Le Onze type WeSportFR du Ballon d’Or 2019

0
Qui recevra le Ballon d'Or 2019 ?
Ligue 1

La rédaction de WeSportFr a décidé d’aligner sa meilleure équipe à partir des nommés au Ballon d’Or 2019. Des surprises et des confirmations. Revue de détail, poste par poste.

Gardien : Alisson

Un gardien a-t-il une chance de remporter le Ballon d'Or ?

Le portier brésilien avait fort à faire. Arrivé du club de l’AS Roma où il sortait d’une saison presque parfaite, il avait la charge de reprendre un poste ouvert aux quatre vents et qui avait beaucoup coûté au Liverpool FC par le passé – dont probablement une C1 après la finale difficile de Karius en 2018. Il ne lui aura pas fallu longtemps pour s’intégrer et être l’inamovible gardien de Jürgen Klopp. Elu meilleur gardien de Premier League, il a gardé sa cage inviolée durant 21 matchs la saison dernière. Blessé en début de saison, il est revenu dans le groupe des titulaires et semble décidé à rééditer une année du même gabarit.

Détail des votes : Alisson : 11 votes
Ter Stegen : 7 votes

Défenseurs : Van Dijk, Alexander-Arnold, De Ligt

C’est le tiercé gagnant et dans l’ordre. Les deux défenseurs de Liverpool devancent l’ancien Ajacide et néo-Turinois. D’un côté donc deux des artisans de la robustesse défensive du club champion d’Europe, de l’autre l’une des révélations de la séduisante équipe démi-finaliste de la même C1, l’Ajax Amsterdam.

VVD fait partie des grands favoris au Ballon d'Or 2019

Pour Virgil Van Dijk, le plus expérimenté de notre trio de défenseurs, l’année 2019 a été celle de la confirmation. Arrivé au mercato hivernal de l’an passé, le Néerlandais s’est imposé cette année comme le vrai patron de la défense liverpuldienne. Il faut dire que l’attente était grande : défenseur le plus cher de l’histoire, le défenseur central des Oranje devait être à la hauteur. Il n’a pas manqué de l’être tout au long de la saison passée avec le LFC champion d’Europe et vice-champion d’Angleterre.

C’est dans un registre différent que s’est également imposé son coéquipier Trent Alexander-Arnold, l’homme aux trois prénoms. Défenseur latéral véloce, il peut débuter un cran plus haut pour muscler l’entre-jeu. Le jeune anglais de 21 ans est l’une des grandes réussites sportives et humaines de Jürgen Klopp qui a su le faire monter en puissance et l’utiliser au mieux cette année. Le défenseur latéral droit a joué pas moins de 44 matchs l’an passé avec les Reds. Surtout, T2A a battu un record cette saison en Premier League en devenant le défenseur à avoir délivré le plus de passes décisives en une saison (12).

Matthijs De Ligt complète donc notre podium, et il est le benjamin de l’équipe. A 20 ans, il s’est imposé comme l’une des valeurs sûres parmi les défenseurs centraux européens. A l’image du parcours de son ancienne équipe de l’Ajax en C1, le défenseur néerlandais ne manque pas d’allant, d’aisance technique et de vision tactique. Plus jeune capitaine de l’histoire de la C1 à seulement 19 ans – c’était contre le Real Madrid en 1/8e de finale, De Ligt a finalement décidé de s’exiler en Italie, et c’est à la Juventus Turin qu’il a posé ses bagages. Seul buteur du derby au début du mois de Novembre, il faudra probablement encore un peu de temps au jeune homme pour devenir incontournable dans le Piémont.

Détail des votes : Van Dijk : (18 votes)
Alexander-Arnold (17 votes)
De Ligt (13 votes)
Koulibaly (8 votes)
Marquinhos (1 vote)

Milieux : De Jong, B.Silva, De Bruyne

Attention, ça va jouer au ballon. Le milieu plébiscité par la rédaction WSFR parmi les nommés au Ballon d’Or 2019 est très joueur, tactiquement et techniquement doué.

Pour Bernardo Silva et Kevin De Bruyne, les automatismes devraient être rapides à retrouver puisque les deux compères jouent sous le même maillot bleu ciel de Manchester City. Peu aligné la saison précédente à cause d’une vilain blessure, le Belge n’en a pas moins manqué son retour pour autant, et depuis août dernier, il en est déjà à 2 buts et 9 passes décisives en Premier League, 3 buts et 13 passedés toutes compétitions confondues. C’est peu dire qu’il participe activement au jeu léché de l’équipe de Mister Pep.

Évoluant un cran au-dessus de son compère Citizen, Bernardo Silva pèse tout autant sur le jeu et est aussi décisif. Embêté par une affaire de racisme supposé, il a disputé 14 matchs, délivré 3 passes décisives et marqué à 5 reprises, toutes compétitions confondues. En 3 saisons, il est devenu l’un des hommes de base du dispositif mis en place par le coach catalan en Angleterre.

 

Pour équilibrer un tant soit peu l’entre-jeu, la pointe basse du dispositif sera confiée à Frenkie De Jong. Étincelant la saison passée avec l’Ajax, il est capable d’évoluer à tous les postes du milieu de terrain. Sans être aussi spectaculaire que ses compères nommés au Ballon d’Or, il n’en demeure pas moins un joueur doué d’une vision tactique impressionnante et d’une justesse technique qui lui permet de se délivrer facilement du pressing adverse.

Détail des votes : De Jong (16 votes)
Bernardo Silva (14 votes)
De Bruyne (7 votes)
Wijnaldum (6 votes)
Tadic (4 votes)
Van de Beek (2 votes)

Milieux offensifs : Salah et Sterling

Ca va aller à 1000 à l’heure sur les côtés. Et une fois de plus la Premier League est mise à l’honneur avec deux milieux offensifs excentrés de très grands talents : Mohamed Salah et Raheem Sterling.

On commence par l’Egyptian King, champion d’Europe et buteur dès la 2e minute de jeu lors de la finale gagnée par Liverpool. Sans être aussi statistiquement impressionnant que lors de la saison 2017-2018 (il avait inscrit 44 buts et délivré 14 passes décisives), le Ballon d’Or africain 2017 et 2018 n’en est pas moins demeuré pour autant l’un des éléments de base de Jürgen Klopp. Membre d’une triplette infernale avec Firmino et Mané, l’Égyptien n’en finit plus d’entrer dans le cœur des supporters Reds et d’y graver son profil. Il a terminé meilleur buteur du championnat anglais avec Aubameyand et un certain Sadio Mané.

L’année qui se termine aura été pour Raheem Sterling celle de la confirmation. Avec 58 matchs joués, 31 buts et 18 passedés, le jamaïco-britannique a été l’auteur d’une saison XXL, grand artisan du second titre d’affilée en Premier League pour le club de Pep Guardiola. Désormais replacé dans l’axe, l’ancien de la maison rouge en est à 17 buts et 7 assists pour 18 matchs disputés cette saison.

Détail des votes : Salah (9 votes)
Sterling (7 votes)
Hazard (6 votes)
Son (3 votes)
CR7 (2 votes)
Mahrez (1 vote)

Attaquants : Mané et Messi

Pas sûr que ça marque beaucoup de la tête, mais cette doublette d’attaquants peut faire tourner quelques têtes.

C’est la grande hype depuis la rentrée : Sadio Mané doit avoir le Ballon d’Or 2019. Vice-champion d’Angleterre, champion d’Europe et finaliste de la CAN avec le Sénégal, il faut bien dire que l’ancien messin a tout fait pour être placé très haut dans la hiérarchie ! Le co-meilleur buteur de Premier League n’aura jamais autant pesé sur la destinée des Reds que la saison précédente. Preuve en est, c’est lui qui provoque le penalty transformé par Mo Salah qui permet au LFC de mener 1-0 après seulement 2 minutes de jeu lors de la finale de C1. Surtout, le Sénégalais a enchainé les buts, pas moins de 30 cette saison.

Il sera donc associé à un génie non pas français mais argentin qui lui aussi sort d’une saison hallucinante. Imaginez qu’à 32 ans, Lionel Messi a joué 56 matchs, inscrit 54 buts et délivré 20 passes décisives. Dans une équipe barcelonaise qui a cessé de faire rêver par son jeu, il est l’élément insubmersible avec Busquets d’une certaine idée du jeu blaugrana. Puisqu’on a déjà tout dit ou presque sur le natif de Rosario, il est toujours bon de rappeler ceci : il est le meilleur buteur et meilleur passeur de l’histoire de Barcelone et de la Liga, et il est devenu le 23 octobre le premier joueur à avoir inscrit au moins un but dans 15 éditions successives de la C1.

Détails des votes : Sadio Mané (15 votes)
Lionel Messi (13 votes)
Firmino (6 votes)
Lewandowski (5 votes)
Mbappé (5 votes)
CR7 (2 votes)

Onze type WSFR du Ballon d'Or 2019

La semaine prochaine, place au Onze type des oubliés du Ballon d’Or 2019.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here