Espagne

Liga (J35) : le Real Madrid arrache le nul contre Séville (2-2)

À l’occasion de la 35e journée de Liga, le Real Madrid a obtenu de justesse un match nul 2-2 face au Séville FC dimanche soir à l’estadio Alfredo-Di-Stéfano. Les Madrilènes prennent la deuxième place à deux points de l’Atlético, leader du championnat.

 

La course au titre ne baisse pas d’intensité en Espagne. Alors que Barcelone (3e) et l’Atlético de Madrid (1er) se sont neutralisés samedi après-midi, le Real Madrid (2e) a tremblé face au Séville FC (4e) dimanche soir. Les joueurs de Zinédine Zidane ont arraché un point précieux dans le temps additionnel.  À l’estadio Alfredo-Di-Stéfano, la Maison blanche n’a cessé de courir après le score. Il a fallu attendre la dernière demi-heure pour que Marco Asensio, à peine entré en jeu, égalise une première fois du pied gauche (1-1, 67e). C’est ensuite Toni Kroos qui a ramené les deux équipes à égalité en toute fin de match. Dans le temps additionnel, l’Allemand a décoché une frappe déviée par Eden Hazard pour permettre à ses partenaires de reprendre la deuxième place de Liga (2-2, 90e+4).

 

Un manque de réalisme madrilène

Le Real Madrid aurait pourtant pu faire la différence plus tôt. Les Merengues ont d’ailleurs pensé tenir le bon bout en ouvrant le score en début de rencontre. Servi au deuxième poteau, Karim Benzema a repris de la tête un centre d’Álvaro Odriozola pour tromper Bono, mais le latéral madrilène a finalement été signalé en position de hors-jeu (12e). Le Français a ensuite buté sur Bono (31e), avant que le portier marocain ne soit sauvé par son poteau sur une tentative de Vinícius (65e). En réaction à ces différentes opportunités, les Andalous ont fait la différence sur coups de pied arrêtés. Une combinaison sur coup-franc a d’abord permis de trouver Ivan Rakitić dans la surface de réparation pour une déviation de la tête vers Fernando. D’une subtile feinte de frappe, le milieu de terrain brésilien a effacé Casemiro puis n’a laissé aucune chance à Thibaut Courtois (0-1, 22e). Après une main d’Éder Militão, les joueurs de Julen Lopetegui ont ensuite repris l’avantage sur un penalty transformé par Ivan Rakitić (1-2, 78e).

 

Cette résistance au cador madrilène permet à Séville de s’accrocher à sa quatrième place, quatre points derrière son adversaire du soir. Les Blanquirrojos accueilleront Valence (13e) mercredi soir, tandis que le Real Madrid ira à Grenade (10e) jeudi.

 

Crédit photo de une : Twitter @realmadrid

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire