Grand Chelem

Open d’Australie (F) : Jennifer Brady remporte le duel Made in USA et se qualifie en demi-finale

Dans l’ultime quart de finale du tableau féminin de cet Open d’Australie, Jennifer Brady est parvenue à vaincre sa compatriote et grande amie Jessica Pegula, en trois manches (4-6 6-2 6-1). Après une première manche très compliquée, Brady a su prendre le dessus et se qualifie en demi-finale où elle affrontera Karolína Muchová, tombeuse surprise de la numéro un mondiale Ashleigh Barty.

PLUIE DE FAUTES DIRECTES DANS LE PREMIER SET

Malgré un match équilibré en apparence au vu du parcours incroyable de Jessica Pegula dans ce Grand Chelem Australien, Jennifer Brady sait qu’elle reste favorite de cette rencontre, forte d’un classement plus favorable et d’une expérience récente en deuxième semaine de Majeur. A la rentrée 2020, elle s’était hissée en demi-finale de son Grand Chelem, l’US Open, où elle a perdu face à Naomi Osaka, future gagnante.

C’est peut-être ce qui a trotté dans la tête de la 24e joueuse mondiale au début de la rencontre. Brady a mis beaucoup de temps à trouver son rythme, laissant Jessica Pegula prendre son service d’entrée et se mettre en confiance dès le début de la rencontre. Sur les 29 fautes directes de Jennifer Brady, 17 viennent du premier set uniquement.

A trop vouloir forcer son jeu, « Jenny » n’a pas su accepter le combat du fond du court imposé par son adversaire et malgré un retour à quatre jeux partout, elle concède son service dans la foulée, laissant Jessica Pegula remporter la première manche.

UNE DEUXIÈME PARTIE DE MATCH À SENS UNIQUE 

Dans le deuxième set, les débats sont d’abord acharnés. Un break d’entrée laisse Brady prendre les devants 3-0 avant d’aussitôt perdre cette avance, et son service avec. Puis, pour Jessica Pegula, plus rien. Peut-être est-ce dû à un coup de chaud, la peur de gagner ou simplement Jennifer Brady qui a su faire évoluer son jeu au fil de la rencontre ? Qui sait. Ce qui est sûr, c’est que Pegula, qui disputait son premier quart de finale de Grand Chelem, a par la suite complètement déjoué. A 4-3 Brady, elle qui pouvait servir pour revenir à hauteur a concédé neuf des dix derniers jeux de ce match, laissant son amie de toujours rallier les demi-finales de l’Open d’Australie pour la première fois de sa carrière.

Duel manqué entre deux joueuses américaines qui ont produit du très beau tennis sur l’ensemble de la quinzaine. Bien qu’en apparence très intéressant, ce combat fratricide n’aura pas tenu ses promesses. Les deux joueuses ont toutes les deux très bien joué par séquence, mais malheureusement pas au même moment. Quoiqu’il en soit, Jennifer Brady, tout sourire au moment d’enlacer son adversaire du jour, rejoint les demi-finales où, à l’inverse de l’US Open 2020, elle abordera sa rencontre en tant que favorite.

Crédits Photo : Eurosport

Dernières publications

En haut