Ligue 2 : l’équipe type des joueurs en fin de contrat

La Ligue 2 se termine pour la grande majorité des clubs participants. Et comme tous les ans, ce sont plusieurs joueurs qui sont susceptibles de changer d’air. En tout, ce sont 169 joueurs sur 551 (30,67%) qui pourront partir gratuitement de leurs équipes respectives.

Gardien : Mamadou Samassa (29 ans, Troyes)

Auteur d’une excellente saison avec le club champenois avec 15 clean sheets en championnat, l’international malien ne devrait pas manquer de courtisans ! Ses qualités jeu au pied et son expérience de la Ligue 2 avec Guingamp et Troyes en font un profil idéal pour tous ceux désirant dénicher un portier de son envergure. En cas de montée dans l’élite, il devrait vraisemblablement prolonger et continuer à protéger les filets de l’effectif de Rui Almeida. Affaire à suivre.

 

Remplaçants au poste : Arnaud Balijon (Le Havre), Paul Delecroix (Metz), David Oberhauser (GFC Ajaccio)

Défenseur Droit : Ivan Balliù (27 ans, Metz)

En difficulté depuis son arrivée en France il y a quatre ans, Ivan Balliù a retrouvé de la confiance dans son jeu et enchaine les bonnes prestations. Avec le retour en Ligue 1 du club lorrain, on peut imaginer une prolongation pour ce défenseur véloce et robuste. Il conviendrait parfaitement à une équipe où l’on souhaite jouer un profil de latéraux défensifs avec une relance lente. Dans une interview réalisée par son club, son avenir est encore flou et est ouvert à toute opportunité. On espère qu’il trouvera chaussure à son pied.

 

Reamplçants au poste : Gaëtan Belaud (Brest), Jérémy Cordoval (Troyes)

 

Défenseur central 1 : Denys Bain (25 ans, Le Havre)

Elément défensif essentiel au HAC cette année, Bain est un habitué de la Ligue 2 et possède le profil le le plus complet pour un joueur libre cet été. Pas loin des 200 matchs dans la compétition (187), l’ex castelroussin pourrait avoir des envies de Ligue 1. Cependant, pour cela, il doit quitter la Normandie, le Havre n’étant pas qualifié pour les barrages. Un pallier à franchir, et gratuitement, un coup de maitre réalisable.

 

Défenseur central 2 : Loïc Nestor (29 ans, Valenciennes)

L’un des joueurs les plus capés de Ligue 2 en activité. Avec quelques mésaventures du côté de Valenciennes cette année, il reste une valeur sûre de la division. Avec plus de 300 matchs dans l’antichambre de l’élite, les spécialistes de la compétition ont pu apercevoir en lui ses qualités physique et son tempérament de leader qui convient à n’importe quel vestiaire. Il devrait sans aucun doute quitter Valenciennes cet été au vu de l’atmosphère actuelle régnant dans le Nord, pour mieux rebondir dans un autre club de l’échelon ? Il lui reste la Gold Cup cet été avec la Guadeloupe avant de faire son choix.

 

Remplaçants au poste : Anthony Weber (Reims), Nicolas Saint-Ruf (Nancy), Cédric Cambon (Orléans)

 

Défenseur gauche : Johann Obiang (25 ans, Troyes)

En passe de monter avec son club, Le latéral pourrait connaitre des envies d’ailleurs. Après avoir connu une montée et une descente avec le club aubois, Johann Obiang a fait le tour. Nul doute que ses capacités de dribbles et de vitesse vont lui permettre de rebondir rapidement. Quitte à devoir tenter de monter plus haut sans réel convictions, il est temps, à 25 ans, de jouer avec le feu. Le Gabon n’étant pas qualifié pour la CAN cet été, il ne reste plus qu’à se concentrer sur son avenir. Le mois de juin sera déterminant.

 

Remplaçants au poste : Quentin Bernard (Brest), Wilfrid Moimbé (Nancy), Manuel Cabit (AC Ajaccio)

 

Milieu défensif 1 : Jérémy Clément (34 ans, Nancy)

En fin de carrière après plusieurs années au haut niveau français, l’ex-parisien devrait enfiler un maillot encore l’année prochaine avant de vraisemblablement raccrocher les crampons. Alors que Nancy se maintient en Ligue 2, aucune prolongation n’est annoncée et au vu des prestations de l’équipe, il semblerait probable que Jérémy Clément ait des envies d’ailleurs. Loin d’être bousillé physiquement, son profil conviendrait parfaitement à une équipe ayant besoin d’un stoppeur devant la défense, en sentinelle. Reste à savoir le salaire demandé.

 

Remplaçants au poste : Thomas Ayasse (Brest), Guillaume Gillet (Lens), Yann Boé-Kané (Ajaccio)

 

Milieu défensif 2 : Momo Sissoko (35 ans, Sochaux)

Arrivé cet hiver en Franche-Comté pour apporter son expérience du haut niveau, le champion d’Europe 2005 a montré qu’il était loin d’être cuit. Après un mois de janvier peu satisfaisant pour retrouver le rythme, le roc défensif s’est imposé comme une pièce importante du jeu d’Omar Daf qui privilégie un temps de jeu non négligeable pour tenir physiquement le reste de la saison. Avec aucune prolongation annoncée pour le moment, le milieu est libre comme l’air, et nul doute qu’il trouvera chaussure à son pied cet été.

 

Ailier gauche : Yohan Mollo (29 ans, Sochaux)

Tout comme son compatriote Momo Sissoko, Yohan Mollo est venu prêter main forte à Bonal pour aider le club dans l’optique de son maintien. A l’aise sur le terrain et avec un bon rendement offensif malgré sa tendance à vouloir garder la balle trop longtemps, il est capable de dicter le jeu et apporter à un effectif. Après avoir annoncé publiquement que le financier lui importe peu, il devrait sans doute retrouver un autre club cet été, et pourquoi pas en Ligue 1, compétition qu’il connait très bien de ses années stéphanoise et monégasque.

 

Remplaçants au poste : Opa Nguette (Metz), Alexandre Bonnet (Paris), Bryan Pelé (Troyes)

 

Ailier droit : Zinedine Ferhat (26 ans, Le Havre)

Ayant échoué aux portes des barrages avec le club normand, Zinedine Ferhat devrait connaitre des envies de Ligue 1. Déjà supervisé par le voisin caennais, ses qualités techniques et devant le but devraient lui permettre de retrouver rapidement un club. A 26 ans, il est temps pour lui de franchir un cap, qui n’est pas possible avec le Havre malgré la qualité de l’effectif présent. Sans prétention, il ne devrait pas végeter plus longtemps en Ligue 2, et on espère le voir l’année prochaine à l’échelon supérieur

 

Remplaçants au poste : Jonhatan Pitroïpa (Paris FC), Billy Ketkeo (Auxerre), Thomas Robinet (Sochaux)

 

Milieu offensif : Sébastien Roudet (37 ans, Valenciennes)

Le nombre de 10 libres cet été possède une moyenne d’âge élevé ! Ce n’est pas pour autant que ce vivier de “papis” manque de qualité. Avec une moyenne de 65 minutes par match cette saison (23 matchs joués, dont 17 comme titulaire), l’ancien sochalien a eu l’occasion de montrer qu’il pouvait toujours tenir physiquement. Si la vélocité n’est plus au rendez-vous, c’est par sa vista et son leadership que le roc castelroussin compense son âge. En peu en-dedans cette saison, il devrait tenter une dernière aventure en 2020 et laisser vacant son capitanat dans le Nord, où il a exprimé publiquement sa mésentente avec sa direction. Un retour à Sochaux pour finir la boucle des retours dans ses anciens clubs ?

 

Remplaçants au poste : Idriss Mhirsi (Red Star), Chaouki Ben Saada (Troyes)

 

Avant-centre : Emmanuel Rivière (29 ans, Metz)

Peu utilisé par Vincent Hognon et Frédéric Antonetti cette saison, l’ancien Monégasque sera sur le marché fin juin. Avec 13 apparitions pour un but et 33 minutes par match de moyenne, le sprinteur martiniquais manque de rythme. Avec plusieurs années de difficultés à s’installer dans une équipe, ce serait l’occasion pour lui de rester dans le championnat et se relancer dans un club moins huppé pour montrer que ses qualités de finition ne se sont pas envolées. Un pari à prendre, quel qu’en soit le prix.

 

Remplaçants au poste : Andé Dona Ndoh (Niort), Edouard Butin (Brest), Faneva Andriatisma (Clermont)

 

Crédit photo : 11 Amiénois

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

in non Lorem leo et, dapibus leo. neque. Curabitur quis