Les hommes de l’ombre, épisode 3 : Wout POELS

0
Crédit photo : FGphotographic

C’est un des hommes clé de l’équipe Ineos sur les grands tours. Dévoué pour ses leaders Chris FROOME, Geraint THOMAS et Egan BERNAL, homme de l’ombre ou équipier de luxe, focus sur Wout POELS.

Fiche technique :

Né le 1er octobre 1987 à Venray (Pays-Bas) – 1,83 m / 66 kg

Professionnel depuis 2009 – 21 victoires – Team Bahrain McLaren

Hollande, terre de cyclisme

Lorsque Wout POELS est enfant, en hollande comme dans beaucoup de pays, le football est très populaire, l’Ajax Amsterdam domine la scène européenne. Dans le clan POELS, on préfère le vélo. Norbert, frère ainé de Wout le pratique au club R&TC Buitenlust. Le benjamin de la famille signe en 2001 sa première licence, l’histoire commence ici.

Adolescent, on parle déjà de lui ! Ses coups de pédales sont scrutés dans le milieu. A 18 ans il rejoint une structure importante, l’équipe continentale Néerlandaise Fondas-P3 Transfer (où il retrouve son frère Norbert). Le jeune Hollandais y passe huit saisons, ce qui lui permet d’accéder au statut de coureur professionnel. En effet, en 2009, cette formation est sponsorisée par Vacansoleil, et devient pro. Durant cette période, Wouter se distingue particulièrement sur le tour de l’Ain où il est vainqueur d’étapes lors des éditions 2010, 2011 et 2013. Il bat David MONCOUTIE, un certain Thibaut PINOTHaimar ZUBELDIAPierre RollandRomain BARDET, … que du beau linge. Dis moi qui tu bats, je te dis ce que tu vaux. Les podiums se succèdent Wout POELS se fait un nom dans la cour des grands, participe aux grands tours, mais ne parvient pas à gagner dans la prestigieuse catégorie World tour.

Quick Step, au service d’Uran

L’équipe Vacansoleil disparait fin 2013, Poels porte un nouveau maillot la saison suivante, celui d’Omega pharma-Quick step. Il brille au niveau World tour sur Tirreno-Adriatico, une victoire collective. En effet, sa formation gagne le contre la montre par équipes qui fait office de 1ère étape. Sur le podium la photo est belle, ses équipiers sont notamment Mark CAVENDISH, Alessandro PETACCHI, Michal KWIATKOWSKI, Rigoberto URAN ou encore Tony MARTIN. En avril il réalise un bon tour du Pays Basque remportant même la 4ème étape. Succès de prestige, il devance Alejandro VALVERDE, Bauke MOLLEMA, Cadel EVANS, Alberto CONTADOR. Le Néerlandais tient enfin son premier succès individuel en World tour. Sa participation dans le Giro semble logique, son leader Uran a des ambitions en Italie. Le Colombien a besoin d’un équipier solide en montagne pour briller sur ce grand tour et termine 2ème après trois semaines de course.

Wagon 1ère classe du train Sky

Sky vise un 3ème tour de France et le recrute pour 2015, renforçant ainsi son train redoutable en montagne. En compagnie de Richie PORTE et Geraint THOMAS, il fait partie de la garde rapprochée de Chris FROOME. Si Poels est considéré comme équipier de luxe, il n’est pas bridé pour autant. Cette liberté lui permet de gagner une étape sur Tirreno (devant Uran, son ex leader). C’est Wout POELS qui offre en 2016 un 1er monument à son équipe en triomphant sur Liège-Bastogne-Liège, une édition marquée par une météo dantesque.

L’année suivante il ne participe pas au tour de France mais s’aligne sur la Vuelta dont il termine 6ème, tandis que son leader, Froome s’adjuge un nouveau grand tour. Indispensable en montagne, il revient sur le Giro en 2018, Sky tente un pari ambitieux. Wout POELS et Kenny  ELISSONDE sont les lieutenants de Chris FROOME qui vise le rose. En haute montagne les adversaires abdiquent, Sky ramène le trofeo senza fine. En juillet, Geraint Thomas gagne le tour de France, Wout Poels est de nouveau retenu par Nicolas PORTAL pour mener l’équipe au succès.

La préparation du tour 2019 est particulière. Remis d’une fracture de clavicule qui le prive du Giro, Egan BERNAL survole le tour de Suisse, Thomas abandonne prématurément. Poels accompagne Froome sur le Dauphiné, cependant le britannique se blesse gravement en reconnaissant le parcours du contre la montre. Wouter roule alors pour son propre compte et remporte la 7ème étape, conclue 4ème au général. Il contribue activement sur la grande boucle au triomphe de l’équipe baptisée désormais Ineos. Bernal offre le jaune à la Colombie, Thomas est son dauphin, dans l’ombre, les coéquipiers applaudissent. La structure managée par Dave BRAILSFORD joue à domicile dans le tour de Grande Bretagne. Un terrain où POELS est à l’aise, s’accordant un temps de lumière et garnissant son beau palmarès.

Les cyclistes hollandais sont d’excellents grimpeurs et Wout POELS en fait partie. Il porte depuis le début de cette année le maillot de l’équipe Bahrain-McLaren où il retrouve Mikel LANDA “ex Sky”. Le Basque est annoncé leader sur le prochain tour de France, Poels en sera le bras droit. Avec les départs de Vicenzo NIBALI et Rohann DENNIS, espérons qu’il puisse honorer un dossard de leader après la grande boucle pour passer de l’ombre à la lumière.

Retrouvez Wout POELS sur les réseaux sociaux : @WoutPoels (twitter) wout.poels (instagram)

Episode 1 Rudy MOLARD à lire ici – Episode 2 Valérie DEMEY ici

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here