Jeux olympiques

JO – Escalade (H) : Alberto Ginés López premier champion olympique d’escalade

Alberto Ginés López

Alberto Ginés López est entré dans l’histoire en devenant le premier champion olympique d’escalade, dans une finale pleine de rebondissements. Nathaniel Coleman obtient la médaille d’argent et Jakob Schubert opère une superbe remontée pour prendre le bronze. Mickael Mawem termine à une honorable 5e place.

Vitesse : Alberto Ginés López vainqueur surprise

Ce n’était pas vraiment le vainqueur qu’on pouvait attendre en ouverture de cette finale d’escalade. Pourtant, l’Espagnol Alberto Ginés López a passé tous les tours pour venir s’imposer en finale contre le Japonais Tomoa Narasaki. Il a tout de même profité d’une erreur du Japonais pour prendre la tête du classement. Le Français Mickael Mawem, battu en demi-finale par Narasaki, a pris la 3e place. Le Tchèque Adam Ondra a profité du forfait de Bassa Mawem pour passer le premier tour et s’assurer une place dans les quatre premiers. Il prend donc la 4e place, très bon résultat alors que la vitesse est son point faible.

Bloc : retournement de situation et désillusion pour Ondra

L’épreuve de bloc est venue complètement redistribuer les cartes de la finale. À commencer par la contre-performance d’Adam Ondra, qui était pourtant un des favoris. Il prend la 6e et avant-dernière place du bloc, alors qu’il est un spécialiste de cette discipline. C’est l’Américain Nathaniel Coleman qui a trouvé le plus de solutions face aux blocs avec deux blocs réussis sur trois. Mickael Mawem termine juste derrière, mais devant Narasaki. Cela reste une belle performance du Français, qui reste dans la lutte pour le podium. Au classement général, c’est une parfaite égalité entre ces trois hommes : ils sont tous les trois à six points après deux épreuves.

Difficulté : une dernière épreuve complètement renversante

On pensait que l’Espagnol Alberto Ginés López était trop loin après le bloc. On pensait que l’Autrichien Jakob Schubert ne pourrait pas combler son retard. Mais dans une épreuve incroyable, Schubert a été le seul à réussir la voie de difficulté, tandis que López a pris une 4e place suffisante pour se parer d’or et rentrer dans l’histoire. Narasaki va pouvoir s’en vouloir longtemps d’avoir perdu la finale de vitesse : il échoue au pied du podium pour un petit point. C’est finalement Coleman qui s’intercale et prend une belle médaille d’argent. Adam Ondra n’aura pas eu la même remontée que Schubert : malgré sa deuxième place à la difficulté, il termine en avant-dernière position. Mickael Mawem termine à la dernière place de la difficulté et à la 5e place générale. C’est un excellent résultat pour le cadet des frères Mawem qui n’aura pas démérité.

Cette première épreuve de l’escalade aux Jeux olympiques aura tenu toutes ses promesses. Demain, place aux filles et la première championne olympique de l’histoire sera sacrée.

Crédit photo une : Darío Rodríguez/DESNIVEL

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire