Jeux olympiques

JO – Canoë-kayak : Adrien Bart était si proche

Crédit photo : Reuters

Longtemps 3e de sa finale de C1 1000 m, le céiste Adrien Bart (France) n’a pu faire mieux qu’une quatrième place. La médaille de bronze a dû être départagée à la photo-finish entre lui et le Moldave Serghei Tarnovschi. Longtemps 3e, le Français a craqué dans les derniers mètres d’une finale haletante.

Adrien Bart “dégoûté”

Après sa demi-finale, au cours de laquelle il avait signé le meilleur temps (4:04.026), Adrien Bart y croyait. Il se voyait à juste titre parmi les “cinq, six ou sept bonshommes à pouvoir aller chercher le podium”. Longtemps 3e sur le plan d’eau de Sea Forest Waterway, il s’est donc fait déborder en toute fin de course, par un concurrent pour le moins sulfureux. Il y a 5 ans, à Rio, Tarnovschi avait été convaincu de dopage, dépossédé de sa médaille de bronze obtenue aux JO et suspendu 4 ans. Revenu in extremis pour les Jeux de Tokyo, sa présence n’était évidemment pas au goût de tout le monde.

Au fond de moi, je pense que je sais que je suis quatrième, mais je n’en suis pas sûr. Ils sont loin, les mecs, il y a neuf mètres entre chaque ligne d’eau.” Presque sûr qu’il était quatrième, presque défaitiste dans l’âme, Bart ne s’est pas trompé, et l’écran géant installé livrait le même verdict : le bronze lui échappait pour un dixième. “C’est vraiment très, très serré. Il doit y avoir vingt ou trente centimètres, ajoutait-il en zone mixte. C’est cool pour les spectateurs d’avoir des courses de sprint aussi serrées, ça montre que notre sport est télégénique et qu’on peut en faire de jolies choses. La place, en revanche, c’est la pire de toutes.”

Les autres résultats de la nuit

En canoë-kayak biplace (C2), Mengya Sun et Shixiao Xhu (Chine) se sont imposées devant l’Ukraine et le Canada. Elles inscrivent aussi une nouvelle marque olympique en ayant parcouru les 500 m en 1:55.495. En kayak à quatre (K4) sur 500 m, que ce soit chez les hommes ou les femmes, l’Europe a raflé toutes les médailles. Chez les femmes, les Hongroises ont dominé les Biélorusses et les Polonaises. Elles conservent leur titre de Rio, leur troisième de suite. Les Françaises avaient été éliminées en demi-finales. Chez les hommes, c’est l’Allemagne qui s’est imposée, devant l’Espagne et la Slovaquie. La veille, les Espagnols avaient fait une superbe demi-finale, signant le record olympique que les Allemands n’ont pas battu en finale.

Le canoë-kayak tire sa révérence sur ces Jeux de Tokyo, avec une ultime déception pour le clan tricolore et la quatrième la place d’Adrien Bart. Il aura longtemps lutté pour le podium, avant de craquer sur la toute fin de l’épreuve. Une fin cruelle pour un athlète qui rêvait de médaille depuis 5 ans maintenant.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire