Angleterre

Liverpool – Tottenham : Les Reds font plier les Spurs !

Dans un match de haute intensité, Liverpool a fait craquer Tottenham en fin de partie (2-1) à Anfield. Les Reds sont seuls leaders au soir de la 13e journée.

Match de gala ce soir à Anfield où Liverpool est venu à bout d’une solide équipe de Tottenham, qui a bien cru pouvoir repartir avec ce qu’elle était venue chercher. Malheureusement pour elle, l’abnégation des champions en titre a fait la différence sur le tard.

Pressing haut et bloc bas

La minute de silence en l’honneur de Gérard Houllier parfaitement respectée, l’arbitre siffle le coup d’envoi du choc de cette 13e journée ! Pas de round d’observation, Trent Alexander Arnold lance les hostilités d’entrée de jeu, mais sa frappe est contrée par la défense londonienne (1′). Alors que la troupe de Mourinho abandonne volontairement ses positions à Liverpool, le général Klopp prend le pari de l’occupation et mise sur la récupération haute du ballon pour déstabiliser une ligne arrière bien articulée autour de la charnière Dier-Alderweireld. Firmino, alerté dans le camp adverse par Robertson sur un coup franc parfaitement botté, n’arme pas assez sa frappe et trouve les gant du capitaine de Tottenham Hugo Lloris (11′). Les Reds, dans le but de contrecarrer le plan de bataille du Special One, n’hésitent pas à sauter le no man’s land et à rechercher leurs fantassins Mané, Firmino ou Salah par voie aérienne, sans succès. Salah, après un belle combinaison Fabinho-Robertson, n’inquiète pas le portier adverse (21′) mais les assauts des Reds finissent par payer. Sur un raid de Curtis Jones, le ballon revient sur Salah aux 16m50, qui profite d’un contre adverse pour tromper le malheureux Lloris (26′) . En face, Tottenham souffre mais pique en contre, et Heung-Min Son délivre son équipe sur son seul tir du match (33′). Liverpool continue son siège mais Lloris ne craque pas sur les tentatives de Firmino (35′) puis Mané (41′).

Match haletant et dénouement tardif

Le conflit reprend en seconde période, et Rhys Williams laisse s’échapper Bergwijn axe gauche, qui échoue à 10 mètres des cages (46′), avant que Kane (50′) et Mané (52′) n’envoient leurs munitions en tribunes. Toujours pas d’armistice dans cette affiche et l’animosité gagne Anfield, dont l’armée rouge se donne à pleins poumons pour encourager ses troupes. Finie la stratégie, les deux escouades livrent une bataille sans merci, dans laquelle Bergwijn croit donner l’avantage à son régiment suite à une déviation de Son qui lance parfaitement le Batave vers le but, mais le poteau droit vient sauver Lloris (63′). Firmino, encore lui, répond à l’offensive par un tir à l’entrée de la surface, sans réussite (65′), pas plus que Salah (67′). Quelques minutes plus tard, Curtis Jones ouvre une brèche dans le camp des Spurs dont ne profite pas Mané, qui envoie son missile sur la barre d’un Lloris battu. Le K-O est proche d’un côté comme de l’autre mais c’est finalement Firmino, d’une tête rageuse sur corner, qui donne la victoire aux champions en titres (90′). L’empereur Mourinho est vaincu, et laisse le champ libre à Liverpool. Pour le moment.

L’affiche entre Liverpool et Tottenham a tenu toutes ses promesses. Dans cette opposition de styles, le Tottenham de Mourinho concède sa 2e défaite en championnat et laisse Liverpool prendre seul la tête de la Premier League avec 3 points d’avance.

Crédits photo : @LFC (Twitter).

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire