NBA

NBA Bilan semaine 13 : Les Celtics s’échappent, les Grizzlies montent en puissance

NBA

Comme chaque semaine, Wesport fait le point sur la semaine écoulée en NBA, avec les satisfactions et les déceptions. Cette semaine, les Celtics s’envolent dans la conférence Est, alors que les Grizzlies et les Nuggets se livrent un duel à distance dans la conférence Ouest. Retour sur la 13ème semaine de compétition en NBA.

NBA : les Celtics ne baissent pas de régime, Ja Morant guide les Grizzlies

Avec une semaine parfaite (6 victoires consécutives), les Boston Celtics (32-12) sont désormais seuls au monde dans la conférence Est. Toujours portée par Jayson Tatum (30,6 pts et 8,2 rebonds), la franchise du Massachussetts s’échappe au classement et dispose maintenant d’un petit matelas confortable. Si derrière les Nets, les Bucks, les 76ers et les Cavaliers se tiennent en un match, d’autres viennent frapper à la porte, comme les Knicks (25-19) et le Heat (24-20). Les 2 franchises restent sur 3 succès consécutifs et montrent de réels progrès collectifs. À New York, Jalen Brunson (22,3 pts et 6,4 passes) et Julius Randle (24,5 pts et 10,5 rebonds) jouent à un niveau All-Star et c’est tout le Madison Square Garden qui se met à croire à revivre des soirées de play-offs. En Floride, le talent est bien présent dans l’effectif, et seule la constance est encore dur à trouver avec des joueurs qui font des allers-retours à l’infirmerie. Avec Bam Adebayo (21,5 pts et 10 rbds) et Tyler Herro (21,2 pts), le Heat a enfin trouvé son rythme de croisière, de bon augure pour la seconde partie de saison.

À l’Ouest, l’écart s’est creusé entre les 2 meilleures équipes de la conférence, les Denver Nuggets (30-13) et les Memphis Grizzlies (29-13), et le reste des poursuivants. Toujours avec son meneur All-Star Ja Morant (27,4 pts et 7,9 passes), les Grizzlies restent sur 9 succès consécutifs et enfin au complet, le travail paie ses fruits que ce soit défensivement et offensivement. Derrière, une équipe tente de suivre le rythme du duo, les surprenants Sacramento Kings (24-18). Avec son axe meneur-pivot De’Aaron Fox (23,8 pts et 6 passes) – Domantas Sabonis (18,9 pts et 12,6 rebonds), les Californiens peuvent espérer, enfin, retrouver les play-offs NBA, 16 ans après leur dernière apparition. Les 2 stars sont bien entourées par des joueurs de complément comme Harrison Barnes et Kevin Huerter pour ne citer qu’eux. On obtient donc un savoureux mélange de jeunesse et d’expérience qui permet aux fans des Kings de croire à la post-season !

Les Hornets et les Rockets en mode tanking ?

Plombé par la blessure de Lamelo Ball en octobre dernier, les Charlotte Hornets (1133) ne sont jamais entrés dans leur saison. L’été avait mal commencé avec l’affaire Miles Bridges qui a été suivie avec la blessure du meneur All-Star. Résultat, privés de leurs 2 meilleurs joueurs de la saison passée, les Hornets ont enchaîné les défaites pour aujourd’hui se retrouver à la dernière place de la conférence Est. Éliminés lors des play-in lors des deux dernières saisons, les Hornets ont un objectif différent, la draft !

Même combat dans la conférence Ouest dans le Texas, où les Houston Rockets (10-33) ne progressent tout simplement pas. Avec certes une équipe très jeune, l’alchimie collective n’est toujours pas visible. Malgré du talent plein les mains, les Jalen Green (21,5 pts), Kevin Porter (19,2 pts) et Alperen Segun (14,8 pts et 8,6 rebonds) sont encore bien trop tendres et le manque de joueurs d’expérience pour faire avancer ce groupe est criant. Avec une enveloppe financière intéressante l’été prochain, et l’ajout d’un nouveau jeune haut drafté, la saison prochaine pourrait s’avérer plus joyeuse pour enfin décoller vers les étoiles !

Le joueur de la semaine NBA : Shai Gilgeous-Alexander (OKC Thunder)

Avec 3 victoires la semaine dernière, le Thunder d’Oklahoma City réalise une très belle saison. Avec 21 victoires pour 23 défaites, cette jeune équipe continue de se développer et nul doute que les saisons à venir seront belles. Car elle dispose également d’un joueur de grande classe, Shai Gilgeous-Alexander. Le Canadien, qui sauf blessure sera All-Star en février prochain, est l’un des tous meilleurs joueurs cette saison. Avec 28 pts, 6 rebonds et 4,3 passes la semaine dernière à plus de 50% au tir, l’ancien Clipper est devenu naturellement le franchise player du Thunder. Avec encore une marge de progression, Shai Gilgeous-Alexander a l’avenir devant lui !

Retrouvez également la semaine des Frenchies sur notre site !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut