Moto GP

MotoGP – GP de Portimão : Oliveira l’emporte chez lui

Dernière course de MotoGP en ce dimanche après-midi à Portimão. Si le champion est déjà connu, plusieurs pilotes se disputaient la place de vice-champion. Le Portugais Miguel Oliveira s’élançait en pole position à domicile et avait à cœur de briller chez lui. Au terme des 25 tours, c’est le poleman qui l’emporte sans avoir été inquiété. 

 

Miguel Oliveira exceptionnel

Hervé Poncharal et KTM ont clôturé la saison de la meilleure des manières. Parti en pole position, Miguel Oliveira s’est parfaitement élancé et n’a jamais été mis en danger. Il a enchainé les meilleurs chronos dans les premiers tours pour se mettre à l’abri. Derrière lui, Miller et Morbidelli se battaient pour la deuxième place, un duel finalement remporté par Miller dans le dernier tour. Le pilote Pramac aura été solide tandis que Morbidelli est la seule satisfaction des Yamaha, Viñales et Quartararo étant englués au milieu du peloton.

Derrière les hommes de tête, plusieurs pilotes faisaient leurs adieux au MotoGP. Andrea Dovizioso, plusieurs fois vice-champions a décidé de prendre une année sabbatique. Toutefois, il est compliqué de retrouver un guidon après une pause. La fin de carrière est donc envisageable. Souvent en queue de peloton, le pilote Avintia Tito Rabat tire sa révérence. Enfin, aux avant-postes aujourd’hui, Cal Crutchlow deviendra pilote d’essais Yamaha la saison prochaine.

Quartararo en difficulté, bon résultat pour Zarco

Côté français, la pêche n’a pas été très bonne. Johann Zarco accroche un Top 10 après avoir joué les premiers rôles pendant quelques tours. En revanche, Quartararo s’est encore retrouvé dans le dur une fois la mi-course passée. Dégringolant au classement, le pilote Yamaha termine 14e, à près de 25 secondes du leader. Le Français a trop tapé dans son capital pneumatique en début de course. Malgré ses trois victoires cette saison, Fabio Quartararo termine la saison à la 8e place du classement général, soit 44 de moins que Mir.

 

 

Joan Mir abandonne sur problème mécanique

Le champion du Monde 2020 Joan Mir aurait surement préféré une meilleure issue pour cette dernière course. Après de mauvaises qualifications, le pilote Suzuki s’est accroché dès le premier tour avec Zarco mais a réussi à rester sur sa moto. Pas habitué à lutter avec les motos moins puissantes, le champion restait scotché en fond de peloton. À 10 tours de la fin, dans un virage, la Suzuki subit ce qui ressemble à un problème de traction. Le pilote est contraint de rentrer au stand pour abandonner. Finalement, heureusement que le titre était déjà acquis la semaine dernière…

 

 

La saison de MotoGP touche à sa fin et nous aura fait vivre des moments riches en émotions. Joan Mir est donc le champion de cette année 2020 tronquée par la pandémie de Covid-19. Les pilotes bénéficieront de plusieurs mois de repos bien mérités avant de revenir sur les pistes le 28 mars 2021 au Qatar. 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut ipsum quis, mi, Donec leo