Jeux olympiques

JO – Tennis de table : qu’attendre du tournoi tokyoïte ?

Présent aux Jeux olympiques depuis l’édition de Séoul en 1988, le tennis de table verra ses premiers matches se dérouler à Tokyo dès ce samedi 24 juillet. Les rencontres se dérouleront jusqu’au vendredi 6 août, date de la finale du tournoi par équipes hommes. Voyons aujourd’hui les principales attentes dans les différents tableaux, des favoris à ceux qui pourraient créer la surprise, en passant par les chances françaises. 

 

Une armada chinoise toujours très présente

Que cela soit chez les hommes et surtout chez les femmes, la Chine risque de laisser, comme à chaque olympiade, très peu de place en termes de médailles. Avec six breloques dont quatre en or à Rio, l’Empire du milieu avait pris la première place du tableau des médailles, devant le Japon avec trois médailles (aucune en or).

Dans le tableau masculin, les deux grands favoris sont évidemment Fan Zhendong, numéro 1 mondial, et Ma Long, le champion olympique en titre et numéro 3 mondial. Ils se disputeront, sauf surprise, les deux premières places.

Afficher l’image source

Crédit photo : Bilibili

Chez les femmes, les deux premières au classement mondial Chen Meng et Sun Yingsha représenteront la Chine. Aucune des deux n’a déjà été titrée aux Jeux Olympiques, un objectif donc bien en vu pour les deux compatriotes.

 

Quels outsiders potentiels ?

Comment ne pas citer chez les hommes le “jeune” japonais de 18 ans maintenant, Tomokazu Harimoto, pressenti comme le grand espoir du ping mondial depuis plusieurs années maintenant. En effet, le numéro 5 mondial sera très attendu à domicile pour tenter de contrer l’immense force de frappe chinoise. Si l’on sort de l’Asie, Hugo Calderano, le brésilien numéro 6 mondial, aura peut-être sa carte à jouer pour tenter de venir titiller les cadors de la discipline.

Côté femmes, difficile de ne pas citer des joueuses telles que Bernadette Szocs (ROU), Sofia Polconova (AUT) ou Petrissa Solja (ALL) comme étant les meilleures chances européennes sur ces Jeux olympiques. Comme Harimoto chez les messieurs, le Japon aura une réelle chance de médaille chez les dames avec la présence de la n°3 mondiale, Mima Ito.

 

Et les Français(es) ?

Pour ce qui est des épreuves de simple, la France pourra compter sur quatre tricolores. Chez les dames, Jianan Yuan et Prithika Pavade seront les deux seules chances françaises. Pour Pavade (16 ans), ces JO seront ses premiers et pourront lui servir d’expérience pour ceux de Paris en 2024.

Afficher l’image source

Crédit photo : Europe 1

Chez les hommes, Simon Gauzy, le numéro 1 français, et Emmanuel Lebesson, le champion d’Europe 2016, seront les deux tricolores en lice. Ils auront fort à faire dans un tableau dominé, comme chez les femmes, par les nations asiatiques.

Pour les compétitions par équipe, Stéphanie Loeuillette rejoindra ses deux compatriotes déjà présentes en simple, et Alexandre Cassin fera de même chez les hommes.  Ces derniers s’étaient inclinés en 8ème de finales à Rio contre les Britanniques. Pourquoi ne pas rêver plus haut cette année, bien que le tirage leur ait réservé un duel potentiel face à la Chine en quarts de finale. Le double mixte sera quant à lui composé d’Emmanuel Lebesson et de Jianan Yuan, les deux tricolores les plus expérimentés. Une belle opportunité d’aller chercher une médaille pour les Bleus ?

 

Rendez-vous dans quelques heures à peine pour le début des rencontres !

 

Crédit photo de l’image en Une : Sports264

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire