Le bilan de la NHL Trade Deadline 2019

Dans la NHL, fin février signifie la date limite des échanges, la NHL Trade Deadline. Les équipes doivent donner la liste des joueurs qui participeront aux séries éliminatoires avec leur équipe respective. C’est donc le moment où les équipes dansent ensemble afin d’acheter ou de vendre des joueurs pour la dernière ligne droite…

Nashville et Columbus “all-in”

Du coté des acheteurs, deux équipes sortent du lot en y allant le tout pour le tout. Les Prédateurs de Nashville ont acquis Mikael Granlund (alors présent auprès de sa femme qui était en train d’accoucher. Oui oui) contre Kevin Fiala. Si ce dernier a un excellent potentiel, son manque de régularité peut faire défaut. Granlund lui est un excellent centre qui joue à 0.80 point par match dans une équipe forcément moins performante que sa nouvelle équipe. Nashville a aussi ajouté Wayne Simmonds, ailier robuste et excellent en supériorité numérique. Il fera du bien au jeu de puissance du Tenessee. Bryan Boyle lui apportera de la profondeur.

Simmonds (gauche) et Granlund (droite) s’amènent à Nashville – crédit photo : NHL.com

Les Blue Jackets de Columbus se sont renforcés de bien belle manière avec l’arrivée de Matt Duchene et Ryan Dzingel en provenance des Sénateurs d’Ottawa. Les Blue Jackets ont gardé Sergei Bobrovsky et Artemi Panarin qui semblent sur le départ puisqu’il reste une année à leur contrat. Les rumeurs vont bon train concernant l’envie de tester le marché autonome pour ces deux joueurs… Keith Kinkaid et Adam McQuaid se sont amenés pour stabiliser la défense et épauler le goalie de Columbus.

Matt Duchene à son premier match avec Columbus – crédit photo : NHL.com

Ottawa et New York en pleine reconstruction, Winnipeg et Vegas ont fait fort

Comme indiqué, les Sénateurs d’Ottawa se sont départis du centre Matt Duchene et de l’ailer Ryan Dzingel. Ces mouvements font suite au départ du capitaine Erik Karlsson considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de la ligue. Cette reconstruction est assumée et c’est pourquoi Mark Stone a été échangé aux Golden Knights de Vegas. Ces derniers ont tout de suite annoncé la prolongation de contrat de 8 années avec un salaire par saison de 9M de dollar. Au final, Ottawa aura récupéré 2 choix de première ronde, 2 choix de première ronde (conditionnel), 3 choix de deuxième ronde, 4 joueurs pour faire le nombre et 5 espoirs. L’espoir le plus intéressant est celui acquit dans la transaction avec Vegas puisque Erik Brannstrom s’amène dans la capitale canadienne. Défenseur gaucher, il rejoindra Thomas Chabot à la ligne bleue ontarienne.

 

Erik Brannstrom devient l’un des meilleurs espoirs des Sénateurs – crédit photo : Ethan Miller/Getty Images

Les Rangers de New York continuent de liquider leurs joueurs afin d’acquérir des choix de draft. Matt Zuccarello, bourreau de l’équipe de France avec la Norvège, s’est amené du coté des Stars de Dallas. S’il s’est cassé le bras à son premier match avec l’équipe du Texas, il devrait revenir pour les playoffs. Kevin Hayes a quant à lui été échangé du côté d’une équipe qui pourrait aller loin en avril. Les Jets De Winnipeg ont en effet obtenu le centre des Rangers de New York contre le jeune Brendan Lemieux, un choix de premier tour et un choix conditionnel de quatrième tour.

 

La saison des Français en NHL

 

Les autres échanges à travers la NHL

Pour terminer ce récap’ de la NHL Trade Deadline, voici en bref les échanges à ne pas manquer. Si les Canadiens de Montréal gardent leur plan de ne pas toucher au futur, ils ont obtenu Jordan Weal en retour de Michael Chaput. Un excellent trade peu couteux pour ajouter de la profondeur (et surtout un centre droitier pour les remises en jeu). Gustav Nyquist a été obtenu par les Sharks de San José. Les Red Wings de Detroit n’a cependant pas réussi à faire partir Jimmy Howard. Derrick Brassard a encore bougé. Le centre canadien se retrouve désormais à l’Avalanche du Colorado qui n’aura dépensé qu’un vulgaire choix de troisième tour. Un vol ! Pour son premier match, le centre a déjà marqué un premier but.

Brassard marque son premier but avec sa nouvelle équipe – crédit photo : Matthew Stockman/Getty Images

Les Bruins de Boston ont très bien fait en obtenant Marcus Johansson des Devils du New Jersey. Un très bon ailier gauche qui connait cependant une saison délicate. Les Sabres de Buffalo ont obtenu Brandon Montour, un excellent défenseur qui est reconnu pour ses entrées de zone en contrôle. Le genre de défenseur que l’on cherche tous à avoir. Les Ducks d’Anaheim ont échangé l’une des pièces sur lesquelles ils devraient s’appuyer… Enfin, les Devils ont réussi à faire partir Ben Lovejoy à Dallas contre Connor Carrick. Les Devils se réarment puisque la saison n’a jamais décollé. Pourtant, les talents ne manquaient pas dans la formation de Newark…

 

Les Ducks d’Anaheim connaissent une saison de misère…

 

Les années passent, et les échanges pleuvent. Si se renforcer semble prioritaire pour remporter une coupe, il ne faut pas oublier que ce ne sont jamais celles qui donnent le plus qui finissent par remporter le graal. Les Capitals de Washington n’ont quasiment pas bougé l’an passé et ont remporté la Stanley Cup. Cette année, Tampa Bay a opté pour cette stratégie… Etant donné leur saison, je mets une petite pièce sur l’équipe de la Floride.

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

Curabitur ut neque. ipsum leo nec massa sed quis efficitur.