NBA

NBA Playoffs : Anthony Edwards complètement dépité en interview d’après match !

Cette nuit se déroulait le Game 3 de l'une des demi-finales de la conférence Est opposant les Minnesota Timberwolves aux Denver Nuggets. Un match électrique avec la nouvelle étoile montante du basket Anthony Edwards au récent triple MVP Nikola Jokic. Très mal embarquée après 2 défaites à domicile, la franchise de Denver se devait de réagir pour maintenir un léger espoir dans cette série. 

Le terrible aveu d'impuissance d'Edwards après la défaite

Les Nuggets ont facilement remporté le match à la Target Center de Minneapolis. Vainqueur 90 – 117, le collectif de la franchise de Denver a fait le travail pour revenir à 2 – 1 dans cette série. Loin de ses performances habituelles, Edwards n'a pas été à la hauteur de l'évènement et a contribué à la défaite de son équipe tout comme Rudy Gobert. Le récent quadruple vainqueur du DPOY n'a pas eu le même impact en défense que lors de ses dernières apparitions sur les parquets avec 0 contre cette nuit. En interview d'après match, Anthony Edwards ou Ant-Man est apparu énervé et a  pleinement assumé être la cause de la défaite : « C'est pour moi, je vais prendre la responsabilité de cette défaite. Je suis entrée sur le court sans énergie…Je ne peux pas me permettre de faire cela à mon équipe. J'ai abandonné mon équipe, mes coachs et les fans…»  Des mots extrêmement forts qui laisseraient quasi-paraitre que les Timberwolves sont éliminés. Pourtant, la franchise de Minnesota mène encore et joue à domicile lors du Game 4. Tous les voyants sont donc toujours aux verts pour Edwards et ses coéquipiers qui, après avoir détruit les Suns de Kevin Durant, peuvent réaliser l'exploit d'éliminer les tenants du titre et le MVP par la même occasion. Une chose est certaine, l'Américain de 22 ans n'était pas satisfait de sa nuit et il y a peu de chance que l'on le retrouve à ce niveau-là lors du prochain match.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut