Basketball

NBA – Ils pourraient devenir All-Stars cette année

All-Star Game

Souvent sujette à de nombreux oublis et autres discussions, la sélection du All-Star Game permet chaque année à de nouveaux joueurs de découvrir le match des étoiles. Après Brandon Ingram ou encore Trae Young l’an dernier, de nouveaux joueurs pourraient connaître leur première sélection All-Star cette saison. We Sport vous présente son Cinq Majeur des joueurs qui pourraient découvrir l’évènement en mars prochain.

NB : les statistiques énoncées ci-après sont arrêtées au 6 février 2021

Backcourt : Zach LaVine (SG, Chicago Bulls)

Stats : 26.5 pts (50.4 %FG, 39.5 %3pts), 5.2 rbd, 5.3 ast, 1.2 int

Et si c’était enfin l’année de la stabilité pour Zach LaVine ? Trop souvent gêné par des blessures ces dernières années, il avait répondu de la meilleure des manières l’an dernier en jouant à son meilleur niveau tout en ne manquant que cinq matchs sur l’ensemble de l’exercice 2019/2020 des Bulls. Cette saison, Zach LaVine fait encore mieux car il confirme les espoirs placés en lui. Avec des moyennes légèrement en hausse aux points (+1.0), aux rebonds (+0.4) et aux assists (+0.9), il se montre régulier et pèse énormément sur les rencontres de Chicago, qui peine toutefois à se mêler à la lutte pour les playoffs (9W-13L, 12e à l’Est). Cependant, au regard de son impact chez les Bulls et du niveau qu’il propose cette saison, Zach LaVine pourrait bien décrocher sa place pour le match des étoiles.

Backcourt : Jaylen Brown (SG/SF, Boston Celtics)

Stats : 26.4 pts (51.8 %FG, 42.4 %3pts), 5.5 rbd, 3.6 ast, 1.3 int

Après Jayson Tatum l’an dernier, Jaylen Brown connaîtra-t-il à son tour une première sélection au All-Star Game cette saison ? S’il faudra peut-être attendre la sélection des remplaçants pour le savoir, l’arrière de Boston met tout en œuvre pour que cela soit le cas. Plus impliqué dans le jeu (+4 tirs par match par rapport à l’an dernier), Brown se montre plus décisif et cela se ressent également sur sa moyenne de points (26.4 contre 20.3 en 2019/2020). Dans une franchise juste derrière le peloton de tête dans sa conférence (12W-9L, 4e à l’Est), il a un véritable impact et pourrait profiter d’être listé dans le backourt pour se faire une place parmi les étoiles à seulement vingt-quatre ans.

Frontcourt : Jerami Grant (SF/PF, Detroit Pistons)

Stats : 23.6 pts (45.0 %FG, 39.9 %3pts), 5.6 rbd, 2.8 ast, 1.2 blk

De role player du côté de Denver à presque franchise player chez les Pistons, Jerami Grant a connu un énorme changement de statut en débarquant dans le Michigan. Arme offensive n°1 de Detroit cette saison, il s’épanouit pleinement dans une franchise qui est toutefois en manque de résultats (5W-17L, 15e à l’Est). Bénéficiant de la confiance de son coach et ayant vu ses moyennes monter en flèche au scoring (+9.6 pts/match en une saison), il serait tout à fait légitime pour rejoindre la sélection de l’Est même si les performances collectives de Detroit pourraient le desservir dans la quête de sa première étoile.

Frontcourt : Julius Randle (PF, New York Knicks)

Stats : 22.6 pts (47.5 %FG, 39.6 %3pts), 10.9 rbd, 6.0 ast, 0.8 stl

Transcendé, il n’existe pas véritablement d’autres mots pour parler de Julius Randle cette saison. Profitant pleinement de la nomination de Tom Thibodeau sur le banc new-yorkais, l’ailier-fort s’est transformé en joueur complet. Déjà efficace au scoring l’an dernier, il l’est encore plus cette saison (meilleure moyenne de points en carrière) mais avoisine surtout les onze rebonds et six assists de moyenne, domaine dans lequel il n’était pas spécialement réputé. Si les Knicks sont actuellement dans les clous pour les playoffs (10W-13L, 8e à l’Est) – ce qui serait une première depuis 2012/2013 – c’est en grande partie grâce à Randle qui a parfaitement su répondre aux attentes du nouveau coaching staff et pourrait ainsi aller faire un tour à Atlanta en mars.

Frontcourt : Christian Wood (PF/C, Houston Rockets)

Stats : 22.0 pts (55.8 %FG, 42.1 %3pts), 10.2 rbd, 1.3 ast, 1.5 blk

Considéré comme le favori pour le titre de Most Improved Player of the year, Christian Wood pourrait faire coup double en allant chercher une première sélection au All-Star Game. Après avoir connu la même situation l’an dernier que Jerami Grant chez les Pistons cette saison, il a pris son envol en rejoignant Houston. Titulaire indiscutable dans le Cinq Majeur de Stephan Silas, il montre un peu plus à chaque rencontre qu’il est excessivement solide à l’intérieur. Capable de marquer au près mais aussi de loin, où il affiche un pourcentage très correct, il a vu sa moyenne de points bondir dans le Texas (+8.9 pts/match). Si certains doutaient de lui après qu’il ait signé un contrat juteux avec les Rockets, force est de constater qu’il fait mentir ses détracteurs et pourrait s’offrir une étoile dès sa première année dans le Texas.

Mentions honorables : Malcolm Brogdon, Collin Sexton, Shai Gilgeous-Alexander, Zion Williamson, Clint Capela

Un Cinq Majeur, cinq joueurs et autant de chances de voir l’un de ces hommes rejoindre la sélection All-Stars cette année. Si certains semblent peut-être plus légitimes que d’autres, ils pourraient tous décrocher une première étoile mais devront attendre le mois prochain pour disputer le All-Star Game s’ils venaient à y être sélectionnés.

Crédits Image en Une : NBA.com

Dernières publications

En haut