Basketball

March Madness 2023 : les joueurs français à suivre

La March Madness 2023 sera l'occasion pour certains joueurs français jouant dans le championnat universitaire américain de se mettre en avant. Ils seront trois à y participer et We Sport vous les présente.

Trois Français, répartis dans trois régions lors de cette March Madness 2023. Des joueurs qui évoluent dans des universités plus ou moins ambitieuses et des rôles différents au sein de leurs équipes.

Adama Bal (Sophomore, Arizona Wildcats)

Statistiques 2022/2023 : 2,5 pts, 1,0 rbd, 0,5 ast, 0,3 int

Pour sa deuxième saison dans l'Arizona, Adama Bal a vu son temps de jeu doubler (de 4,5 à 8,2 minutes par match) et sa production augmenter. Sous les ordres de Tommy Lloyd, il reste néanmoins cantonné à un rôle en sortie de banc. En délicatesse avec son tir (39,2% FG, 35,3% 3pts), ce combo guard doit encore passer un cap s'il veut peser dans le système des Wildcats. Et quoi de mieux que le plus grand tournoi de l'année pour se montrer aux yeux de tous ?

Sur le plan collectif, Adama Bal est sûrement le Français qui a le plus de chance d'aller loin. Tête de série n°2 dans la région South, Arizona a remporté la Pac-12 pour la deuxième année de suite et semble en mesure de retrouver un Final Four dont les Wildcats sont absents depuis 2001.

Yvan Ouedraogo (Junior, Grand Canyon Antelopes)

Statistiques 2022/2023 : 5,1 pts, 5,8 rbd, 0,4 ast, 0,6 int, 0,7 blk

Pour sa quatrième saison en NCAA à seulement 20 ans, Yvan Ouedraogo a vécu l'une de ses saison les plus abouties. Titulaire dans le système de Bryce Drew à Grand Canyon, l'intérieur a débuté 26 des 27 matchs qu'il a joué cette saison. S'il n'est pas le joueur le plus important de son équipe, il a su se montrer utile pour les Antelopes, lui qui disputera la première March Madness de sa carrière.

Collectivement, Grand Canyon est l'une des équipes les plus faibles du tournoi, n'ayant que le seed #14 dans la région West. Le programme de Phoenix, champion de la conférence WAC, ne disputera que la deuxième March Madness de son histoire après son élimination dès le First Round contre Iowa en 2021. Yvan Ouedraogo devra donc se montrer dès le premier match face à Gonzaga, une référence dans le basketball universitaire américain.

Yohan Traoré (Freshman, Auburn Tigers)

Statistiques 2022/2023 : 2,2 pts, 1,5 rbd, 0,3 ast, 0,1 blk

Pour sa première saison en NCAA, le prometteur Yohan Traoré est resté plutôt timide. Cumulant un peu moins de 10 minutes par match sur les 24 rencontres qu'il a disputé, l'intérieur a vécu une saison d'apprentissage avec Auburn, prenant ses marques avant, espérons le, d'avoir un rôle plus prépondérant dans les années à venir. Il aura néanmoins l'occasion de découvrir la March Madness dès cette année, au cours de laquelle il devrait avoir un peu de temps de jeu.

Après sa March Madness ratée en 2022 (élimination dès le Second Round alors que l'équipe était #2 dans la Midwest), Auburn aura soif de revanche cette année. Toujours dans la Midwest, les Tigers feront face à une concurrence rude mais peuvent espérer passer quelques tours. Jusqu'à retrouver le Final Four, comme en 2019, pour le plus grand plaisir de Yohan Traoré ?

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut