Basketball

Tout savoir sur le All Star Game LNB 2021

Après une édition 2020 annulée à cause de la Covid-19, le All Star Game de la LNB fait son retour cette année à l’Accor Arena de Paris-Bercy. Concours, participants et déroulement de la soirée, présentation d’un évènement taillé pour célébrer le basketball hexagonal.

Les concours

SFR Skills Challenge

Pour ouvrir le show, quatre joueurs s’affronteront dans le concours de meneurs. Au programme, chaque meneur devra s’élancer sur un parcours comprenant tâches à réaliser, et devra le terminer plus rapidement que son adversaire direct. Sur le tracé, chaque joueur devra réaliser dans l’ordre : une passe dans une cible, un tir à 45°, un slalom avec dribble, à nouveau une passe dans une cible et un tir à 45°, puis un lancer franc et enfin un tir à 3 points (qui se transforme en tir libre en cas d’échec). À l’exception du slalom et du tir à 3 points, chaque participant dispose de trois essais par objectif : il passe ainsi à l’objectif suivant une fois l’objectif atteint ou après avoir raté à trois reprises.

Concernant le déroulement de l’épreuve, les quatre meneurs s’affrontent dans un tableau avec des demi-finales puis une finale. Chaque rencontre est disputée au meilleur des trois manches, le premier s’étant imposé deux fois face à son adversaire progressant au tour suivant.

Les participants

  • Justin Bibbins (USA, EB Pau Lacq-Orthez) – 1ère participation
  • Antoine Eito (France, Élan Chalon/Saône) – 1ère participation
  • David Holston (USA, JDA Dijon) – 1ère participation
  • Loren Jackson (USA, Chorale de Roanne) – 1ère participation

Cette année, le SFR Skills Challenge sera composé exclusivement de novices. Pour leur première saison en Betclic Élite, Justin Bibbins et Loren Jackson apparaîtront pour la première fois au All-Star Game en disputant ce concours. Bien plus habitué à l’évènement et titulaire pour le match des étoiles, David Holston découvrira également un Skills Challenge qu’il a déjà vu deux fois se dérouler sous ses propres yeux. Également grand habitué du All-Star Game, Antoine Eito représentera la France et la Pro B dans un concours auquel il n’a jamais participé et qui n’a plus connu de vainqueur tricolore depuis le triplé de Benjamin Sene entre 2015 et 2017. Le vainqueur succédera lui à Norris Cole, grand gagnant en 2019 lorsqu’il évoluait sous les couleurs de Monaco.

NB : David Holston remplace Hugo Benitez (France, JL Bourg-en-Bresse).

PEAK 3 points Shoot Out

Grand classique des matchs des étoiles, le concours à 3 points sera également de la partie. Pour chaque passage, chaque shooteur dispose d’une minute pour rentrer le maximum de tirs sur les cinq postes disposés autour de la ligne des trois points. Chaque poste est composé de cinq ballons : quatre classiques valant chacun un point, et un de couleur valant deux points. Si le concurrent tente les vingt-cinq tirs, il peut également prendre un tir du milieu de terrain (non-décompté dans la minute allouée), qui vaut alors trois points. En cas d’égalité entre plusieurs concurrents, les ex-aequo ont cinq nouveaux tirs sur le poste en tête de raquette pour les départager. Si cela n’est toujours pas suffisant, une mort subite les départage, le premier à rater étant éliminé si l’autre marque dans le même temps.

Comme lors des années précédentes, le PEAK 3 points Shoot Out sera divisé en deux phases. Lors des demi-finales (prévues en amont de la rencontre), les quatre participants s’élanceront, et seuls les deux meilleurs se qualifieront pour la finale. Ladite finale (disputée entre le premier et le deuxième quart-temps) suivra le même principe, ou celui ayant marqué le plus de points sera couronné.

Les participants

  • Scott Bamforth (USA, Le Mans Sarthe Basket) – 1ère participation
  • Brandon Jefferson (USA, EB Pau Lacq-Orthez) – 1ère participation
  • John Roberson (USA, SIG Strasbourg) – 3e participation
  • Chris Warren (USA, Orléans Loiret Basket) – 1ère participation

Trois novices et un joueur rôdé à l’exercice dans ce PEAK 3 points Shoot Out. Présents à l’Accor Arena uniquement pour le concours, Brandon Jefferson et Chris Warren tenteront de repartir de la salle parisienne avec un trophée. Également là pour la rencontre, Scott Bamforth tentera lui d’apporter au Mans son premier titre dans l’évènement depuis plus de vingt-quatre ans. Seul participant à avoir déjà concouru dans le Shoot Out par le passé (demi-finale en 2016, finale en 2017), Brandon Jefferson tentera d’enfin remporter un trophée qui l’a donc déjà fui deux fois. Le joueur pourrait ainsi permettre à Strasbourg de conserver la récompense, le dernier lauréat étant Gabe York en 2019, sous le maillot de la SIG.

NB : Scott Bamforth remplace Nicolas Lang (France, CSP Limoges), tandis que John Roberson remplace Keith Hornsby (USA, Boulogne-Levallois Metropolitans 92).

Jeep Dunk Contest

Concours sûrement le plus attendu – et peut être le plus spectaculaire – le concours de dunk cristallisera toute l’attention à la mi-temps de la rencontre. Lors de chaque passage, chaque joueur dispose d’une minute et trente secondes pour réaliser son dunk, dont le score est jugé en fonction du bruit fait par le public. Chacun des participants dispose de deux passages au premier tour, les deux dunkers ayant réalisé les meilleurs scores filant vers la finale. Lors de celle-ci le principe est exactement le même, le finaliste ayant fait faire le plus de bruit à la foule remportant le Jeep Dunk Contest. À noter que s’il y a égalité entre deux participants, chacun réalise un nouveau dunk et celui qui a la plus faible évaluation sonore est éliminé.

Les participants

  • Dylan Affo Mama (France, Tours Métropole Basket) – 1ère participation
  • Allan Dokossi (France, Fos Provence Basketball) – 1ère participation
  • David Efianayi (Nigeria, Denain) – 1ère participation
  • Yoan Makoundou (France, Cholet Basket) – 1ère participation

Première participation pour l’ensemble des participants, avec deux joueurs de Betclic Élite (Dokossi et Makoundou) et deux représentants de la Pro B (Affo Mama et Efianayi). Le vainqueur succédera à DJ Stephens, auteur du doublé en 2019 après avoir remporté l’édition 2017. À noter que David Efianayi pourrait devenir seulement le troisième joueur n’étant ni français ni américain à remporter le concours, succédant potentiellement aux Centrafricains Salomon Sami (2000) et Max Kouguère (2007).

NB : Allan Dokossi remplace Thomas Wimbush (USA, Nanterre 92), tandis que David Efianayi remplace Juhann Begarin (France, Paris Basketball).

Le match

All Star France

Les titulaires

  • Élie Okobo (France, LDLC ASVEL) – 2e participation
  • Axel Julien (France, JL Bourg-en-Bresse) – 3e participation
  • Yakuba Ouattara (France, AS Monaco Basket) – 3e participation
  • Yanis Morin (France, SIG Strasbourg) – 2e participation
  • Ismaël Kamagate (France, Paris Basketball) – 1ère participation

Cinq majeur de prestige pour le All-Star France, avec quatre joueurs ayant déjà porté le maillot de l’équipe de France. De retour en France après un passage par la NBA, Élie Okobo a soigné son retour sous le maillot de l’ASVEL, étant sélectionné via le vote des fans pour ce All-Star Game. Il sera accompagné sur les lignes arrières par l’expérimenté Axel Julien, qui a parfaitement réussi la transition avec son nouveau club, la JL Bourg-en-Bresse. Le frontcourt rassemblera deux joueurs d’expérience, Yakuba Ouattara et Yanis Morin, ainsi qu’un novice, Ismaël Kamagate. Benjamin de l’évènement (20 ans), le joueur du Paris Basketball poursuit ainsi son ascension fulgurante en 2021, étant titulaire pour sa première saison dans l’élite.

Les remplaçants

  • Lahaou Konaté (France, Boulogne-Levallois Metropolitans 92) – 2e participation
  • Abdoulaye Loum (France, JDA Dijon) – 1ère participation
  • Bodian Massa (France, Fos Provence Basket) – 1ère participation
  • David Michineau (France, Boulogne-Levallois Metropolitans 92) – 2e participation
  • Williams Narace (France, Le Mans Sarthe Basket) – 1ère participation
  • Giovan Oniangué (France, EB Pau Lacq-Orthez) – 1ère participation
  • Terry Tarpey (France, Le Mans Sarthe Basket) – 1ère participation

Beaucoup de nouveaux venus sur le banc du All-Star France. Auteurs de bonnes saisons avec respectivement la JDA Dijon et Le Mans, Abdoulaye Loum, Williams Narace et Terry Tarpey découvriront ainsi l’évènement. Même constat pour Bodian Massa et Giovan Oniangue, appelés eux au pied levé pour remplacer des joueurs absents. Également là pour remplacer un joueur qui ne peut pas être présent, Lahaou Konaté disputera son deuxième match des étoiles après 2018, année où il avait été MVP de la rencontre. Deuxième sélection également pour David Michineau, absent du match depuis 2016.

NB : Lahaou Konaté remplace Nicolas Lang (France, CSP Limoges), Bodian Massa remplace Victor Wembanyama (France, LDLC ASVEL) et Giovan Oniangue remplace Juhann Begarin (France, Paris Basketball).

Les coachs

  • Vincent Collet (France, Boulogne-Levallois Metropolitans 92) – 5e participation
  • Pierre Tavano (France, Tours Métropole Basket) – 1ère participation

All Star Monde

Les titulaires

  • David Holston (USA, JDA Dijon) – 3e participation
  • Will Cummings (USA, Boulogne-Levallois Metropolitans 92) – 1ère participation
  • Thomas Wimbush (USA, Nanterre 92) – 1ère participation
  • Tashawn Thomas (USA, Le Mans Sarthe Basket) – 1ère participation
  • Chris Horton (USA, Nanterre 92) – 2e participation

Un habitué, un expérimenté et trois nouveaux dans le cinq majeur du All-Star Monde. Présent pour la troisième fois cette année, David Holston sera également capitaine de la sélection, lui qui a été choisi par les fans pour participer à la rencontre. Il sera accompagné à la création par Will Cummings, présent pour la première fois au All-Star Game en 2021, tout comme ses compatriotes Thomas Wimbush et Tashawn Thomas. Chris Horton sera lui là pour la deuxième fois, après avoir décroché sa première étoile en 2019.

Les remplaçants

  • Scott Bamforth (USA, Le Mans Sarthe Basket) – 1ère participation
  • Vincent Hunter (USA, Boulogne-Levallois Metropolitans 92) – 1ère participation
  • Nick Johnson (USA, Nanterre 92) – 1ère participation
  • Lasan Kromah (USA, Fos Provence Basket) – 1ère participation
  • Youssou Ndoye (Sénégal, Orléans Loiret Basket) – 2e participation
  • John Roberson (USA, SIG Strasbourg) – 3e participation
  • Brandon Taylor (USA, BCM Gravelines-Dunkerque) – 1ère participation

Grande découverte du All-Star Game pour les deux tiers du banc de la sélection monde. Pour sa première année en France, Vincent Hunter est le seul à découvrir l’évènement dès sa première saison. Évoluant déjà en France l’an passé ou lors des années précédentes, Scott Bamforth, Nick Johnson, Lasan Kormah et Brandon Taylor seront également à Paris-Bercy pour la première fois. De retour dans l’Hexagone après un crochet après un crochet par l’Espagne et le Real Betis, Youssou Ndoye, seul joueur non-américain de la sélection, retrouve lui le match des étoiles après une première participation en 2018. Il sera le seul joueur d’expérience de ce banc avec John Roberson, présent déjà à deux reprises (2016 et 2017) et même MVP lors de sa première participation.

NB : Scott Bamforth remplace Chris Jones (USA, LDLC ASVEL).

Les coachs

  • Elric Delord (France, Le Mans Sarthe Basket) – 1ère participation
  • Alain Thinet (France, Saint Chamond Basket VDG) – 3e participation

NB : Elric Delord remplace T.J. Parker (France, LDLC ASVEL).

Rendez-vous dès 19h00 pour le début du show, avec toute une soirée qui sera également à suivre sur les antennes de beIN Sports.

Crédit image en une :

Dernières publications

En haut