Roland-Garros

Jo Wilfried Tsonga : la fin d’une belle aventure avec Monsieur Tennis

Jo-Wilfried Tsonga

La der des ders à Roland-Garros. C’est sur le circuit Philippe-Chartrier que Jo-Wilfried Tsonga a joué le dernier match de sa carrière. Un dernier match de haute volée perdu face Norvégien Casper Ruud.

Un dernier pour la route

« Aujourd’hui est grand jour pour moi, le jour de dire au revoir à mon compagnon de toujours ». Jo-Wilfried Tsonga a tout fait pour faire durer son bonheur. Mais le sort en a décidé autrement. Après 18 années en carrière professionnelle, le natif de Sarthe a rangé la raquette ce mardi 24 mai à la faveur de sa 13e participation aux Internationaux de France.

Jo-Wilfried Tsonga et son adversaire du soir ont tout de même offert au public un 1er tour âprement disputé. Il a fallu 5 sets pour départager les deux protagonistes. Le Vétéran français et le 8e joueur mondial au classement ATP ont achevé les deux premiers sets au Tie-break, à l’issue d’échanges de haute volée. Après deux premiers enlevés, 6-7 ; 6-8, Ruud prend le dessus dans les deux sets suivants qu’il remporte 7-6 et 7-4.

Si le vétéran français, malgré une douleur à l’épaule, est revenu dans le 5e set 6-2, le Norvégien remporte le set suivant 7-6 et s’impose au Tie-break qu’il enlève sur la marque de 7-0. Le tennisman français s’est battu de toutes ses forces, mais il n’a pas été aidé par une douleur à l’épaule. Et c’est sous les applaudissements du public du court Chartrier, qu’a ainsi pris fin l’ultime match de Jo-Wilfried Tsonga sur un court de tennis.

Une carrière bien remplie

En 18 ans de carrière, Jo-Wilfried Tsonga a tutoyé le haut niveau du tennis mondial. Le 12 février 2012, il occupe notamment la 5e place mondiale, un classement atteint par peu de tennismen français dont Yannick Noah, Cédric Pioline, Sébastien Grosjean, Guy Forget et Henri Leconte. Il a en outre remporté 18 titres au cours de son parcours sur le circuit ATP.

tsonga-marseille-2021-tuesday

tsonga-marseille-2021-tuesday

 

En effet, Tsonga s’est adjugé le Masters 1000 de Paris-Bercy en 2008 et celui de Toronto au Canada en 2014. Deux finales perdues face Roger Federer au Masters de Londres en 20014, et face à Novak Djokovic en 2008 à l’Open d’Australie. Le tennisman français a en outre décroché une médaille d’argent en double avec Michael Llodra en 2012 aux lors des Jeux olympiques organisés par Londres.

En 2017, il remporte la Coupe Davis en compagnie de Lucas Pouille, Pierre Hugues Herbert et Richard Gasquet. Il fait partie des rares joueurs à avoir réussi à s’imposer face aux monstres Murray Nadal, Djokovic et Federer lors d’un tournoi du Grand Chelem.

Un joueur au revers foudroyant

Jo-Wilfried Tsonga a fait rayonner le tennis français tout au long de sa belle carrière. Du haut de ses 1, 88m, le Français né d’un père congolais et d’une mère française se distingue par sa façon de jouer. En effet, avec son gabarit, il en a étonné plus d’un par son revers à deux mains qui a fait bien des victimes, à qui il impose un défi physique.

Tsonga en Australie – Source : The Roar

Tsonga est l’un des joueurs les plus difficiles à breaker, aux dires de nombreux joueurs du circuit. Son service puissant et lourd a été flashé à 230 km/h. Cela lui a valu en 2011 de se distinguer comme le meilleur serveur du circuit ATP en réalisant pas moins de 825 aces.

Parmi les joueurs de tennis français de sa génération Jo-Wilfried Tsonga est le plus régulier et le plus performant dans les tournois du Grand Chelem.

Une carrière et des blessures

Malheureusement, Le Manceau n’a pas été épargné par les blessures tout au long de sa carrière. Des déboires qui l’ont privé de certaines compétitions. En 2010 par exemple, il a dû abandonner son huitième de finale face Mikhail Youzhni, à cause d’une blessure.

Il ne pourra pas non plus prendre part au quart de finale remporté cette année par la France face à l’Espagne en Coupe Davis. Une blessure aux adducteurs le prive du Masters de Rome en 2016. En 2018, Jo-Wilfried a connu l’une des pires années de sa carrière. En effet, une blessure au genou gauche suivie d’une opération l’ont éloigné des courts pendant sept mois.

En 2020, il déclare forfait à toutes les compétitions en raison de problèmes de bassin et de dos. L’année dernière, Tsonga a dû renoncer à participer à Indian Wells et à l’US Open.

Un bel hommage pour la fin

Après son dernier match sur court de tennis en compétition officielle, Tsonga a eu droit à une belle cérémonie d’au revoir riche en émotions. En effet, plusieurs proches et collègues étaient venus pour l’occasion. Sous la houlette de la Fédération Française de Tennis, les trois mousquetaires, Gael Monfils, Richard Gasquet et Gilles Simon sont venus rendre hommage et saluer la carrière de leur compère.

 

Le Sarthois a également reçu les hommages du gratin du tennis, notamment Raphael Nadal, Roger Federer et Andy Murray.

Dans une vive émotion, Jo-Wilfried Tsonga, en présence de sa famille a eu un mot, rédigé sur un papier préparé pour la circonstance, à l’attention de l’assistance.

«Je suis maintenant devant vous, sans ma raquette qui aura été ma meilleure amie pendant 30 ans… Merci Roland, merci M. le Tennis, je t’aime », a-t-il conclu sous les ovations du public du court Philippe-Chartrier envahi par l’émotion du joueur.

Jo le père de famille

Désormais Jo veut se consacrer à sa famille, lui qui est père de deux garçons qu’il a eus avec son épouse Noura. « Devenir papa a rebattu les cartes de ma vie. Ma famille redevient ma priorité et j’espère que tout le monde s’apaisera comme je le suis aujourd’hui ».
Près de 20 ans et 705 matchs après le début de sa carrière, l’ancien numéro 1 du tennis français range la raquette. Une nouvelle page de sa vie s’ouvre.

Dernières publications

En haut