Jeux olympiques

JO – Haltérophilie : Anaïs Michel se classe 7e

La francaise Anais Michel aux J-O 2020

Cette nuit a eu lieu la première épreuve d’haltérophilie à Tokyo. Il s’agissait de l’épreuve femmes des moins de 49 kg. La Française Anaïs Michel a célébré sa première participation aux Jeux olympiques.


Anaïs Michel en difficulté

Pas d'exploit cette nuit à Tokyo pour la recordwoman de France (180 kg) Anaïs Michel. Pour ses premiers Jeux olympiques, la native de Langres aura terminé 7e de cette épreuve d'haltérophilie en moins de 49 kg. Accompagnée des 8 meilleures mondiales, elle termine avec un total de 177 kg après avoir soulevé 78 kg à l'arraché puis 99 à l'épaulé-jeté. Sur l'arraché, la championne d'Europe des moins de 48 kg en 2017 a soulevé une première barre à 76 kg, puis une deuxième à 78. La troisième qu'elle a tentée à 80 kg n'a pas été validée car Anaïs Michel n'a pas achevé le mouvement. À l'épaulé-jeté, elle a réussi une première barre à 96 kg puis une deuxième à 99 kg. Idem pour la troisième barre (101 kg), la Française n'a pas réussi à terminer son mouvement.

Record pour Zhihui Hou

C'est Zhihui Hou, la Chinoise de 24 ans qui a remporté l'épreuve, en soulevant un total de 210 kg, établissant par ailleurs 3 records olympiques, avec 94 kg à l'arraché et 116 à l'épaulé-jeté. La championne du monde 2018 n'aura laissé de chance à personne, en remportant sa première médaille d'or aux Jeux d'été. Le podium est complété par l'Indienne Chanu Saikhom Mirabai et sa médaille d'argent, avec un total de 202 kg (87 arraché + 115 épaulé-jeté). La médaille de bronze a elle été décrochée par l'Indonésienne Windy Cantika Aisah avec 194 kg (84 + 110).

 

À l'issue de cette épreuve, la France ne comptabilise donc toujours aucune médaille au classement général…

Crédit photo : Media356/Panoramic

Dernières publications

En haut