Football

National (J30) : QRM peut valider sa montée en Ligue 2 dès lundi

Premier du championnat avec quinze points d’avance sur Orléans (3e), Quevilly-Rouen peut assurer sa remontée en Ligue 2 en cas de succès lundi contre Annecy (14e). Avant ce match très important, Bruno Irles, le technicien de l’équipe normande, a accepté de répondre à nos questions. 

“Nous voulons remporter le championnat”

Quittant Pau qui venait de valider sa montée en Ligue 2 suite à l’arrêt du championnat la saison dernière, Bruno Irles a rejoint QRM avec l’objectif de redonner de l’ambition à une équipe en perte de vitesse. Frôlant de peu la relégation en 2020, le club normand a vu son visage complètement changer. “Quand je suis arrivé, j’ai renouvelé 90% de l’effectif. Je n’ai qu’un titulaire qui était là la saison dernière. Ça a tout de suite bien pris. Puis, on s’est retrouvé dans le haut de tableau à la mi-saison. J’ai donc vu chaque joueur individuellement et nous avons convenu d’un nouvel objectif : la montée directe en Ligue 2” explique Bruno Irles. Par la suite, les Rouge et Jaune ont confirmé qu’ils étaient capable de rester tout en haut du classement. QRM vise donc plus haut. “Maintenant que nous savons que l’obtention de la montée directe n’est qu’une question de temps, nous nous sommes fixés l’objectif de remporter le championnat. C’est un peu démesuré par rapport à l’objectif initial, notre budget et au fait que ce groupe ne se connaissait pas il y a dix mois, mais on s’est pris au jeu et nous avons de l’ambition” affirme-t-il.

Cinq finales à venir 

Le coach Irles le sait mieux que personne, aucun match dans ce championnat n’est simple. “Lundi, nous allons à Annecy qui se bat pour sa survie et qui affiche la meilleure dynamique du championnat. Il n’y a jamais un match où on se dit qu’on joue le dernier à domicile et que ça va être facile. Les joueurs savent très bien que s’ils ne sont pas à fond en rentrant sur le terrain, ça ne passera pas. On sait qu’on peut pas passer à travers par rapport au nouvel objectif” explique-t-il. À noter que le club normand affrontera son dauphin Bastia lors de l’avant-dernière journée. Malgré cette saison exceptionnelle, l’entraîneur de QRM déplore de ne la partager avec personne. “On vit ça entre nous, le staff, les joueurs, les dirigeants mais on ne peut pas partager avec le public, qui aurait été nombreux en cette fin de saison j’en suis sûr. On espère les retrouver en Ligue 2 la saison prochaine” déclare-t-il.

Les yeux tournés vers l’avenir 

Maintenant la montée (presque) acquise, le club se projette déjà sur la saison prochaine. Parti de Pau car il n’était plus maître de la confection de son effectif, Bruno Irles compte bien diriger QRM en Ligue 2. “L’objectif est de garder le travail effectué cette saison et l’ossature principale. Je me prépare à cette montée, j’anticipe et j’y travaille de mon côté depuis le début de l’année. J’ai encore quelques doutes sur la capacité de certains joueurs à évoluer au niveau supérieur. J’attends une réunion avec mes dirigeants, tout dépendra des moyens dont on bénéficiera” indique-t-il. Concernant Andrew Jung, meilleur buteur du championnat, et les autres joueurs prêtés, le technicien français aimerait les garder dans son effectif. Mais ce sera aux clubs propriétaires que reviendra la décision finale. “Il y a une volonté de les garder mais je n’ai pas les clés pour ça” déclare Bruno Irles.

N’ayant pas fait ce qu’il fallait pour se maintenir en Ligue 2 par le passé, QRM a une nouvelle chance de s’installer pour de bon dans le monde professionnel. Avec à sa tête un entraîneur ambitieux, le club normand vise tout d’abord de remporter le championnat de National dans un duel à distance avec Bastia qui s’annonce passionnant. Première finale lundi à 18h30 contre Annecy. 

Crédits image en une : Damien Deslandes

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire