NBA

NBA : Les Warriors chutent contre des Pacers décimés, Phoenix s’envole

pronostics NBA

Au cours d'une soirée à peu de matchs – seulement trois – qui a vu les Warriors et les Knicks chuter à domicile, les Suns de Phoenix sortent gagnant de cette nuit de NBA. Tombeurs de Dallas, qui venait d'enchaîner 4 victoires de suite, les hommes de Monty Williams sont désormais sur 5 succès de rang. De quoi conforter leur fauteuil de leader à l'Ouest, et plus généralement de la Ligue.

Des Warriors affreusement maladroits

S'il fallait retenir une statistique de cette soirée de NBA à San Francisco, c'est bien l'horrible 9 sur 42 (21,4%) à 3 points des hommes de Steve Kerr. Klay Thompson, qui avait connu son premier coup de chaud face aux Pistons, n'a pas rentré un seul panier de derrière la ligne (0 sur 7). Avec seulement 12 points à 6 sur 17 au tir, le chemin est encore long pour le Splash Bro, qui n'a pas connu pareille fortune que son compère Stephen Curry. Le Chef est d'ailleurs bien le seul à avoir surnagé dans ce match côté locaux. Avec 39 points et 8 passes, il n'a pu empêcher la défaite de son équipe face à des Pacers pourtant décimés (117-121).

Sans Turner, Sabonis et LeVert, tous blessés, les Pacers s'en sont remis à un Chris Duarte infernal, auteur de 27 points et 7 rebonds, et un Justin Holiday précieux en prolongations. Au cours de cette période charnière, et après un panier primé de l'aîné des Holiday, les Warriors ont pourtant eu quatre occasions de revenir. Quatre paniers manqués de Juan Toscano-Anderson, Jordan Poole (par deux fois) et Stephen Curry enfin ont achevé les espoirs de victoire des hommes de la Baie. Les Pacers pourront eux dire merci à la maladresse de Golden State et à Keifer Sykes, auteur de deux paniers salvateurs en OT. Les Warriors voient Phoenix s'envoler au classement, mais restent deuxièmes, avec une victoire de plus que Memphis. L'occasion de se rattraper et de se rassurer arrivera dès aujourd'hui, face à Houston, dernier à l'Ouest. Pour Indiana, cela ne change rien, puisque la franchise basée à Indianapolis reste 13e à l'Est, hors des playoffs pour l'instant.

Les Knicks hors de forme

Que c'est dur pour les New York Knicks à domicile en ce moment. Pour la troisième fois de suite – après Charlotte et Minnesota – les hommes de Tom Thibodeau ont chuté au Madison Square Garden (91-102). Pire, Julius Randle, loin de son niveau All-Star de l'année dernière, a été sérieusement égratigné par son public. Et il faut dire que la défaite face aux Pelicans, 13e à l'Ouest (17v-28d) n'aide vraiment pas. Seuls Mitchell Robinson (17 points, 15 rebonds) et R.J. Barrett (17 points) ont véritablement été à la hauteur. Pour le reste, il y avait trop de déchet. Evan Fournier et Kemba Walker ont clairement déçu. Du côté des Pels, c'est une nouvelle fois un travail collectif qui a payé, avec pas moins de 6 joueurs – Valanciunas, Hart, Jones, Graham, Ingram et Alvarado – à plus de 11 points.

Les Knicks voient les playoffs s'éloigner un peu plus, ou en tout cas son accès direct. Avec 22 victoires pour 24 défaites, il est loin le temps où les Knicks caracolaient en tête de la Conférence Est. Dernier rendez-vous à domicile ce dimanche contre les Clippers, avant trois matchs à l'extérieur. Du côté de la Nouvelle-Orléans, il va falloir s'accrocher jusqu'au bout dans leur lutte à distance avec Portland, Sacramento et San Antonio, les 4 équipes étant seulement séparées d'une victoire.

Phoenix prend de l'ampleur

Dernier match de la nuit, le choc entre Phoenix et Dallas a tourné à l'avantage du leader de la Ligue. La huitième opposition entre Devin Booker et Luka Doncic a donc tourné à l'avantage du premier, plus efficace. Tous deux auteurs de 28 points, c'est l'arrière des Suns qui a été plus adroit. À 11 sur 25 au shoot et avec seulement 2 ballons perdus, il fait mieux que le Slovène (9/23, 8 ballons perdus). La victoire à l'arrachée (109-101) est surtout due à un dernier quart-temps où Chris Paul a été le leader de son équipe, pour un QT remporté 35 à 19. Le vétéran des Suns, toujours en forme (20 points, 11 passes, 0 balle perdue), dont 10 dans le dernier acte, a guidé Phoenix et a réussi à renverser le cours de ce match bien mal embarqué.

Du côté de Dallas, le match avait bien commencé avec un Kristaps Porzingis en forme, avant que le Letton ne s'effrite au fil des minutes. Il faudra surveiller la blessure de Doncic au cou, sorti en fin de 3e quart-temps. Sa présence contre Memphis ce dimanche n'est pas encore sure. Surtout, les Mavs voient revenir à portée de tir le wagon Denver, Minnesota, Clippers et Lakers, alors que devant Utah est à 3 victoires de plus. Quant à Phoenix, comme dit plus haut, la différence est maintenant faite avec les Warriors, deuxièmes avec 3 victoires de moins et 4 défaites de plus.

Petite nuit de NBA, où certaines stars ont brillé (Curry, Doncic, Booker) et d'autres bien déçu (Thompson, Randle). Cette nuit qui se présente sera bien plus fournie, avec pas moins de 11 matchs dont LA Clippers – Philadelphie, Toronto – Washington et surtout le choc à l'Est entre Chicago et Milwaukee.

Dernières publications

En haut