Jeux olympiques

JO – Escalade : Garnbret dorée, Anouck Jaubert 6e

La première finale olympique de l'histoire a titré une Slovène, Janja Garnbret. La numéro 1 mondiale s'est aisément imposée devant les Japonaises Nonaka et Noguchi. Seule Française engagée, Anouck Jaubert termine à la 6e place.

Vitesse : Jaubert se place pour la suite

Il n'y a pas eu de surprise sur cette première épreuve du combiné. La vitesse a vu ses deux meilleures adeptes terminer aux deux premières places. Très régulière depuis le début, la Polonaise Aleksandra Miroslaw a tout simplement battu le record du monde d'un dixième lors de la finale. 15 fois vainqueur en Coupe du monde, la Française Anouck Jaubert a dû se contenter d'une deuxième place en vitesse après avoir fait une erreur lors de sa dernière montée.

Bloc : Garnbret écrase le concours

Si la vitesse était la spécialité d'Anouck Jaubert, ce sera déjà beaucoup plus compliqué en bloc puis en difficulté. Janja Garnbret, numéro 1 mondiale et ultra favorite, a dominé cette deuxième partie de la finale olympique. 2 blocs terminés et trois prises intermédiaires (dites “bonus”) attrapées. Sa dauphine n'a même pas réussi à arriver au bout d'un bloc. La Slovène de 22 ans confirme son statut et se place idéalement pour la suite. Avec une prise bonus, Jaubert termine 6e au parc urbain d'Aomi.

Difficulté : les Japonaises complètent le podium

Dans cette épreuve de la difficulté, le concept est simple : arriver le plus haut possible. Il est très rare qu'une grimpeuse réussisse entièrement le mur, ce sera également le cas ce vendredi 6 août. Garnbret l'emporte de nouveau mais a été concurrencée par Seo et Pilz. La Slovène est allée jusqu'à la 37e prise contre respectivement 35 et 34 pour ses poursuivantes. Avec un score exceptionnel de 5.00, Janja Garnbret est la première championne olympique de l'histoire en escalade. À domicile, Nonaka (45.00) et Noguchi (64.00) obtiennent l'argent et le bronze. En 7e position lors de la difficulté, Anouck Jaubert termine 6e au classement final à égalité avec l'Américaine Raboutou, 5e.

Crédit photo : S. Mantey/L'Équipe

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top