NBA : 53 points pour Warren, les Raptors impressionants

0
© NBAE/Getty Images
Ligue 1

Cinq affiches alléchantes étaient au menu pour cette troisième soirée NBA à Orlando. Entre performances XXL et déceptions, retour sur une soirée haute en couleur. 

Le Heat un cran au-dessus

Miami Heat [41-24] @ Denver Nuggets [43-22] : 125 – 105 

Pour leur retour en NBA, les hommes d’Erik Spoelstra se sont offerts un adversaire de taille, les Denver Nuggets. Après une première mi-temps au coude à coude, le Heat hausse d’un ton et prend les devants grâce à une défense mieux en place et un sursaut d’efficacité en attaque. Privés de Murray, Harris et Barton, les Nuggets sont à la peine et ne peuvent résister à une équipe de Miami déjà bien en jambe. Butler et les siens s’imposent finalement avec 20 points d’avance, de bon augure pour la suite. Privé d’une préparation complète, Denver doit fortement espérer le retour de trois de ses joueurs majeurs, sous peine de perdre leur troisième place plus que menacée.

Résumé complet ici → Heat @ Nuggets

Le Thunder déroule face au Jazz

Utah Jazz [41-23] @ Oklahoma City Thunder [40-24] : 94 – 110

C’est l’affiche qui avait marqué l’arrêt de la NBA en mars. Cinq mois après son report, nous voilà enfin de retour pour une rencontre cruciale à l’Ouest. Pas de suspense non plus dans ce deuxième match de la soirée, dominé du début à la fin par OKC. Une très belle équipe du Thunder, mené par Chris Paul avec un jeu collectif remarquable, n’aura rien laissé à ses adversaires du soir. En face, l’absence de Bogdanović se fait fortement ressentir. Avec moins de 40% d’efficacité au tir, le Jazz peine à trouver la solution. Résultat, une victoire assez tranquille du Thunder qui fait forte impression dès son entrée dans la bulle.

Résumé complet ici → Jazz @ Thunder

Les clippers faciles face aux Pels

New Orleans Pelicans [28-36] @ Los Angeles Clippers [44-20] : 103 – 126

Troisième match et troisième large victoire dans cette nouvelle soirée NBA. Les Clippers n’auront pas laissé les Pélicans respirer. Dès le premier quart temps, une pluie de trois points s’abat sur Zion et ses coéquipiers, 9/13 à longue distance pour l’équipe de LA. 28 points pour Paul George, 24 pour Leonard, la jeune équipe de la Nouvelle Orléans s’écroule face à plus forte qu’elle. Au terme d’une deuxième mi-temps sans surprise, Doc Rivers et les siens termineront avec un agréable matelas de 23 points d’avance. Pour les Pels, cette défaite est malheureusement terrible pour la course aux play-offs. Douzième à six rencontres de la fin, la tache s’annonce plus que compliquée cette année pour l’une des équipes les plus prometteuses de la ligue.

Résumé complet ici → Pelicans @ Clippers

Record de points pour T.J. Warren

Philadelphia 76ers [39-26] @ Indiana Pacers [39-26] : 121 – 127

Que de rebondissements à Orlando pour ce match pour la cinquième place à l’Est. Très tôt dans le match, les 76ers mènent déjà de 8 points. C’était sans compter sur un run catastrophique ensuite : 17 points d’affilés pour les Pacers, qui reprennent la main dans le premier quart temps. Pour couronner le tout, Joel Embiid et Shake Milton s’énervent l’un contre l’autre ouvertement : bonne ambiance à Philly.

La défense des 76ers laissera ensuite le MVP du soir prendre feu. 53 points pour T.J Warren, record en carrière et premier match à 50 points d’un joueur dans la bulle. Le joueur des Pacers leur a tout fait: 69% au tir dont 75% à trois points, l’ancien joueur des Suns était intraitable ce soir. Cerise sur le gâteau, un énorme trois points viendra clore la victoire des siens à 10 secondes du terme. Sans Sabonis ni Brogdon, Indiana prend donc la cinquième place à l’Est.

Lowry taille patron pour les champions en titre

Los Angeles Lakers [49-14] @ Toronto Raptors [46-18] : 92 – 107

C’était la belle affiche de la soirée, les champions en titre accueillaient les Lakers pour leur premier match dans la bulle. Les Canadiens n’ont pas déçu. 13-0 dès le départ, les Raptors annoncent la couleur sans perdre de temps. Alors que Toronto garde un avantage confortable, l’écart se resserre au troisième quart temps. Avant d’entamer les douze dernières minutes, seul deux points séparent les deux équipes.

Si Anthony Davis et LeBron James peinent à enchainer les paniers, ce n’est pas le cas de Kyle Lowry, impérial. Le leader des Raptors prend les choses en main dans cette fin de match. 15 points d’avance pour les siens et une performance exceptionnelle du meneur de jeu avec 33 points, 14 rebonds (record en carrière) et 6 passes décisives. Il s’agit de la onzième victoire de suite de la franchise face aux Lakers. Rendez-vous en finale?

Dès ce soir, les Wizards et les Nets reprendront les hostilités à 20h. Six matchs sont au programme pour ce NBA Sunday qui s’annonce mouvementé. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here