Basketball

NBA Playoffs : Nuggets/Blazers, duel de dauphins de conférence déchus

Nuggets Blazers

Dernière affiche de cette première soirée des playoffs 2021, la série entre les Portland TrailBlazers et les Denver Nuggets verra s’opposer l’un des joueurs les plus clutchs de la ligue au probable futur MVP. Présentation d’une confrontation entre deux membres de la division Northwest.

Des dynamiques opposées

En pleine progression depuis quelques années, les Nuggets ont encore livré une saison plus qu’aboutie. Deuxième à l’Ouest en 2018/2019, troisième l’an dernier, Denver s’est à nouveau installé sur la dernière marche du podium de sa conférence cette saison. Si la franchise des Rocheuses s’en est aussi bien tirée, elle peut grandement remercier un homme : Nikola Jokić. Évoluant à un niveau stratosphérique, le Serbe a porté la franchise sur ses épaules, tant et si bien qu’il est désormais le grand favori pour le trophée de MVP. Clé de la réussite pour les Nuggets, surtout après la blessure de Jamal Murray le 12 avril dernier, il a su compenser l’absence de ce dernier pour permettre aux siens de ne pas perdre le rythme en remportant quatorze des dix-huit derniers matchs de la saison. De bon augure avant des playoffs ou la donne pourrait tout de même être différente.

En face, les Blazers ont vécu une saison en demi-teinte. Après un exercice 2019/2020 qui n’avait pas vraiment confirmé les espoirs de la finale de conférence atteinte la saison précédente (pire pourcentage de victoire de l’ère Terry Stotts depuis la saison rookie de Damian Lillard), Portland a encore soufflé le chaud et le froid. Capable de remporter tous ses matchs face aux Sixers cette saison ou encore de faire chuter Utah à la mi-mai, la franchise a par moments été vivement critiquée, à l’image de son coach qui semble plus que jamais sur un siège éjectable.

En revanche, si les coéquipiers de CJ McCollum, dont l’absence en cours de saison a pénalisé les siens (bilan de 14-11 dans les rencontres auxquelles il n’a pas pris part), ont été en difficulté toute la saison en défense (avant-dernier au defensive rating), ils ont su répondre présent en toute fin de saison pour éviter de passer par le play-in, remportant dix de leurs douze derniers matchs afin de sécuriser leur spot. Pour sauver leur saison, ces belles promesses du mois de mai devront être confirmées par de bonnes performances en playoffs.

Nikola Jokić inarrêtable ?

Finalistes (perdants) de la Conférence Ouest ces deux dernières années, Nuggets et Blazers essaieront de s’offrir une nouvelle chance de prendre un rendez-vous jusqu’ici manqué avec les Finales NBA. Si un tel objectif peut sembler utopique pour Portland, la franchise compte un argument de choix dans ses rangs : Damian Lillard. Auteur d’une saison assez discrète, bien qu’il ait été All-Star et qu’il ait statistiquement connu la deuxième meilleure saison de sa carrière, le natif d’Oakland reste l’un des joueurs les plus clutchs de la ligue. Réputé pour être là dans les moments importants, il aura à cœur de faire taire les critiques autour de sa franchise en réalisant un bon run en playoffs pour faire oublier l’élimination au premier tour de l’an dernier.

Toutefois, une montagne se dressera face à eux en la personne de Nikola Jokić. Moteur de l’attaque des Nuggets, le ralentir sera une tâche délicate pour des Blazers dont la défense n’est assurément pas le point fort. Auteur de 41 puis 25 points lors des deux premières confrontations directes de la saison (son temps de jeu avait été limité lors du dernier match opposant les deux franchises), il sait où se trouvent les brèches et pourrait mettre à mal une raquette qui devra s’adapter à son style de jeu de point center. Les performances du Serbe seront également l’un des facteurs clés pour les Nuggets, qui auront du mal à rivaliser si leur pivot connaît un passage à vide. À surveiller également l’impact de Michael Porter Jr. (finaliste pour le trophée de Most Improved Player) qui s’est affirmé comme le lieutenant de Jokić et qui devra répondre présent en postseason.

Si vous cherchez l’un des facteurs clés de cette série, il se situe peut-être dans la capacité de Portland à trouver des espaces. Si l’attaque de la franchise de l’Oregon est efficace (5e offensive rating, 5e meilleure moyenne de points), la grande majorité des points inscrits proviennent d’une création individuelle. En effet, les Blazers sont ceux qui inscrivent le plus de points ne venant pas d’une passe décisive, une caractéristique qui pourrait jouer en leur défaveur si leurs stars venaient à être muselées. Pour Denver, la clé de la réussite se situe peut-être ici.

Notre pronostic

S’il fallait dégager un favori, Denver serait sûrement la franchise la plus légitime pour obtenir ce statut. Dégageant une meilleure impression visuelle cette saison et possédant le probable futur MVP dans leurs rangs, les Nuggets ont également remporté deux des trois rencontres entre les deux équipes cette saison, ne s’inclinant que lors de la dernière journée de l’exercice 2020/2021 où Nikola Jokić avait été partiellement mis au repos. Mieux, la franchise des Rocheuses a remporté onze des quinze oppositions directes de ces quatre dernières saisons, donnant une véritable tendance qui pourrait se confirmer lors de cette postseason.

Si Portland partira donc dans la peau de l’outsider, le facteur psychologique pourrait tout de même faire pencher la balance du côté des hommes de Terry Stotts. En effet, les Blazers sont sortis vainqueurs de l’unique série récente en playoffs entre les deux franchises, une demi-finale de conférence en 2018, en arrachant sa qualification au terme d’un Match 7 haletant au Pepsi Center où CJ McCollum avait brillé. Si l’effectif a depuis légèrement évolué, il reste difficile de croire que les Blazers seront en mesure de rééditer une telle performance. S’il ne faut jamais dire jamais, surtout lorsque Damian Lillard est sur le parquet en playoffs, difficile de mettre une pièce sur une élimination aussi précoce de Denver. Prédiction : 4-2 Nuggets.

Finalistes malheureux des deux dernières finales de la Conférence Ouest, les Nuggets et les Blazers ont tout pour nous offrir une série sous haute tension. Damian Lillard voudra sauver la saison des siens tandis que Nikola Jokić aura pour ambition de confirmer dans les matchs à enjeux son exercice de calibre MVP, promettant un duel intense. Rendez-vous dès ce samedi à 4h30 pour le début des hostilités dans un Pepsi Center qui pourra remplir environ 40% de ses sièges – soit environ 7750 fans – pour le match d’ouverture de la série.

Crédit image en une : Louis Rousseau | We Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire