Football

Ligue 1 : match nul complètement fou entre Montpellier et Marseille !

Dans ce duel pour la cinquième place, Montpellier et l’OM se sont quittés sur un score de parité (3-3). En tête à dix contre onze après l’expulsion de Duje Ćaleta-Car, les Marseillais ont craqué dans les dernières secondes et Gaëtan Laborde a permis aux Héraultais de décrocher le match nul.

Un doux parfum d’Europe a envahi la Mosson où Montpellier recevait l’Olympique de Marseille ce samedi soir. Ce choc était crucial dans la course pour la Ligue Europa, notamment pour le club phocéen qui pouvait reprendre la cinquième place à Lens en cas de victoire. Les Héraultais qui restent sur neuf matchs sans défaite avaient l’opportunité de revenir à hauteur de leurs adversaires du soir.

 

Des Marseillais renversants !

Entre le Clásico en Espagne ou ce derby du sud, il vous fallait choisir. Ceux qui ont hésité ont loupé le début de match tonitruant des Montpelliérains. Après seulement 27 secondes de jeu, Jordan Ferri distille un merveilleux ballon vers Andy Delort. Le serial buteur du MHSC profite du mauvais placement de la défense marseillaise pour ouvrir le score (1-0).

Les Phocéens réagissent timidement à cette ouverture du score des Héraultais. Les hommes de Jorge Sampaoli récupèrent le monopole du ballon et se procurent de maigres occasions. Par deux fois, Florian Thauvin et Arkadiusz Milik ont tenté leur chance sans mettre en danger Jonas Omlin, le portier de Montpellier (15e, 20e).

Les joueurs de l’OM restent fébriles défensivement et s’exposent aux contre-attaques parfaitement menées par les hommes de Michel Der Zakarian. Une nouvelle fois lancé dans le dos de la défense olympienne, Andy Delort est à deux doigts de doubler la mise. Son but est refusé pour une position de hors-jeu (31e).

Peu dangereux dans cette première mi-temps, les Marseillais s’en remettent à l’inévitable Arkadiusz Milik. Bien servi par Boubacar Kamara dans l’axe, le Polonais élimine Vitorino Hilton avant de fusiller du pied gauche Jonas Omlin (1-1, 43e).

Les Olympiens se métamorphosent et se montrent bien plus conquérants. Seulement deux minutes après l’égalisation de Milik, Pape Gueye crucifie le portier montpelliérain et permet à l’OM de renverser la vapeur dans ce duel pour l’Europe (1-2, 45+2e).

Crédits photo : OM Officiel Twitter

Pluie de buts à la Mosson !

On prend les mêmes et on recommence…ou presque. Dès le retour des vestiaires, Jordan Ferri transmet une nouvelle fois un très bon ballon dans le dos de la défense marseillaise, à Gaëtan Laborde qui permet à Montpellier de revenir au score (2-2, 47e).

Revigorés, les Héraultais remettent le pied sur le ballon et les offensives principalement menées par Andy Delort font trembler la défense marseillaise. En difficulté, les Phocéens vont même se retrouver en infériorité numérique après le carton rouge reçu par Duje Ćaleta-Car. Le défenseur olympien s’est rendu coupable d’une faute grossière, digne d’une scène de kung-fu. La pression est immédiate sur les buts de Steve Mandanda.

Les Montpelliérains se montrent très actifs offensivement. Après un très bon coup franc de Téji Savanier, Gaëtan Laborde fait briller le portier olympien qui repousse sa frappe d’une belle manchette (67e).

Pourtant, les Marseillais parviennent à reprendre l’avantage sur un coup de pied arrêté. Dimitri Payet délivre un centre merveilleux au nouvel entrant, Lucas Perrin qui signe, de la tête, son premier but sous le maillot de l’OM (2-3, 71e).

La fin de rencontre entre Montpellier et l’OM est dantesque. Les Héraultais poussent mais ne parviennent pas à égaliser et les Marseillais sont sauvés par un très grand Steve Mandanda. C’est à la toute fin du temps additionnel que les joueurs de Michel Der Zakarian trouvent la faille. D’une tête plongeante parfaite, Gaëtan Laborde crucifie le portier olympien et permet à Montpellier d’égaliser (3-3, 95e).

Crédits photo : MHSC Officiel Twitter

 

Au terme de ce match spectaculaire, Montpellier et Marseille se quittent sur un match nul (3-3). Un résultat qui n’arrange aucune des deux équipes dans la course à l’Europe.

 

Crédits image de une : MHSC Officiel Twitter

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire