Ligue 2 : les chiffres-clés de la saison !

0
Ligue 1

Après le bilan des clubs, passons désormais aux stats de la saison. Entre les buts, les passes, et le fair-play, voici une récap !

Les attaques n’ont su réitérer le bilan stratosphérique de la saison dernière

On constate une baisse forte du nombre de buts marqués cette année. Sur les 380 matchs de cette saison, 834 buts ont été inscrits. Soit une moyenne de 2,19 buts par match. A titre de comparaison, la saison 2017-2018 était plus prolifique avec 1035 buts, soit 2,72 buts par match. Des attaques moins performantes, ou des améliorations en défense, les hypothèses sont nombreuses.

Meilleure attaque de Ligue 2 : Brest (64 buts)

Fort de son attaquant clé Gaëtan Charbonnier, Brest décroche la palme cette année. Plus d’1,68 but par match, l’équipe représente l’un des meilleurs premiers sur ces 5 dernières années (2ème, derrière Nîmes 2017-2018 et ses 75 buts, devant Strasbourg 2016-2017 et ses 63 buts). C’est de bonne augure pour la Ligue 1 la saison prochaine.

Le podium 2018-2019 : 1. Brest (64); 2. Metz (60); 3. Valenciennes (52)

Meilleure défense de Ligue 2 : Paris FC (22 buts)

Une surprise cette saison. Le changement tactique apporté par Mecha Bazdarevic couplé à l’excellente saison de Vincent Demarconnay aux cages ont permis à l’équipe de franchir un cap. Grâce à cela, l’équipe a pu se qualifier pour les pré-barrages de Ligue 1 perdus face à Lens 1-1 5-4 t.a.b. Peut-être que l’équipe sera encore plus solide en 2020 ?

Le podium 2018-2019 : 1. Paris FC (22); 2. Metz (23); 3. Troyes (28)

Club le plus fair-play de Ligue 2 : Grenoble (54 cartons jaune, 2 cartons rouge)

Pour son retour en Ligue 2, Grenoble a su jouer de manière professionnelle et respectueuse. Porté par les ordres et les recommandations de Selim Bengrabia, l’équipe a su faire bon ménage de son comportement sur le terrain et devance Paris. Au moins une récompense, aussi anecdotique soit-elle, pour le club.

Le podium 2018-2019 : 1. Grenoble (54 CJ, 2 CR); 2. Paris FC (45 CJ, 5 CR); 3. Auxerre (62 CJ; 1 CR)

Des stats individuelles au-dessus des attentes

Les individualités ont encore une fois prouvé que cela pouvait faire la différence dans un match. Parmi les gardiens de Ligue 2, 2 d’entre eux figurent dans le top 10 européen des cleans sheets. Pour les buteurs, la bataille fut intense jusqu’au bout. Seulement un but sépare Gaëtan Charbonnier d’Habid Diallo pour glaner le précieux trophée. Tandis que le podium des passeurs finit au même total, mais ce sont les minutes qui les départagent !

Meilleur buteur de la compétition : Gaëtan Charbonnier (Brest) : 27 buts

A 30 ans, l’ancien rémois vient de terminer la saison la plus aboutie de sa carrière. Après une première saison convenable dans le Finistère (25 matchs, 9 buts), l’attaquant est passé à la vitesse supérieure. Vif, présent dans le jeu et dans un rôle de renard qui lui correspond parfaitement. La particularité est qu’il n’a jamais planté de triplé, à l’instar d’Habib Diallo, son dauphin à 26 buts, qui avait mis un quadruplé contre Orléans en début de saison. Un beau duel qui pourra peut-être se renouveler en Ligue 1 l’année prochaine.

Le podium 2018-2019 : 1. Gaëtan Charbonnier (Brest) : 27 buts; 2. Habib Diallo (Metz) : 26 buts; 3. Pierre-Yves Hamel (Lorient) : 19 buts

Meilleur passeur de la compétition : Kévin Fortuné (Troyes) : 9 passes

Que ce fut serré jusqu’à la fin ! Le podium du classement comporte trois hommes à 9 passes décisives. Ce qui a départagé les différents concurrents fut les statistiques de temps de jeu et de ratio de passes dans le cours du jeu par rapport aux passes sur coup de pied arrêtés. Et c’est le Troyen Kévin Fortuné qui remporte le fameux trophée. A l’image de la bonne saison troyenne, il a su se muer en buteur autant qu’en passeur. L’avant-centre affrontera son ancien club, Lens, en vue de passer en barrages de descente. Zinedine Ferhat, loin de ses 20 passes de l’année dernière, finit 3ème avec un bilan maigre

Le podium 2018-2019 : 1. Kevin Fortuné (Troyes) : 9 passes (8 dans le jeu, 2469 minutes); 2. Franck Honorat (Clermont) : 9 passes (8 dans le jeu, 2825 minutes); 3. Zinedine Ferhat (Le Havre) : 9 passes (3 dans le jeu, 2706 minutes)

Meilleur gardien de la saison : Vincent Demarconnay (Paris FC) : 20 clean sheets

Il est LE joueur phare de la saison du PFC. Parmi les meilleurs gardiens d’Europe dans ses statistiques, il était longtemps le meilleur gardien d’Europe dans son domaine. Novice du monde professionnel, il déjoue tous les pronostics et réalise une saison d’anthologie. A 36 ans, il décide de se redonner une seconde jeunesse et de prolonger son contrat de deux ans.  Malhereusement, il n’a pas réussi à sauver son équipe contre Lens, mais il assure sa position de patron pour une nouvelle saison de Ligue 2 à Charléty.

Le podium 2018-2019 : 1. Vincent Demarconnay (Paris FC) : 20 CS; 2. Jean-Louis Leca (Lens) : 19 CS; 3. Alexandre Oukidja (Metz) : 17 CS

Crédit Photo : Arthur Geillon – We Sport FR

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here