Ligue 2 (J2) : Vendredi, tout est permis !

Après une première semaine de compétition haute en couleur, la seconde va permettre de continuer à se remettre dans le bain. Cependant, pour certaines équipes, les rencontres importantes ont déjà lieu et une erreur ce vendredi pourrait coûter cher en fin de saison. Preview de la seconde journée de Ligue 2, pour les matchs du vendredi.

Grenoble en quête de confirmation, Rodez contre un concurrent au maintien

Pour ce nouveau vendredi de compétition, huit rencontres sont à prévoir. Outre la bataille de Valenciennes contre Nancy, qui s’annonce riche en prestations individuelles, ce sont Grenoble et Rodez qui ont gros à faire.

Pour Grenoble, qui a réussi la semaine dernière à remonter une avance de deux buts et arracher le nul contre Guingamp grâce à un triplé de la recrue Moussa Djitté, il faudra montrer que l’équipe a du cran. De belles qualités offensives se sont fait sentir lorsque l’équipe était en danger, et une belle association entre le milieu et l’attaque. Demain soir, ce sera contre une équipe plus faible sur le papier que les Isérois vont affronter. Il s’agit de l’AC Ajaccio. Les Corses ont su récupérer un précieux point la semaine dernière, et cherchent à trouver une cohésion rapide après une préparation tardive et un recrutement de dernière minute avant le retour à la compétition. Le rendez-vous est pris au Stade des Alpes à 20 heures.

La seconde rencontre importante est pour Rodez. Après une victoire de haut standing contre Auxerre à domicile, les Rhuténois vont devoir confirmer leur belle lancée. En déplacement dans le Berry pour affronter Châteauroux, c’est un premier chapitre de la bataille pour le maintien qui se profile. Les Castelroussins, qui sortent d’un premier déplacement compliqué à Clermont (défaite 3-0), vont saisir cette opportunité pour se ressaisir. Avantage hypothétique sur le papier pour les locaux qui nous offriront un beau duel de joueurs de couloirs. Jérémy Cordoval contre Valentin Henry, réponse demain soir.

Les autres rencontres du soir

Pour ce qui est du reste des confrontations de ce 2 août, des affiches de tout type sont remarquables. Le Paris FC, défait lourdement face à Lorient (3-0), va essayer de ne pas tomber dans une spirale négative en recevant à Charléty le FC Sochaux, qui sort d’un match nul face à Caen (0-0) et qui jouera sans Maxence Prévôt, le gardien phare, blessé lors dudit match. Une opportunité pour les Franciliens, d’autant plus que la vengeance de la défaite en mars dernier se fait sentir.

Orléans débutera sa saison à domicile contre Chambly. Les Camblysiens, victorieux contre Valenciennes, espèrent prolonger leur bonne forme face des Orléanais muets contre Nancy (0-0). Au Stade de la Source, ce sont deux équipes avec chacun des objectifs bien précis qui seront face à face. Qui de l’attaque camblysienne ou de la belle défense de l’USO arrivera à tirer profit de l’autre ? Affaire à suivre

Valenciennes, en difficulté lors de son premier match, cherchera à ne pas sombrer en recevant Nancy. Les Lorrains, qui ont annoncé hier l’arrivée de trois nouveaux joueurs en provenance de Saint-Étienne, auront à cœur de montrer le dispositif mis en place par Jean-Louis Garcia. Deux effectifs remaniés, deux nouveaux coachs, le duel de la cohésion et du jeu de possession de balle sera à manifester dans le Nord.

En Normandie, ce sont deux habitués de la Ligue 2 qui vont se retrouver. Entre l’habitué du Havre et les accrocheurs de Niort, la bataille des copains va arriver. Deux équipes avec un fort potentiel au milieu de terrain qui vont se disputer le monopole du ballon et associer ceci avec des individualités très fortes de part et d’autre. Au Stade Océane, c’est une affiche classique de Ligue 2 qui aura lieu, mais à la fin, il y aura des heureux, et des tristes.

Enfin, Auxerre va chercher à se relancer. Après une déconvenue sur le terrain de Rodez (2-0), les Bourguignons vont affronter de nouveau un promu. En la personne du Mans. Les Sarthois, forts d’une belle rencontre contre Lens samedi dernier, arrivent d’égal à égal contre Auxerre. Avec une défaite au compteur chacun, c’est l’opportunité pour chacun de soit se partager des points, soit enfoncer l’autre. À l’Abbé-Deschamps, le spectacle sera au rendez-vous. Autant sur le terrain que dans les tribunes

L’affiche de la soirée : Troyes-Clermont

Le contexte

A peine le championnat recommencé, et déjà une affiche de gala ! Troyes et Clermont, deux équipes victorieuses le 26 juillet dernier, vont se retrouver au Stade de l’Aube. Troyes, barragiste pour la montée en Ligue 1 la saison dernière, et forte d’avoir pu recruter de très bons éléments cet été (Florian Tardieu, Rui Pires, etc.) et conservé, pour le moment, Bryan Mbeumo, possède de bons atouts à revendre. Pour ce qui est de Clermont, les Auvergnats viennent de perdre leur métronome, en la personne de Mathias Pereira Lage. Mais pour autant, reste doté d’un attirail offensif important, certes sans Florian Ayé, parti à Brescia. Les deux formations ambitionnent un top 6, et mettront tout en œuvre pour mettre la concurrence sur le côté Pourquoi pas ce vendredi ?

Le chiffre

Aucune des deux équipes n’a encaissé de buts lors de la première journée depuis 2 ans. Par ailleurs, les deux équipes n’ont pas perdu leur deuxième match l’année dernière, Ce qui montre que les deux équipes sont habituées à bien figurer lors des débuts de compétition, et ne pas tomber dans le piège de la reprise. Si un match nul survient demain soir, la statistique continuera d’être réalisée.

Le facteur X : les ailiers

Si le point fort de chacune des deux formations devait être nommé, ce serait bien évidemment les ailiers. Performants, créateurs, décisifs, ils représentent l’atout offensif de chacun. Pour Troyes, la pépite Bryan Mbeumo sera présent. Pour Clermont, ce sera Jim Allevinah. Pas le même standing, mais leur apport fut important lors de la première journée, voire toute la saison dernière pour le Troyen. Allevinah étant arrivé cette année en Ligue 2.

Le pronostic de la rédaction

Une victoire 1-0 de Troyes qui devra batailler face à une très bonne défense clermontoise. Un match qui sera sous le signe de duel des défenses, tant les atouts offensifs de chacun sont impressionnants. Cependant, tout est possible; on n’est pas à l’abri de voir Clermont plus combatif et réussir à tirer son épingle du jeu. Désormais, il ne nous reste plus qu’à espérer une belle affiche sur le terrain. Et du bruit dans les tribunes, messieurs !

N’oubliez pas que vous pouvez suivre à partir de 19h40 notre Multiplex Ligue 2 sur la webradio We Sport FR 100% Live ! Chaque rencontre sera commentée en direct et nous vous attendons nombreux de nouveau ce vendredi. Bon match à tous !

Crédit photo : Arthur Geillon – We Sport FR

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

nunc dictum Curabitur Aenean tempus pulvinar