Tennis

Open d’Australie (F) : Naomi Osaka géantissime

Dans un huitième de finale très alléchant et qui a tenu toutes ses promesses, Naomi Osaka s'impose 4/6 6/4 7/5 contre Garbine Muguruza. La Japonaise a sauvé deux balles de match dans la troisième manche.

Un match à suspens

Le suspens est resté entier durant tout ce combat entre deux des joueuses les plus talentueuses du circuit. Les coups échangés sur la Rod Laver Arena étaient vraiment phénoménaux, bien qu'Osaka accélérait plus la balle que son adversaire. L'intensité n'a jamais vacillé, toujours au maximum. Tout comme la vitesse des joueuses entre chaque point ou chaque pause. Il ne manquait plus qu'un bon scénario pour avoir un des meilleurs matchs féminins du tournoi pour le moment.

Un scénario à double face

Tout d'abord dans la première manche, Osaka a démarré très fort en breakant Muguruza d'entrée. Toutefois, son avance fut d'une courte durée puisque l'Espagnole a débreaké tout de suite. Puis, la 14e mondiale est venue voler le service de la Japonaise, un peu faible au début, pour prendre l'avantage et empocher le premier set rapidement.

Ensuite, dans la deuxième manche l'histoire s'est inversée puisque l'Hispanique a breaké d'entrée avant de se faire rattraper par la Nippone. Puis, après deux tentatives et une précision plus accrue, Naomi Osaka recollait au score en gagnant le deuxième set. À noter également que le service de la lauréate australienne 2019 était de bien meilleure qualité qu'au premier set contrairement à celui de Muguruza qui régressait.

Une bataille pour la victoire

Enfin, vient ce troisième set magnifique techniquement et au scénario totalement fou. Les deux joueuses sont sur un pied d'égalité. Cependant, l'Espagnole a véritablement mené en premier grâce à une double faute d'Osaka qui offre le break à son opposante. La Japonaise a même commencé à s'agacer et a jeté sa raquette, chose extrêmement rare pour être soulignée. Après avoir sauvé une balle de débreak à 4/3, Muguruza s'est offert deux balles de match à 5/3. Néanmoins, Osaka va les sauver parfaitement avec un ace et une faute provoquée.

Ce moment a été le déclic pour la numéro 3 mondiale. À partir de ce moment, elle va remporter quatre jeux de suite en prenant donc deux fois le service adverse pour le gain du match. Naomi Osaka a surpassé son adversaire grâce à la puissance de ses coups que ce soit en coup droit ou en revers. Muguruza n'a pas été sans reste non plus mais a commis trop de fautes dans les derniers instants (15) pour espérer gagner ce duel si accroché.

Naomi Osaka décroche sa 18e victoire consécutive. Elle rejoint Su-Wei Hsieh en quart de finale. Ce match promet d'être intéressant entre deux joueuses aux styles bien différents

Crédit photo : Eurosport

Rédacteur qui jongle entre le spectacle et les émotions des rings de catch, la folie de la NBA, l'imprévisibilité du tennis et la beauté du football.

Dernières publications

En haut