Ligue 1

Ligue 1 : Les recrues de l’hiver brillent !

Ligue 1

Avec Edon Zhegrova au LOSC, Martin Satriano au Stade Brestois et Ibrahima Koné au FC Lorient, il semble que les dernières recrues offensives de Ligue 1 Uber Eats se soient rapidement acclimatées à l'élite française.

Les recrues offensives de la fenêtre de transfert d'hiver – et les deux joueurs arrivés depuis la mise en place par la FIFA de la période d'enregistrement exceptionnelle jusqu'au 7 avril – ont rapidement pris leurs marques en Ligue 1 Uber Eats. En effet, nombreux sont les nouveaux visages qui ont grimpé en flèche dans le classement des buts par temps de jeu lors de la seconde moitié de la saison. La nouvelle recrue de l'OL Tetê en est le parfait exemple, puisqu'il a inscrit le but de la victoire (3-2 contre Angers), deux minutes après son entrée en jeu et avec son premier – et pour l'instant unique – tir tenté en Ligue 1 Uber Eats.

Les buteurs les plus efficaces depuis la 20e journée :

  • 1. Serhou Guirassy (SRFC) : 1 but toutes les 41 min
  • 2. Edon Zhegrova (LOSC) : 1 but toutes les 51 min
  • 3. Majeed Waris (RCSA) : 1 but toutes les 62 min
  • 4. Tetê (OL) : 1 but toutes les 74 min
  • 5. Ibrahima Koné (FCL) : 1 but toutes les 75 min
  • 6. Neymar Jr (PSG) : 1 but toutes les 85 min
  • 7. Cédric Bakambu (OM) : 1 but toutes les 87 min
  • 8. Kylian Mbappé (PSG) : 1 but toutes les 88 min
  • 9. Arkadiusz Milik (OM) : 1 but toutes les 89 min
  • 10. Willem Geubbels (FCN) : 1 but toutes les 93 min
  • 11. Jens Cajuste (SdR) : 1 but toutes les 100 min
  • …16. Didier Lamkel Zé (FCM) : 1 but toutes les 116 min
  • …22. Martin Satriano (SB) : 1 but toutes les 150 min
  • …26. Iké Ugbo (ESTAC) : 1 but toutes les 164 min

(en gras les joueurs arrivés depuis janvier 2022)

Zhegrova, un pied gauche magique !

2 buts, 7 tirs dont 6 cadrés.

Son bijou contre le SCO lui a permis de décrocher son premier point pour le LOSC (1-1). Il a fait six apparitions en tant que remplaçant jusqu'à présent en deuxième partie de saison (102 minutes), mais le gaucher a connu des débuts difficiles – en raison de son expulsion pour deux jaunes en sept minutes sur ses deux premières fautes en Ligue 1 Uber Eats – contre Metz (0-0, J25). A son retour, Zhegrova a bien participé à la victoire contre Clermont, concluant son retour de sept minutes par un premier but en championnat. Trois matches plus tard, l'international kosovar a encore montré la classe de sa botte gauche, marquant une nouvelle fois de l'extérieur de la surface, cette fois pour arracher un point contre Angers SCO (1-1).

Ibrahima Koné, la nouvelle arme des Merlus

5 buts, 9 tirs dont 7 cadrés

Dans l'histoire du club en Ligue 1 Uber Eats, seul Patrice Loko a marqué autant de buts que Koné lors de ses neuf premiers matches. Sixième au classement des buteurs depuis son arrivée, le “Lukaku malien” n'a eu besoin que de 378 minutes pour devenir le deuxième meilleur buteur de Lorient – qui possède la septième meilleure attaque en deuxième partie de saison (16 buts) – cette saison. Décisif dès sa première apparition, en trouvant le chemin des filets 39 secondes après son entrée en jeu contre Lens début février, l'attaquant lorientais a inscrit son premier doublé lors de la large victoire contre les Verts vendredi dernier (6-2), découvrant ainsi les joies du but en tant que titulaire.

Martin Satriano, l'Amérique du Sud en Bretagne 

4 buts, 20 tirs dont 8 cadrés

“C'est une bonne surprise”, déclarait son entraîneur Michel Der Zakarian à la fin du mois de février. Prêté par l'Inter Milan (4 apparitions en Serie A), le jeune sud-américain a rapidement montré son efficacité dès son arrivée dans le Finistère. “C'est bien d'avoir un joueur réactif, qui s'assimile vite”, a ajouté le tacticien breton. Satriano a trouvé le chemin des filets sur chacun de ses trois premiers tirs en Ligue 1 Uber Eats. Une formidable réussite qui s'est poursuivie, le voyant atteindre quatre buts avec seulement six tirs cadrés. Depuis ses débuts en France, il a converti la moitié de ses tirs en buts, comme Martin Terrier (SRFC, 8 buts), Terem Moffi (FCL, 4) ou Cédric Bakuambu (OM, 3), autre recrue hivernale.

Cédric Bakambu, le retour gagnant 

3 buts, 13 tirs dont 6 cadrés

De retour en Ligue 1 Uber Eats plus de sept ans après son départ de Sochaux en 2014, l'attaquant marseillais a débuté les quatre derniers matchs sur le banc (3 titularisations en 7 matchs), mais il a tout de même réussi à couronner sa dernière apparition à l'Orange Vélodrome en marquant le but décisif contre l'OGC Nice (2-1), une minute et 50 secondes après son entrée en jeu. Et ce, à l'occasion de sa 100e apparition en Ligue 1 Uber Eats, 11 ans et 225 jours après son premier match à Sochaux. Pour son premier match à l'OM, Bakambu n'avait pas tardé à faire la différence dans le rôle de super-sub (0-2), trouvant le chemin des filets au Stade Bollaert de Lens seulement 2 minutes et 38 secondes après son entrée en jeu… sa marque de fabrique avec l'OM en 2022.

Tetê, la nouvelle merveille brésilienne de l’OL

Hugo Ekitike, la nouvelle pépite du Stade de Reims

Cinq choses à savoir sur Jonathan David

Dernières publications

En haut