanne à l’extérieur et a conforté sa deuxième place. Accrochés les trois premiers quart-temps, les joueurs de T.J. Parker ont eu du mal à s’imposer contre le 16e du championnat. À l’entame des dix dernières minutes, ils étaient même menés d’un point (58-57). C’est à ce moment-là que l’Asvel a fait la différence et que Roanne a craqué. Amine Noua (20 points, 4 rebonds) et Thomas Heurtel (15 points, 3 rebonds, 7 passes décisives) ont pris les choses en mains pour mener leur équipe à la victoire et s’imposer 75-89. Il reste encore un match à jouer en saison régulière pour l’Asvel qui affrontera Monaco le 18 juin à 18h.

Le Mans et Pau-Lacq-Othez finissent en beauté 

La rencontre entre Le Mans et Limoges avait un enjeu particulier, les deux avaient pour objectif de terminer dans le top 8. Les Limougeauds ont très bien commencé le match en enchaînant les paniers et en infligeant un 15-0 après 8 minutes de jeu (26-9) notamment grâce à Nicolas Lang en très grande forme (27 points). Le Mans a stoppé l’hémorragie juste avant la fin du premier quart-temps grâce à Scott Bamforth (16 points) mais n’a pas vraiment recollé au score (30-15). Le deuxième quart-temps a été plus équilibré mais Limoges rentre aux vestiaires avec 11 points d’avance (50-39). Les joueurs d’Elric Delord ont montré un tout autre visage après la pause. Le Mans marque tandis que Limoges manque d’adresse. Valentin Bigote (21 points, 7 rebonds) a réussi à ramener son équipe à égalité sur une contre-attaque (56-56, 25e). L’abnégation des Manceaux leur a permis de renverser le match et de le gagner de justesse (84-88). Le Mans finit 7e de la saison régulière et décroche son ticket pour une compétition européenne l’an prochain. Quant à Limoges, il enchaîne une troisième défaite et termine 9e du championnat.

Pau-Lacq-Orthez réalise une très belle fin de saison en remportant face à Gravelines-Dunkerque sa 7e victoire consécutive. Les deux équipes étaient au coude à coude à la fin de la première mi-temps mais c’est Pau-Lacq-Orthez qui menait 38-42. Le troisième quart-temps a été décisif, les joueurs d’Éric Bartecheky ont intensifié la cadence et ont enchaîné les paniers (49-75). Le duo Jay Threatt-Justin Bibbins a été plus que remarquable dans ce match (35 points). Gravelines n’a pas réussi à revenir au score et s’est incliné 80 à 100. Malgré cette défaite, il se maintient en Jeep Élite pour la saison prochaine.

Chalon-sur-Saône et Boulazac relégués

L’Élan Chalon termine sa saison avec quatre défaites d’affilée et à l’arrivée une descente en Pro B. Ce n’était pas arrivé depuis la saison 1995-1996. La rencontre n’avait pourtant pas si mal commencé pour les joueurs d’Ali Bouziane qui menaient à la mi-temps 38-45. Ils n’ont finalement pas réussi à résister aux assauts des Orléanais emmenés par un Chima Moneke en forme auteur d’un double-double (28 points, 10 rebonds) et un Paris Lee décisifs (18 points, 7 passes décisives). L’Elan Chalon s’incline sur le score de 87-79 et finit 17e du championnat.

Après une série de 9 défaites, Boulazac renoue enfin avec la victoire. Cela n’a pas vraiment d’influence sur le classement et la relégation était déjà actée mais cela a dû faire du bien au moral. Les joueurs de Thomas Andrieux ont fait la course en tête au début de la rencontre et menaient de peu à la pause (41-38). Chalons-Reims n’a pas lâché de la rencontre, les Boulazacois ont eu du mal à contenir leur avance mais se sont finalement imposés 81-70. Dernier match de la saison et de Jeep Élite pour Boulazac demain contre Cholet à 20h.

Crédit photo une : ©FOXAEP
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire