Football

OGC Nice : Coup dur, un cadre du club suspendu jusqu’à nouvel ordre !

Après ses récentes prises de position controversées sur les réseaux sociaux, un cadre de l'OGC Nice vient d'être suspendu jusqu'à nouvel ordre par le club. Le joueur manquera donc le match de ce week-end contre l'OM et peut-être les suivants.

OGC Nice : une suspension qui fait mal sportivement

Dans un communiqué publié par le club ce matin, l'OCG Nice annonce que Youcef Atal est provisoirement suspendu. Malgré les excuses du joueur et un dialogue entamé avec le club directement, Nice a pris la décision de mettre le joueur à l'écart. En effet, Youcef Atal est toujours visé par une enquête le suspectant d'apologie du terrorisme. Il ne sera donc pas disponible contre l'Olympique de Marseille dans le choc de Ligue 1 du week-end. Et si la décision semble logique au vu de l'ampleur qu'a pris le feuilleton, son absence pourrait être préjudiciable sur le terrain.

Car Nice réalise un très bon début de saison et n'avait certainement pas besoin de ça. Toujours invaincu après 8 matchs de Ligue 1, l'OGC Nice pointe à la deuxième place. L'enchaînement de fiasco des affaires Todibo-Atal vient freiner le début de saison très prometteur des Aiglons. Et si Nice reste sans doute favori pour s'imposer contre l'OM, la perte de son arrière droit algérien fait mal. Auteur d'un but en six matchs cette saison, Atal évolue toujours à un très bon niveau en Ligue 1. Le joueur, présent au club depuis 2018 et qui a joué plus de 100 matchs de championnat sous les couleurs niçoises, pourrait bien ne pas reporter le maillot du club. C'est en tout cas ce que de nombreux supporters pensent. Le maire niçois Christian Estrosi et le député Eric Ciotti avaient émis le souhait de le voir partir également.

Youcef Atal : une suspension provisoire ou définitive ?

Du coté de Jean-Clair Todibo, aucune suspension ne devrait être appliquée. En effet, le français devrait être disponible pour le match de ce week-end, ce qui fait déjà une épine en moins dans le pied niçois. Dans tous les cas, l'affaire Youcef Atal n'est pas terminée. Le communiqué du club précise que les instances sportives et judiciaires pourraient appliquer des sanctions disciplinaires au joueur, autres que la suspension provisoire de jouer pour Nice. Pour l'instant, seul le match de l'OM est évoqué, mais Youcef Atal n'a pas de date de retour prévue à l'immédiat. La perte de l'algérien sur plusieurs semaines, mois ou même définitive serait un vrai coup dur sportif pour l'OGC Nice qui n'en demandait pas tant. En cas de victoire contre Marseille, les Aiglons pourraient prendre la tête de la Ligue 1.

 

Dernières publications

En haut