ATP

Masters 1000 Madrid : L’étrange demande de Corentin Moutet en plein match

Battu mercredi soir par le Chinois Shang Juncheng au premier tour du Masters 1000 de Madrid (6-7 [11], 6-2, 7-6 [12]), Corentin Moutet a effectué une demande très particulière en plein match.

Corentin Moutet sait faire parler de lui. Mercredi soir, le Français affrontait Shang Juncheng pour son entrée en lice au Masters 1000 de Madrid : un match qu'il a finalement perdu en trois sets (6-7 [11], 6-2, 7-6 [12]) après 3 heures et 59 minutes de jeu. Un match marathon et déroutant, mais où un évènement très particulier s'est produit.

Le café de la discorde

Mené 3-0 dans le deuxième set par le jeune Chinois (19 ans), 114e mondial au classement ATP, Corentin Moutet a demandé à se faire servir un café. Une demande originale, que l'arbitre a dans un premier temps refusé. “Nous ne fournissons pas de café”, a-t-elle répondu au Français. Cette réponse n'a pas plu au Francilien, visiblement énervé de l'impossibilité d'avoir un café. “Pourquoi vous ne fournissez pas de café ? Vous avez des bananes, du Coca-Cola, mais pas de café”, s'est-il agacé, restant debout à discuter avec l'arbitre pendant tout le changement de côté.

Corentin Moutet a finalement obtenu gain de cause grâce à un spectateur, qui lui a donné celui qu'il avait dans les mains. Moqueur, le Français en a dégusté les premières gorgées en fixant l'arbitre, qui avait refusé que le joueur obtienne ce qu'il voulait. Ce n'est pas la première fois que Moutet (25 ans) effectue ce genre de demande en plein match. Lors d'un match à Buenos Aires (Argentine), il avait, par exemple, demandé un Pepsi en plein milieu d'un set.

Ce café n'a pas permis au Français de changer le cours du set, qu'il a finalement perdu 6-2 avant de s'incliner après la troisième manche. Il a en revanche permis au spectateur qui lui a fourni le café d'obtenir un t-shirt, offert par Moutet pour lui avoir procuré sa dose de caféine.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut