Patinage artistique, bilan saison 2019-2020 – Couples (3/4)

0
patinage artistique
Wenjing Sui et Cong Han (Chine)
Ligue 1

Même si il s’est achevé prématurément, l’épisode 2019-2020 de la saison de patinage artistique nous aura réservé beaucoup d’émotions. We Sport vous propose un review complet, catégorie par catégorie, et aujourd’hui on s’intéresse aux couples.

Sui / Han, rois plus tout à fait incontestés

Champions du monde en 2019, les chinois Wenjing Sui et Cong Han s’avançaient dans la nouvelle saison avec un statut de favoris. Et ils l’ont parfaitement tenu : ils ont gagné toutes les compétitions auxquelles ils ont participé. Cependant, au fur et à mesure de la saison des Grands Prix, un autre couple a commencé à leur faire de la concurrence. Il s’agit des russes Boikova / Kozlovskii, qui avaient réalisé le meilleur score combiné de ce début de saison. Le duel attendu a eu lieu à la finale du Grand Prix (GPF), et a tourné à l’avantage des chinois, après un programme libre compliqué pour Boikova et Kozlovskii. Le couple russe étant encore très jeune (18 et 20 ans), cette rivalité pourrait atteindre son point culminant aux JO 2022.

La domination russe

Que ce soit en junior ou en senior, les russes ont largement dominé la catégorie. En senior, les médailles se sont partagées presque exclusivement entre la Chine et la Russie. C’est encore plus frappant en junior : tous les titres possibles à gagner ont été gagnés par un couple russe. A la finale du Grand Prix junior, sur 6 couples engagés, 5 étaient russes, et ces 5 couples se sont classés aux 5 premières places. Au milieu de cette densité exceptionnelle, un couple s’est distingué, Apollinariia Panfilova et Dmitry Rylov. Ils ont tout simplement gagné toutes les compétitions importantes du calendrier, avec des scores avoisinant déjà certains des meilleurs scores senior. La bataille intra-russe pour les quotas internationaux devrait donc sans aucun doute continuer.

patinage artistique
Apollinariia Panfilova et Dmitry Rylov (Russie) pendant l’épreuve par équipes mixtes aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020. Photo par Chloe Knott.

Bilan français

Ce fut une saison de transition pour les couples français. Les leaders français de la discipline, Vanessa James et Morgan Ciprès, n’ont participé à aucune compétition depuis avril 2019 (sans compter les récentes accusations à l’encontre de Ciprès). C’est donc Cléo Hamon et Denys Strekalin, encore juniors, qui ont remporté le titre national et par la même occasion, un quota pour les championnats d’Europe. Accompagnés par Coline Keriven et Noël-Antoine Pierre, ils ont terminé respectivement 9ème et 11ème. Hamon / Strekalin ont terminé leur saison avec un joli top 5 aux championnats du monde junior, une belle promesse pour la suite.

Les autres couples forts de la saison

D’autres couples ont brillé cette saison, à commencer par les chinois Cheng Peng / Yang Jin, dans l’ombre de Sui / Han. Et pourtant, ils ont réalisé une saison tout à fait honorable : argent à la finale du Grand Prix et argent aux 4 Continents. Également, les canadiens Moore – Towers / Marinaro ont aussi brillé, avec une qualification à la GPF et une belle médaille de bronze aux 4 Continents. Enfin, au milieu de l’armada russe, signalons les champions du monde junior en 2019 Anastasia Mishina et Aleksandr Galliamov qui ont gagné les Internationaux de France et ont obtenu le bronze à la GPF.

L’expérience affronte la jeunesse, à l’image du duel Sui / Han et Boikova / Kozlovskii. Avec de possibles montés en senior, et une bataille toujours plus intense pour les quotas, les couples nous réservent encore de belles compétitions pour la prochaine saison.

Crédit photo Une : www.rockerskating.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here