Open d'Australie

Open d’Australie (F) : Naomi Osaka fonce vers le dernier carré

Naomi Osaka n'a connu aucune difficulté pour écarter la magicienne Su-Wei Hsieh, en quarts de finale de l'Open d'Australie (6-2/6-2). Impressionnante de solidité, la Japonaise rallie le dernier carré lancée comme un boulet de canon.

 

Le beau parcours de Su-Wei Hsieh a pris fin à Melbourne Park. Après avoir successivement sorti Pironkova, Andreescu, Errani et Vondrousova, la 71e joueuse mondiale n'avait semble-t-il plus beaucoup d'essence dans le réservoir. Débordée par la puissance adverse, la Taïwanaise s'est inclinée en deux sets secs (6-2/6-2).

 

Osaka intraitable

Que dire de la prestation de Naomi Osaka. Quelques jours après un combat à la vie à la mort contre Garbine Muguruza, on aurait pu croire la Japonaise entamée. D'autant plus que la science du jeu de son adversaire du jour en avait fait dégoupiller plus d'une dans cet Open d'Australie. On pouvait également se rappeler des difficultés qu'elle lui avait causé à l'occasion de leur dernier affrontement, à Cincinnati en 2019 (victoire 7-6/5-7/6-2 de Naomi Osaka).

Ce mardi, la récente vainqueur de l'US Open n'a pas fait dans le détail pour écarter Hsieh. Grâce à ses 92% de réussite derrière sa première balle, Osaka a pu s'appuyer sur une solidité au service qui lui a permis d'être plus relâchée sur ses jeux de retour. La n°3 mondiale est parvenue à s'emparer du service adverse à quatre reprises, profitant d'une deuxième balle trop tendre de Hsieh pour mieux rentrer dans le terrain. Impeccable au filet (6/7) et auteure de 24 coups gagnants, Osaka n'a jamais douté, pour s'imposer sans trembler (6-2/6-2).

Seule ombre au tableau pour la Nippone, son pourcentage de première balle (48%), qu'elle devra considérablement élevé d'ici la fin de la semaine pour espérer aller au bout. Un affrontement avec Serena Williams l'attend désormais jeudi, pour une place en finale.

Dernières publications

En haut